Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Braquage de la bijouterie Loubet : trois des cinq braqueurs interpellés

Suite au braquage mardi d'une bijouterie Rue Gasparin, dans le deuxième arrondissement de Lyon, quatre personnes ont été placées en garde à vue dans les locaux de la PJ. Si Yohann G., Malik T. et Lazreg B., arrêtés mardi pour les deux premiers et mercredi matin pour le dernier, ont participé au casse, la dernière personne pourrait être mise hors de cause. Les deux derniers braqueurs courent toujours.

Les quatre jeunes ont tous entre 22 et 25 ans et viennent des banlieues difficiles lyonnaises, Bron ou Vaux-en-Velin. Tous ont un lourd passé judiciaire : vols avec armes, violence sur agents. L'un d'entre eux était même en liberté surveillée au moment des faits. Leur mode opératoire est également mis en lumière. Le véhicule utilisé, une Audi S6, a été dérobé en Suisse, et exposé précautionneusement dans un garage rue Frédéric Mistral, à Caluire. Pas assez visiblement puisque la planque a été mise à jour rapidement par les enquêteurs, ce qui leur a permis de suivre discrètement les préparatifs.

Sur place, les malfaiteurs se sont servis d'une disqueuse, d'armes de poing et de Kalachnikovs pour commettre leur forfait. Les uniformes de policiers qu'ils ont revêtus ont été volés début mai dans un centre de formation de la police. Le choix de ne pas interpeller avant le casse a été expliqué par le procureur Marc Désert, expliquant que la tension du moment l'empêchait. Ce choix a permis de filer les malfaiteurs jusqu'à leur deuxième planque, un box de la rue Jean Moulin et de la montée de Castellane. C'st là qu'a été retrouvé le butin et le matériel ayant servi au braquage. Les trois des quatre malfrats qui ont participé au casse pourraient voir leur garde à vue prolongée.



Tags : braquage | bijouterie | loubet |

Commentaires 3

Déposé le 09/10/2010 à 15h39  
Par zozo Citer

Ecoute le mal aimé tu dit que des conneries t'est qui toi pour jugée tu croi qu'il mérite 15 ans ce sont des jeunes qui ont commis des erreurs mais tout le monde peut changé tu crois que les enfermée 10 ou 15 ansarrangera les choses malheuresement ca ne fera quen pirer. sérieux c'est grave detre comme ca...........................

Déposé le 03/06/2010 à 08h35  
Par Terminator Citer

4 jeunes victimes de la discrimination et de la politique déplorable de mixité sociale en banlieue. Un peu d'indulgence, que diable !

Déposé le 03/06/2010 à 07h40  
Par Le Mal Aimé ( le retour) Citer

Les petits voyous et le manque de professionalisme se font tjs rattrapé. Il leur faudrait entre 10 et 15 ans de prison ferme pour leur éviter l'envie de recommencer et leur donner le goût au travail Non mais Hooooooooooooo

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.