Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Affaire Zahia : le lyonnais Abou-Sofiane prisonnier des « on-dit »

Pour le grand public, il est catalogué proxénète de la jeune call-girl qui a mis le feu à l’équipe de France de football l'année dernière, Zahia Dehar. Un état de fait qui handicape ce lyonnais âgé d’une trentaine d’années, comme il l’a confié dans la nouvelle émission de NT1 intitulée Ma vie à la télé et diffusé le 10 janvier sur la chaîne de la TNT.

« Aujourd’hui, la seule personne qui peut vous dire que je ne suis pas proxénète, c’est Zahia. » Présentant l'édition du magazine Paris-Match récipiendaire des confessions de la call-girl, seul à ce jour ayant obtenu une interview de la jeune fille, Abou-Sofiane continue : « Elle s’est exprimé dans ce fameux magazine où elle dit clairement ne pas avoir de souteneur et ne donner son argent à personne. » Puis s’emporte : « J’ai l’image d’un proxénète. Cela fait un an que je ne trouve pas de boulot. J’ai perdu un an de ma vie. Je n’ai pas de vie. » Présentant un document papier, il continue : « Aujourd’hui, Abou-Sofiane gagne 404 € par mois. Je suis au RSA. » La justice a soupçonné le Lyonnais d’avoir présenté des prostituées, mineures dans le cas de Zahia, à des personnalités en échange de commissions sur les passes. Des soupçons infirmés depuis la publication de l’interview de Zahia, mais qui ont visiblement la vie dure.



Tags : abou | zaman cafe | zahia |

Commentaires 5

Déposé le 25/01/2011 à 13h39  
Par claudy Citer

Mais ferme ta geule Jclaude dusse, espece de merde tu merites koi toi?

Déposé le 13/01/2011 à 08h10  
Par Nicoco Citer

Mais quelle faux-derche ce mec! Quel mauvais acteur! Vous croyez vraiment qu'il ne gagne que 400e par mois?? Juste un pauvre type qui veut faire parler de lui.

Déposé le 12/01/2011 à 16h26  
Par AUpoil Citer

Il a voulu devenir une star, il n'avait pas de talent. Il a voulu fréquenter les stars, il s'est brulé les ailes. Il a voulu être entouré de jolies filles, il a fini entouré de barreaux!

Déposé le 12/01/2011 à 13h15  
Par Jean-Claude Dusse Citer

Un petit wesh-wesh de banlieue sans avenir (pléonasme) qui a voulu devenir une star alors qu'il n'a strictement AUCUN talent...fallait qu'il s'attende à avoir un retour de raton...de bâton, pardon! Aussi stupide et vulgaire que Zahia, un mec qui ne doit sa médiatisation qu'à la télé-poubelle et qui ne mérite pas de gagner plus que ses 400€ par mois.

Déposé le 09/01/2011 à 18h49  
Par Ursule Citer

En même temps c'était prévisible !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.