Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Photo Google Map - DR

Requisition d’un immeuble pour des familles sans-abris: le Grand Lyon demande l’évacuation

Photo Google Map - DR

Un immeuble d’habitation du Grand Lyon a été réquisitionné par des militants de Demeurant Partout.

Selon Alice Favre, membre de l’association, une vingtaine de familles est actuellement logée dans le bâtiment situé au 220 Cours Lafayette : " Cela fait plus de 48h que ces familles sont là, une décision de justice est maintenant nécessaire pour nous expulser ", faisant référence à la loi du 5 mars 2007 instituant le droit au logement opposable. Joint par téléphone, le Grand Lyon nous a confirmé qu'une "procédure d'expulsion sera lancée entre vendredi après-midi et lundi. Cela se fera par voie de justice, et un huissier devrait être saisi dans cette affaire".
En tout cas, par cette action coup de poing, l’association demande la réquisition de tous les logements " vides et parfaitement habitables " dans l’agglomération. Il y en aurait une soixantaine, selon Demeurant Partout, à la Part-Dieu, à la Guillotière ou encore à Perrache. Une cinquantaine de personnes a d’ailleurs manifesté vendredi matin, devant les anciens locaux de l’OPAC. Pour justifier son opération, Demeurant Partout explique : " Des places ont été ouvertes au compte-gouttes par la préfecture dans le cadre du plan froid et chaque jour une centaine de personnes sollicitent le 115 mais restent à la rue ".



Tags : Demeurant Partout | réquisition | squatt |

Commentaires 7

Déposé le 11/02/2012 à 15h43  
Par jm Citer

@Rebellyon, rien que sur le 1er dire qu'il ne restent quelques pièces dans l'ancienne école des Beaux-Arts et tout çà fait malhonnête et laisse voir encore une fois votre subordination à la Mairie.... Oubliez aussi dans le 1 er encore par exemple l'ancien musée des télécoms qui lui est équipé et prêt pour citer des adresses de chantier et passer pour des rebelles...

Déposé le 11/02/2012 à 14h02  
Par Abdelwahid Citer

Si le Grand Lyon accepte de loger des SDF, il sera obligé de les loger à long terme et jusqu'à ce qu'une solution de logement pérenne leur sera proposée, en vertu de la loi sur l'hébergement d'urgence. Voila, sans doute, pourquoi le Grand Lyon ne veut pas les héberger...

Déposé le 11/02/2012 à 13h20  
Par GouPil Citer

Et pour ceux qui en voudrait encore, une jolie petite liste (à complèter, of course) des logements vides à lyon nous est proposé par l'association demeurant partout : http://rebellyon.info/Demeurant-Partout-annonce-un-plan.html

réquisition !

Déposé le 10/02/2012 à 19h47  
Par Yvan, de Lyon. Citer

Ce pouvoir est minable de chez minable !

Dire qu'il y a des électeurs qui voter pour ces gens-là et qun certain nombre vont recommencer !

Peu importe qui occupe cet immeuble. Il fait froid, ces personnes doivent rester à l'abri.
Il est inhumain de les mettre à la porte.

Pendant ce temps, ce pouvoir ne reculais devant aucun sacrifice, pour chauffer une pelouse !
Non mais des fois il y a vraiment des coups de pieds au cul qui se perdent !

J'espère que le parquet va pouvoir instruire rapidement, l'enquête qu'il a ouvert sur des faits de corruption, au grand lyon...

Faits révélés par le seul mensuel lyonnais indépendant, de ce pouvoir.
Pouvoir qui une fois de plus, s'illustre par sa cruauté et parti pris.

Allez-y les chèvres continuez de voter pour ces gens-là qui vous font croire qu'ils sont de gauche !
Ils mènent la même politique que nicola premier !

Déposé le 10/02/2012 à 18h55  
Par marie Citer

G.Collomb - sénateur/maire - et président du Grand Lyon, devrait s'expliquer sur sa vision : de la sociale démocratie et de l'urgence à aider les précaires.

S'offusquer des mesures nationales en défaveur des précaires et pratiquer les mêmes méthodes au plan local, n'est pas logique !

L' ump et la sociale démocratie (=ex ps) ne souhaitent pas aider les + pauvres ; à méditer avant les élections...

Déposé le 10/02/2012 à 16h25  
Par Ilgèledure Citer

Quand Collomb aura sonstde il pourra y parker tous les sdf. A moins que Aulas refuse !

Déposé le 10/02/2012 à 16h05  
Par jm Citer

Le grand Lyon ne va quand même pas accuser la préfecture de l'obligé à donner accès aux logement qu'il confisque via l'OPAC ? C'est quoi ce socialisme ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.