Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Photo d'illustration - DR

Agression dans le TGV Toulouse-Lyon : le caractère antisémite non retenu (pour le moment)

Photo d'illustration - DR

Samedi, les deux agresseurs présumés d'un jeune Juif de 17 ans feront l'objet d'une information judiciaire pour "violences aggravées".

Une source judiciaire a également dévoilé que le caractère antisémite de l'agression n'était pas encore établi et qu'il ferait encore l'objet d'investigations. Le fait que la victime soit élève de l'école Ozar-Hatorah à Toulouse et qu'il avait appelé son frère portant un prénom juif avait alerté le Ministère de l'Intérieur qui avait immédiatement parlé d'agression antisémite. Mercredi dernier, trois jeunes s'étaient battus dans un train Toulouse-Lyon après que le jeune juif ait téléphoné bruyamment. L'un des deux gardés à vue a également porté plainte contre ce dernier, estimant avoir reçu des coups de sa part.



Tags : agression | agression antisémite | antisemistisme |

Commentaires  

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.