Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Bob Dylan en demi-teinte à Fourvière

Le chanteur américain s’est produit à guichets fermés mercredi soir sur la scène du théâtre antique dans le cadre des Nuits de Fourvière.

En arrivant déjà, les spectateurs constataient que le mythe qu’il est avait décidé de ne pas jouer le jeu du Festival. Aucun coussin n’était distribué, sans aucune explication, et chacun s’entendait dire avec insistance que les photos étaient strictement interdites, presse comprise. Pourquoi ? Mystère. Aucune première partie au programme n'était prévue. Autant donc le dire d’entrée de jeu, ce concert a été décevant. Si Bob Dylan, dont le seul nom est évocateur, n’a pas de chansons fédératrices, personne n’en a. Il n’en n’a pas chanté une seule mercredi soir, en tout cas aucune qui emporta vraiment le public.
La seule chose sur laquelle Bob Dylan n’a pas triché, c’est la durée du concert. Une heure et cinquante minutes, c’est très honnête. Les moins fans de l’assistance (qui ont comme les autres déboursé 58 euros 20 pour entrer) auront pourtant eu l’impression, de ce que l’on pouvait entendre dans la fosse ou dans les gradins, que les chansons interprétées par la star étaient répétitives, et lentes. En prêtant l’oreille, force était de constater que l’on stagnait sur un même registre, ni Dylan ni ses musiciens ne montrant une quelconque implication. Ce n’est pas faire injure à son génie que de dire qu’il n’y était pas, malgré sa voix quasi intacte et son pittoresque accoutrement agrémenté d'un chapeau à bords rigides. Il ne s’est d’ailleurs jamais adressé au public de l’amphithéâtre bondé, pas un mot, pas un seul. Uniquement des regards distants, qui s’ils n’avaient pas été portés par monsieur Bob Dylan auraient été hués car jugés dédaigneux. Cela semble en outre délicat à concevoir venant d’un tel monstre sacré, mais sur certains morceaux joués par lui au piano, beaucoup de fausses notes étaient évidentes. Ses solos d’harmonica manquaient quant à eux cruellement de souffle, chose que l’on peut expliquer par son âge avancé, mais surtout d’intensité, chose qui là relève de l’implication de l’artiste, dont le 35e album est prévu pour le 11 septembre.
Certes, la seconde moitié du concert a été plus pêchue quand la batterie et les guitares se sont mises en action véritablement. Cela n’a pas empêché le bar, d’où la scène est invisible, d’afficher complet pendant le spectacle. Nombreux étaient également ceux qui quittaient prématurément le théâtre romain avant la fin, au grand dam de l’équipe des Nuits. Inutile de dire qu’aucune pluie habituelle de coussins n’a sanctionné le show. Même les navettes gratuites mises en place par le Sytral sur les autres soirs étaient absentes à la sortie. Et les portes du funiculaire n’étaient pas ouvertes comme elles le sont en période de festival, y compris pour les nuits où, contrairement à ce mercredi sold out, l’amphithéâtre n’est pas plein.



Tags : bob | dylan | nuits | fourviere | concert | culture | festival | musique |

Commentaires 31

Déposé le 22/07/2012 à 22h42  
Par ah que coucou! Citer

Le Johnny Hallyday américain

Déposé le 22/07/2012 à 21h28  
Par Reiser Citer

Chérie, c'est qui ce BoB????

Déposé le 21/07/2012 à 23h34  
Par Jeandelyon Citer

Il est comme ça le Zimm, il vient , il chante ,et il part . Tant pis pour les grincheux et les popotins trop sensibles !!! Dommage pour les trop pointus des oreilles, le moment était fort, rare, il est déconcertant parfois, mais qu'elle bonne soirée pour finir. Profitez , c est mieux que de voir un"artiste" qui rabâche proprement ces titres......

Déposé le 19/07/2012 à 21h21  
Par Mic de Lyon Citer

Je n'aime pas le qualificatif de
concert en demi-teinte utilisé par le journaliste de Lyonmag. Ca
veut dire quoi? C'est la première fois de ma vie que j'assistais à
un concert de Bob Dylan. J'ai été estomaqué par le look qui ne
correspondait pas la représentation mentale que j'avais. Un ami avec
qui j'étais est parti d'un grand éclat de rire en voyant
l'accoutrement... Mais au bout d'un moment nous nous sommes laissé
emporter par la musique que je n'ai pas trouvée en demi
teinte.Presque deux heures de concert sans temps mort (et pour cause
de non causerie...) On s’angoissait un peu à l'idée que les
quelques smartphones qui le traquaient ne le mettent en rage et
l'incitent à quitter la scène prématurément. Il a quelques
exigences de starlette : Mais quand on a assisté à des concert
de Chuck Berry on trouve que ce n'est pas excessif. Il a imposé son
style, sa personnalité. On a senti le public séduit mais
manifestant peu son enthousiasme comme impressionné par le
patriarche qui aime le calme, la retenue... On se dit après coup que
dans cette ambiance les coussins du Conseil Général auraient été
incongrus. Je trouve qu'il a respecté son public donc je n'ai rien
dire... Si en partant j'ai dit mes amis qu'il faisait plus Robert que
Bob, c’était une boutade mais aussi le constat qu'en cinquante ans
il a évolué et qu'on doit oublier l'image d'ado de ses débuts.
Merci .M Zimmerman!

Déposé le 19/07/2012 à 20h22  
Par Blind Boy Grunt Citer

Wide seeing a écrit le 19/07/2012 à 19h57

camarade Blind Boy, vous faites preuve d'une arrogance bien indigeste. Pas étonnant vous défendiez becs et ongles cet Américian qui visiblement est tout aussi capable que vous d'hautainerie. Voilà qui ne vous honore pas.

Je mets au niveau de ceux qui jugent un concert à l'aulne du confort de leur fessier, de la fréquentation de la buvette, ou d'un CD enregistré il y a quarante ans.

Si on s'intéresse un minimum l'artiste que l'on va voir, on ne ressort pas d'un concert de Dylan en hurlant : "il n'avait vraisemblablement pas envie d'être là, il n'a pas dit un mot au public".

Je ne suis pas arrogant, je suis juste un peu désespéré par certains commentaires.

Déposé le 19/07/2012 à 19h57  
Par Wide seeing Citer

camarade Blind Boy, vous faites preuve d'une arrogance bien indigeste. Pas étonnant vous défendiez becs et ongles cet Américian qui visiblement est tout aussi capable que vous d'hautainerie. Voilà qui ne vous honore pas.

Déposé le 19/07/2012 à 18h32  
Par Blind Boy Grunt Citer

Sylvie a écrit le 19/07/2012 à 18h16

Il faut dire les choses telles qu'elle sont les gens! Ce concert n'était franchement pas emballant. Bob dylan st evidement un très grand artiste, mais j'ai eu l'impression qu'il se mouqait de nous. Le coup des coussins d'ailleurs révélateur: ok peu importe qu'on les jette ou a fin, par contre sans on est raiment mal assis sur la pierre!!! c'est pas parce qu'on s'appelle bob Dylan u'on a tous les droits quand même!

Donc il se moquait de vous parce que vous n'aviez pas votre petit coussin pour vous asseoir bien confortablement ?
Mon dieu.

Déposé le 19/07/2012 à 18h16  
Par Sylvie Citer

Il faut dire les choses telles qu'elle sont les gens! Ce concert n'était franchement pas emballant. Bob dylan st evidement un très grand artiste, mais j'ai eu l'impression qu'il se mouqait de nous. Le coup des coussins d'ailleurs révélateur: ok peu importe qu'on les jette ou a fin, par contre sans on est raiment mal assis sur la pierre!!! c'est pas parce qu'on s'appelle bob Dylan u'on a tous les droits quand même!

Déposé le 19/07/2012 à 18h11  
Par Mallorium Citer

J'ai franchement du mal à croire que la personne ayant rédigé cet article y connaisse quelque chose à Bob Dylan.
"Aucune chanson fédératrice", donc, vous n'avez pas reconnu le mythique "Like a rolling stone", "Blowin in the wind", ni "All along the watchtower" ? Ca en dit long...

En ce qui concerne l'attitude du bonhomme, c'est aussi très mal connaître le personnage.
Bob n'a jamais aimé être "proche" du public pendant un concert, a rarement donné des interviews, s'exprime très peu. Et ce, depuis le début de sa carrière.
Inutile donc de faire longuement remarquer son attitude sur scène complètement normale depuis des décennies, les très nombreuses personnes étant venues le voir sont AUSSI venues pour ça.
Et ceux qui s'en plaignent sont bien bêtes de faire passer leur égo ("ouiiii mais j'ai payé ma placeuh quand mêêêême...) avant de penser au merveilleux spectacle qui leur a été offert.

Je rajoute, vu que vous n'êtes apparemment que très peu documenté sur le sujet, que les excellentes "revisited versions" des chansons qu'il a jouées étaient franchement à des km d'êtres "lentes" par rapport aux versions studio qui ne comportent, la plupart du temps, qu'une seule guitare, un harmonica, voire une batterie certaines fois...

Pour ce qui est de la remarque sur le bar...aiguisez votre sens de l'observation pour les prochains concerts auxquels vous assisterez, car c'est pareil pour tous.

Déposé le 19/07/2012 à 17h24  
Par Jack Dead Heads Citer

Monsieur Bob Dylan nous a donné un grand concert hier soir au théâtre de Fourvière et les lyonnais grincheux peuvent lui dire merci.
Dylan accompagné d' un combo époustouflant est comme le bon vin il se bonifie avec le temps. Que ce soit ces anciens ou nouveaux morceaux joués dans un style Country Blues rock bourrés de feeling, Bob nous a fait vivre un grand moment de musique et de plaisir.
Encore une fois je constate la faible connaissance de la musique américaine d' un journaliste Lyonnais. Je conseil à ce Monsieur un petit stage de 10 jours chez moi à mes frais afin de parfaire ses connaissances musicales.
Dans 10 ans ils diront tous j' étais à Dylan le 18 juillet 2012, depuis 50 ans que de concerts et d'albums massacrés par la critique et depuis devenu Mythiques voir géniaux.
Dylan a enregistré ces dernières années de très bon albums et même s'il n'avait joué que des morceaux de ceux ci je suis sur que le concert aurait été ecxellent.
Ciao Lyon et merci Bob

Déposé le 19/07/2012 à 17h15  
Par Tarantula Citer

Blind Boy Grunt a écrit le 19/07/2012 à 15h05

C'est terrible d'écrire un article sans rien connaître de la trajectoire d'un artiste et de son travail sur scène depuis vingt ans...
C'est terrible de s'attacher à des slogans tout fait - il ne cause pas au public, la même belle affaire ! Ca vous met vraiment les poils, vous, quand l'artiste répète ce qu'il avait déjà dit la veille ? "Vous êtes vraiment un public formidable" On s'en branle.

J'en ai fait des mauvais concerts de Dylan, des concerts où il semblait vide et absent.
Hier, Dylan était à fond. Il suffisait d'être dans la fosse et de le regarder pour s'en rendre compte. Il s'est éclaté et il n'a pas boudé son plaisir. Il n'a pas été non plus avare en classique, contrairement à ce que ce pseudo article prétend : Absolutely Sweet Mary en ouverre (une rareté !), Like A Rolling Stone, Desolation Row, Ballad Of A Thin Man, Blowin In The Wind, All Along The Watchtower...C'est quand même pas mal, non ?

Après, oui, c'est Dylan en 2012. Avec ses possibilités vocales du moment. Si on vient voir la statue du Dylan des 60's, c'est sûr qu'il y a un souci. Le public a décidément des réflexes d'un autre temps. Il vient voir le Dylan qu'il se représente tout seul, sans se rendre compte que Dylan est un artiste qui vit depuis 50 ans. Ceux qui le suivent, ceux qui le voient régulièrement en concert ont su, j'en suis sûr, apprécier la set-list superbe d'hier, l'énergie de Dylan, sa jubilation à jouer ses nouveaux arrangements au piano.

Putain, mais sortir d'un concert et chouiner parce qu'il n'y avait pas de coussins et qu'on n'a pas pu faire de photos, ça me dépasse.
Regardez des DVD's à la maison.

Merci Blind Boy !

From the fool’s gold mouthpiece the hollow hornPlays wasted words, proves to warnThat he not busy being born is busy dying

Déposé le 19/07/2012 à 15h23  
Par Blind Boy Grunt Citer

20th a écrit le 19/07/2012 à 09h04

Il va falloir un jour que les journalistes se décident à descendre dans la fosse un jour, l'ambiance y étant absolument survoltée, l'artiste a remporté une adhésion totale de son vrai public, à côté de celui, frileux, qui même alors que la fosse était presque vide a préféré aller s'asseoir sur les gradins.. Quant à son "implication", il a rarement été autant en contact avec ses auditeurs cette année, beaucoup de regards, de sourires, de petits signes qui montrent qu'il est heureux d'être là. Beaucoup de fans s'accordent à dire que c'était son meilleur concert depuis des lustres.

Pour ce qui est des chansons fédératrices, ce n'est pas parce que le journaliste n'en reconnaît aucune qu'il n'en a pas pas joué, il faut faire la différence : Blowin' In The Wind, Like A Rolling Stone, All Along The Watchtower, Ballad Of A Thin Man, Tangled Up In Blue entre autre, que la fosse a souvent chanté en coeur.

Bref il y a souvent une différence assez flagrante entre ceux qui savent ce qu'ils vont voir et qui du coup ont les moyens de reconnaître un bon concert, et les autres qui pensent encore que Dylan va venir entamer Don't Think Twice à la guitare en plaisantant avec son public.

Voilà.
Merci.
C'est quand même hallucinant qu'on se tape en permanence les mêmes papiers inconséquents dès que Dylan vient en France.

Déposé le 19/07/2012 à 15h15  
Par Blind Boy Grunt Citer

Mom a écrit le 19/07/2012 à 10h28

J'ai été très déçu.
Dès les premiers titres, tout le monde se regardait pour constater fausses notes et vocalises douteuses.
Sans parler du personnage dedaigneux...

Mais dédaigneux de quoi ?
Parce qu'il ne sacrifie pas aux formules éculées que les chanteurs rabâchent à longueur de temps ?
Si vous êtiez venus voir un one-man-shox, prenez des billets pour Franck Dubosc.
Ca fait 40 ans que Dylan a la même attitude sur scène, si vous consédérez cela comme du dédain, restez chez-vous.

Dylan respecte son public. Il le respecte en ne refaisant jamais deux fois le même show, et en étant en permanence dans sa vérité du moment. Il ne joue pas, il est. Ce n'est pas un acteur de théâtre. Il ne récite pas. Du coup, il casse un peu les codes. Ca dérange toujours les mêmes, assis sur une politesse superficielle et des convenances détachées de toute émotion artistique.

Déposé le 19/07/2012 à 15h05  
Par Blind Boy Grunt Citer

C'est terrible d'écrire un article sans rien connaître de la trajectoire d'un artiste et de son travail sur scène depuis vingt ans...
C'est terrible de s'attacher à des slogans tout fait - il ne cause pas au public, la même belle affaire ! Ca vous met vraiment les poils, vous, quand l'artiste répète ce qu'il avait déjà dit la veille ? "Vous êtes vraiment un public formidable" On s'en branle.

J'en ai fait des mauvais concerts de Dylan, des concerts où il semblait vide et absent.
Hier, Dylan était à fond. Il suffisait d'être dans la fosse et de le regarder pour s'en rendre compte. Il s'est éclaté et il n'a pas boudé son plaisir. Il n'a pas été non plus avare en classique, contrairement à ce que ce pseudo article prétend : Absolutely Sweet Mary en ouverre (une rareté !), Like A Rolling Stone, Desolation Row, Ballad Of A Thin Man, Blowin In The Wind, All Along The Watchtower...C'est quand même pas mal, non ?

Après, oui, c'est Dylan en 2012. Avec ses possibilités vocales du moment. Si on vient voir la statue du Dylan des 60's, c'est sûr qu'il y a un souci. Le public a décidément des réflexes d'un autre temps. Il vient voir le Dylan qu'il se représente tout seul, sans se rendre compte que Dylan est un artiste qui vit depuis 50 ans. Ceux qui le suivent, ceux qui le voient régulièrement en concert ont su, j'en suis sûr, apprécier la set-list superbe d'hier, l'énergie de Dylan, sa jubilation à jouer ses nouveaux arrangements au piano.

Putain, mais sortir d'un concert et chouiner parce qu'il n'y avait pas de coussins et qu'on n'a pas pu faire de photos, ça me dépasse.
Regardez des DVD's à la maison.

Déposé le 19/07/2012 à 13h55  
Par Carole234 Citer

mic de Lyon a écrit le 19/07/2012 à 09h26

Déconcertant ce concert du 18 juillet 2012 à Fourvière
Il faut d'abord digérer le choc du look. : Je m'attendais à un blouson en jean ou à une tenue noire sobre... eh bien j'ai cru à une réincarnation de Dario Moreno embarquant sur un bateau de croisière pour animer les soirées d'octogénaires bedonnants... Un homme petit, à la posture un peu rigide, limite sénile. Un visage ravagé, ridé. Un rictus qu'on pourrait prendre pour un sourire mais qui à la longue dérange car le monsieur n'a pas du tout l'air de s 'amuser. Aucun contact avec le public... C'est assez troublant... S'il n'était pas une légende vivante on croirait simplement être face à un schizophrène qui égrène ses chansons les unes après les autres comme s'il n'y avait pas de public. Après cette diatribe on va penser que j'ai regretté d'avoir dépensé 58 euros. Pas du tout. Un orchestre de très bon niveau, un dieu vivant qui possède à fond la musique. Beaucoup de mal à reconnaître les titres tant l'orchestration est rock and roll. Surprenant mais pas décevant. Une excellente soirée sous les étoiles face à une superstar, une étoile pas filante, une papy nova qui impose sa musique à un public déconcerté, un peu médusé mais ravi.

Je suis complètement d'accord avec vous.

Déposé le 19/07/2012 à 13h15  
Par arnulf Citer

Concert décevant! Bob Dylan n'a pas chanté, ses approximations au clavier furent nombreuses...
Je me pose la question d'inviter des "grands noms" qui ne sont plus que leur ombre dans un festival? Un gros cachet pour une petite performance, c'est quand même très dommage...

La réservation des places pour les VIP n'est pas du meilleur effet non plus...

Déposé le 19/07/2012 à 12h23  
Par Never Citer

Brilaure a écrit le 19/07/2012 à 08h50

Je suis venue, j'ai vu, j'ai entendu...je ne suis pas venue pour avoir un de ces coussins pourris qui finissent parterre et qui sont des dépeNses que l'on peut éviter, je ne suis pas venue pour des courbettes de Dylan, je suis musicienne et je ne suis pas certaine que l'auteur de cet article (qui est qui au fait??) le soit,Les musiciens sont des complices évidents et pas de surprises certes mais je vais au cirque si j'en veux et si je veux passer une soirée bouffons. . Je ne regrette nullement ma soirée ni les kilomètres faits pour y venir.L'accés à une certaine culture et à une certaine forme de musique n'est pas donné à tous il est vrai.

ok avec toi

Déposé le 19/07/2012 à 10h53  
Par Mic de Lyon Citer

Des articles très contrastés... Un
peu surpris qu'on relève des fausses notes... S'il y en a est-ce
vraiment un problème ? BD ce n'est quand même pas de la
musique de chambre!!!; Le cadre n'est pas celui d'un auditorium !
Cà sent le commentaire des prétendus spécialistes en musique qui
veulent jouer les savants mais semblent un peu hermétique à ce qui
me semble fondamental dans un concert: l'EMOTION. Malgré cette
absence de com avec le public j'ai ressenti de l'émotion Un grand
artiste dont l'évolution peut surprendre compte tenu de sa jeunesse.
Par moment il m'a fait penser aux derniers concerts de Gainsbourg où
par delà le talent il y a les tortures de l'âme qui s'étalent,
surprennent décontenancent mais ne laissent pas indifférent. Non un
très bon concert qui est allé crescendo!

Déposé le 19/07/2012 à 10h53  
Par Dylaté Citer

La fosse survoltée ? C'est la meilleure! Rarement un concert aux Nuits de Fourvière aura été aussi insipide, et le public aussi mou.
L'absence de communication n'est pas un réel problème, le souci était surtout que rien ne tenait la route (lumières pourries, même en étant proche on ne voyait rien, chant hasardeux, musiciens qui avaient l'air de s'ennuyer autant que nous).
Passons sur l'accueil minable et scandaleux des Nuits de Fourvière (on se gave bien sur les VIP, et on tasse le bas peuple dans les coins), ça devient une malheureuse habitude.
Bref, comme souvent avec Dylan, les fans hardcore ont adoré, les autres n'y reviendront sans doute pas. Une soirée à oublier au plus vite.

Déposé le 19/07/2012 à 10h47  
Par heloiseds Citer

Je ne suis pas du tout d'accord avec cet article, j'ai trouvé le concert excellent. Bob Dylan est un géni pas besoin que tout le monde hurle à tut tête les paroles des chansons autant laisser l'artiste (un vrai) le faire. En suite son look plus que top, dandy comme il l'a toujours été et j'ai eu le plaisir partager un merveilleux moment avec mes parents et partager un beau rêve. Après c'est sur que si on est pas un vrai fan de Bob Dylan on devient exigent et on fait attention à tout les petits défauts mais c'est un Bob Dylan souriant qu' on avait devant nous et qui ne fait pas ces 71ans, ayant garder son panache et sa grande classe!

Déposé le 19/07/2012 à 10h28  
Par Mom Citer

Bang a écrit le 19/07/2012 à 10h08

Vous ne connaissez vraiment rien a Dylan! Il n'a jamais joué autant de ses tubes qu'actuellement: highway 61 revisited, Like a rolling stone, all along the watchtower... achetez vous des oreilles!

J'ai été très déçu.
Dès les premiers titres, tout le monde se regardait pour constater fausses notes et vocalises douteuses.
Sans parler du personnage dedaigneux...

Déposé le 19/07/2012 à 10h22  
Par Cheechako Citer

On faisait place pour tout un amas de "VIP" ni heureux ni gais, juste desireux d'etre là pour avoir été là.
les pauvres loulous-placeurs faisaient leur possible pour caser quelques personnes ne pouvant faufiler leur popotin en largeur ou meme en hauteur, avec en main une place de concert qu'ils avaient payé une fortune ou tout court tandis que le balcon des privilégiés, aux meilleures places, se voyaient assurés de voir davantage que le chapeau du merveilleux Bob. pas sur qu'il aurait apprécié le privilège qu'il leur etait accordé. et il etait merveilleux Bob. le chroniqueur de Lyon Mag a du ecrire trop tard dans la nuit et de mauvaise humeur. aimes tu Bob Lyon Mag? il n'a jamais communiqué avec son public (ou si peu et en ironie), ne souhaite pas de photos, ecrans grands formats, journalistes et photographes "à la mode de quand", ni jouer Blowin In The Wind (l'espoir est revolu) ou Tambourine Man (la drogue a un gout amer pour ceux qui l'arretent).
donc les coussins non distribués, les navettes funiculaires, les buvettes pleines de nantis en plein concert, ça nous fait une belle guibolle, aux spectateurs de la populace n'ayant pas pu profiter pleinement d'un concert à cause d'une organisation deplorable, bourgeoise, tristement actuelle.
et la voix de Bob a changé, bien entendu, age oblige, mais peut etre qu'à la buvette on n'entendait pas trop.
Dans l'attente d'un autre concert et sans nuits de fourviere

Déposé le 19/07/2012 à 10h08  
Par Bang Citer

Vous ne connaissez vraiment rien a Dylan! Il n'a jamais joué autant de ses tubes qu'actuellement: highway 61 revisited, Like a rolling stone, all along the watchtower... achetez vous des oreilles!

Déposé le 19/07/2012 à 09h57  
Par bobby Citer

C'est toujours la même chose !

Déposé le 19/07/2012 à 09h55  
Par Maruska Citer

Très déçue par ce concert!
La sonorisation était très mauvaise et je me demande si les musiciens ont fait des balances avant la représentation.. Ils ne jouaient pas ensemble et il n'y avait aucune interaction entre eux.. On peut tout de même les féliciter pour avoir tenter de rattraper les mélodies massacrées par un dylan "artrosé" au piano. Fausse notes, désinvolture agacante, rythmes douteux... Pour moi sa voix n'a rien d'"intacte" (roque, hasardeuse et surjouée) j'ai eu du mal à reconnaître certains morceaux! Les parties à l'harmonica relevaient un peu le niveau général, tout de même gachées par cette sonorisation improvisée et amateure.
Dans l'ensemble, je n'ai pas ententdu de bonnes critiques , ni parmi le public ni dans la presse!
L'organisation du festival (malgré ce problème de placement des VIP) n'y est pour rien dans le désastre d'hier soir! Leur seul faute est d'avoir cru en une légende!

Déposé le 19/07/2012 à 09h47   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Jean-Yves Citer

Article écrit probablement par un néophyte ? Que d'approximations... Effectivement, Dylan ne parle pas au public, et ce depuis une paire d'années ! Et pour ce qui concerne les VIP, c'est assez pénible le côté élitiste. Mais bon, ce n'est qu'un reflet de la société...

Déposé le 19/07/2012 à 09h26  
Par mic de Lyon Citer

Déconcertant ce concert du 18 juillet 2012 à Fourvière
Il faut d'abord digérer le choc du look. : Je m'attendais à un blouson en jean ou à une tenue noire sobre... eh bien j'ai cru à une réincarnation de Dario Moreno embarquant sur un bateau de croisière pour animer les soirées d'octogénaires bedonnants... Un homme petit, à la posture un peu rigide, limite sénile. Un visage ravagé, ridé. Un rictus qu'on pourrait prendre pour un sourire mais qui à la longue dérange car le monsieur n'a pas du tout l'air de s 'amuser. Aucun contact avec le public... C'est assez troublant... S'il n'était pas une légende vivante on croirait simplement être face à un schizophrène qui égrène ses chansons les unes après les autres comme s'il n'y avait pas de public. Après cette diatribe on va penser que j'ai regretté d'avoir dépensé 58 euros. Pas du tout. Un orchestre de très bon niveau, un dieu vivant qui possède à fond la musique. Beaucoup de mal à reconnaître les titres tant l'orchestration est rock and roll. Surprenant mais pas décevant. Une excellente soirée sous les étoiles face à une superstar, une étoile pas filante, une papy nova qui impose sa musique à un public déconcerté, un peu médusé mais ravi.

Déposé le 19/07/2012 à 09h04  
Par 20th Citer

Il va falloir un jour que les journalistes se décident à descendre dans la fosse un jour, l'ambiance y étant absolument survoltée, l'artiste a remporté une adhésion totale de son vrai public, à côté de celui, frileux, qui même alors que la fosse était presque vide a préféré aller s'asseoir sur les gradins.. Quant à son "implication", il a rarement été autant en contact avec ses auditeurs cette année, beaucoup de regards, de sourires, de petits signes qui montrent qu'il est heureux d'être là. Beaucoup de fans s'accordent à dire que c'était son meilleur concert depuis des lustres.

Pour ce qui est des chansons fédératrices, ce n'est pas parce que le journaliste n'en reconnaît aucune qu'il n'en a pas pas joué, il faut faire la différence : Blowin' In The Wind, Like A Rolling Stone, All Along The Watchtower, Ballad Of A Thin Man, Tangled Up In Blue entre autre, que la fosse a souvent chanté en coeur.

Bref il y a souvent une différence assez flagrante entre ceux qui savent ce qu'ils vont voir et qui du coup ont les moyens de reconnaître un bon concert, et les autres qui pensent encore que Dylan va venir entamer Don't Think Twice à la guitare en plaisantant avec son public.

Déposé le 19/07/2012 à 08h50  
Par Brilaure Citer

Je suis venue, j'ai vu, j'ai entendu...je ne suis pas venue pour avoir un de ces coussins pourris qui finissent parterre et qui sont des dépeNses que l'on peut éviter, je ne suis pas venue pour des courbettes de Dylan, je suis musicienne et je ne suis pas certaine que l'auteur de cet article (qui est qui au fait??) le soit,Les musiciens sont des complices évidents et pas de surprises certes mais je vais au cirque si j'en veux et si je veux passer une soirée bouffons. . Je ne regrette nullement ma soirée ni les kilomètres faits pour y venir.L'accés à une certaine culture et à une certaine forme de musique n'est pas donné à tous il est vrai.

Déposé le 19/07/2012 à 08h32  
Par Steff Citer

"Le petit Zimmerman aurait du s'arrêter après "Blonde on Blonde" (son septième album en 1966)" disait Quincy Jones.
Il s'apprête à sortir son 35ème...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.