Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Alexandre Gabriac - Photo Lyonmag.com

Aucune poursuite judiciaire pour les trois jeunes nationalistes de la Part-Dieu

Alexandre Gabriac - Photo Lyonmag.com

Alexandre Gabriac, le conseiller régional exclu du Front National, et deux autres nationalistes lyonnais avaient déployé une banderole sur le toit d'un hôtel du parvis de la Gare de la Part-Dieu, le 10 juillet dernier. Une banderole sur laquelle était inscrite la mention : "Interdiction, rafle : stop ! Maîtres chez nous" La justice vient d'affirmer qu'aucune charge ne pouvait être retenue contre les trois membres des Jeunesses Nationalistes, groupe d'extrême-droite lyonnais. Aucune infraction n'a été relevée, ni dans l'enceinte de l'hôtel, ni dans l'inscription. Une action minutieusement préparée, qui avait fait "rigoler" le préfet du Rhône et qui en appelle d'autres : selon Le Progrès, Alexandre Gabriac prévoit de manifester à Paris à la rentrée.



Tags : jeunesses nationalistes | part-dieu | alexandre gabriac |

Commentaires  

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.