Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Photo d'illustration - Photo DR

Décès d’une Givordine lors d’une rave-party : l’organisateur se défend

Photo d'illustration - Photo DR

Trois jours après le décès d'une habitante de Givors en Ardèche, l'organisateur de la rave-party sur les hauteurs de Tournon a tenu à réagir dans les quotidiens régionaux. Stéphane Da Silva s'insurge contre les préjugés qui subsistent encore à l'égard de ces évènements gratuits de musique électronique. Il concède "qu'on ne peut pas tout surveiller" mais il précise qu'il a "tout fait pour la sauver (...) C'est moi qui suis allé à la gendarmerie pour déclarer le terrain et la fête à mon nom. J'assume." Les résultats toxicologiques sont toujours attendus pour déterminer si cette jeune femme est décédée après l'absorption de stupéfiants. L'autopsie n'avait indiqué aucune violence.



Tags : rave-party | fait divers | ardèche |

Commentaires  

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.