Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Jean-François Carenco - Photo Lyonmag.com

Carenco : “Il y aura cinq autres zones de sécurité prioritaires en Rhône-Alpes”

Jean-François Carenco - Photo Lyonmag.com

Le préfet du Rhône a fait sa rentrée ce vendredi : l’occasion pour lui d’évoquer les sujets les plus sensibles de l’été.

Jean-François Carenco est tout d’abord revenu sur le placement du quartier de la Duchère en tant que zone de sécurité prioritaire. Début août, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls avait en effet promis de mettre en place des mesures de sécurité supplémentaires dans quinze points sensibles de France. Pour le préfet du Rhône, il faut faire "de la répression et de la prévention" dans ce quartier qui est en pleine évolution depuis ces dix dernières années. "Nous allons essayer de mettre le paquet pour que la Duchère redevienne un quartier de Lyon comme les autres. C’est une dernière couche institutionnelle pour conclure et terminer le travail sur ce sujet" a expliqué Jean-François Carenco. Le 31 août, ce dernier avait envoyé une lettre à Gérard Collomb expliquant ce que le quartier de la Duchère allait subir en tant que zone de sécurité prioritaire, avec notamment la mise en place de deux instances de concertation et d’action. Une réunion entre les différents acteurs de ce sujet aura lieu le 27 septembre. Le préfet du Rhône a conclu le dossier avec la volonté d’aller plus loin dans cette réforme et à partir de janvier. "Il y aura d’autres choix de zones de sécurité prioritaires dont deux villes dans la région et trois communes de l’agglomération lyonnaise" a conclu Jean-François Carenco.

Le préfet du Rhône a également abordé la question des Roms. Depuis le début du mois d’août, les évacuations des camps se sont multipliées dans l’agglomération, notamment à Lyon, à Villeurbanne, à Vaulx-en-Velin et à St Priest. "A problème complexe, solution complexe" a-t-il déclaré. Pour ce dernier, il faut traiter le sujet "avec humanité et réalisme", autrement dit "le Rhône ne doit pas devenir la capitale de telle ou telle ethnie".

L’hébergement hivernal était également sur le tableau de rentrée. "On ne laissera personne dehors" a assuré Jean-François Carenco. Le plan débutera le 1er novembre et se terminera le 1er avril 2013, "avec une montée en puissance jusqu’au 1er janvier" a souligné le préfet du Rhône. Au cours de l’hiver 2010/2011, le dispositif avait permis de mobiliser 440 places avec un recours en continu aux gymnases.

Jean-François Carenco a tenu à parler de la situation des viticulteurs dans le Beaujolais à la période où les récoltes ont commencé. "La récolte sera mauvaise mais on ne sait pas à quel niveau" a déclaré le préfet de la région Rhône-Alpes. Ce dernier a prévu, suite à une réunion à la sous-préfecture de Villefranche/Saône, que les cabinets comptables proposeront aux vignerons de s’inscrire dans un dispositif de demandes de délais ou de prises en charge de prélèvements fiscaux ou sociaux, et de facilités bancaires.



Tags : jean-françois carenco | zones prioritaires de sécurité | agglomération lyonnaise | Lyon | roms | préfet | rhône | duchere | beaujolais |

Commentaires  

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.