Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Une famille lyonnaise réclame six milliards d’euros à l’Etat roumain

Photo Lyonmag.com

Il s'agit de cinq enfants d'une famille du Rhône qui s'estiment spoliés par la Roumanie.

Selon nos confrères du journal La Croix, l'histoire est ancienne, elle remonte à 1934. A l'époque un ingénieur roumain, Ion Bazgan dépose un brevet pétrolier révolutionnaire. Lorsque la guerre se déclare, en 1940, il décide de vendre son brevet à Jean-Philibert Thibaudet, qui est l'attaché militaire français en Roumanie. Après la guerre le régime communiste s'installe en Roumanie et tout le monde oublie ce fameux brevet pendant plusieurs décennies. En effet, la famille de Ion Bazgan a vu sa société nationalisée et l'attaché militaire français ne cherche pas à faire valoir ses droits. Mais en 2009, l'un des enfants de l'ingénieur Bazgan cherche à obtenir réparation, il ne sait pas que son père a vendu le brevet à un Français. Il est sur le point d'obtenir un dédommagement quand son demi-frère découvre l'opération et bloque la procédure. Les deux héritiers entrent en conflit. Mais les descendants de Jean-Philibert Thibaudet, l'attaché militaire français eux ont bien la preuve de la vente du brevet et poursuivent l'Etat Roumain. L'audience a lieu mercredi à Bucarest.


Commentaires  

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.