Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Domenech : “Je ne vais pas me renier”

Dans une interview à l’Equipe, le sélectionneur lyonnais des Bleus revient sur l’échec de l’Euro et promet qu’il ne changera pas !

L’Euro : “Après avoir dressé le bilan, oui, j’ai eu un coup de blues. Oui, je me suis dit : “Ça je l’ai mal fait, ça je ne l’ai pas fait, et là j’aurais peut-être dû..." Il y a beaucoup de peut-être, toujours, dans ces moments-là. C’est la deuxième phase. Tu te regardes dans la glace. Tu te dis, là, j’ai lâché ça, je n’aurais pas dû.”
“Le vrai problème, c’est que les anciens n’ont pas pu être à leur niveau à cause d’une préparation tronquée, et que cela a créé chez les autres un sentiment d’injustice. C’est logique, à vingt ans, d’avoir les dents longues. C’est normal, c’est le combat de toutes les générations. (...) Il y a eu, oui, cette forme de tension qui se crée avec les matches, mais si tu les gagnes, il n’y a aucune tension !”

Domenech mis au pas ? : ”Les gens qui pensent qu’un sélectionneur, un entraîneur, et moi en particulier, peut être mis sous tutelle, sont soit stupides, soit totalement privés de lucidité. (...) Vous croyez que je vais être un gentil garçon qui accepte tout et dit oui à tout le monde ? J’ai des idées, je sais comment fonctionne une équipe, et j’irai au bout. Je me battrai pour ça. Je ne vais pas me renier. C’est mon regret : je n’ai pas été moi-même à l’Euro. Et je ne vais pas recommencer. Je ne vendrai pas mon âme. Je ne dirai pas amen à tout.”



Tags : football | euro | domenech |

Commentaires  

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.