La Commission d'enquête sur la lutte contre les groupuscules d'extrême droite en déplacement dans le Vieux Lyon

La Commission d'enquête sur la lutte contre les groupuscules d'extrême droite en déplacement dans le Vieux Lyon
La commission dans le Vieux Lyon ce vendredi - LyonMag

La Commission d’enquête sur la lutte contre les groupuscules d’extrême droite en France s’est rendue dans le quartier du Vieux Lyon ce vendredi, pour un état des lieux.

Créée en début d'année, après le constat d'une recrudescence des violences homophobes, sexistes et racistes, la Commission d'enquête souhaite faire un état des lieux des groupuscules dans le quartier du Vieux Lyon : "On espère arriver à la dissolution de ces groupes pour retrouver une sécurité, une sérénité dans ce quartier. C’est intolérable de vivre avec des menaces homophobes et racistes quotidiennement", a insisté la maire du 5e arrondissement en marge de cette visite sur les lieux menée par le député de la 1ère circonscription du Rhône et vice-président de la Commission, Thomas Rudrigoz.


Le Vieux Lyon n'a pas été choisi au hasard. Ce quartier fait depuis des années l'objet de dégradations, de tags et de violences fascistes par des groupes d'ultra-droite. Invité par la commission, l'horloger de Saint-Paul Philippe Carry a été sévèrement attaqué et menacé à plusieurs reprises par des groupes identitaires.

Aujourd'hui, il souhaite que le quartier du Vieux Lyon renoue avec son histoire "on a un patrimoine qui nous permet d'unifier les personnes et non les diviser", a-t-il insisté.

Au-delà des menaces pour les Lyonnais, c'est aussi l'image touristique de la ville qui est en jeu. L'objectif de la Commission d'enquête est de dissoudre ces groupes identitaires afin de refaire vivre ce quartier hautement touristique à Lyon : "On est au cœur de l’endroit le plus touristique de la ville. On ne veut pas qu’ils aient cette image de Lyon", a déclaré le député LERM du Rhône Jean-Louis Touraine, membre de la Commission.

Après les auditions de la Commission d'enquête ce vendredi matin, plusieurs mesures nationales ont été annoncées cette après-midi. A commencer par la dissolution des groupes identitaires pour casser le rythme de l'ultra-droite. Une mobilisation au niveau de l'éducation est également envisagée pour sensibiliser les plus jeunes face à ces violences.

La Commission doit maintenant se rendre à Berlin pour échanger et trouver des solutions adaptées à la France. Les parlementaires souhaitent prendre exemple sur le système bien plus punitif contre les abus des groupes identitaires allemands.

Le rapport de cette Commission sera rendu le 11 juin prochain.

44 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Raphael de Lyon le 13/04/2019 à 07:11

Bravo messieurs. Merci pour votre action. Jean marie était un bourreau qui a torturé..c’est abjecte... sa fille devrait avoir honte et sa petite fille encore plus. Elles se pavanent devant les caméras alors si elles sont carrément incompétentes. Tout ça faut l’éliminer .. définitivement

Signaler Répondre

avatar
Isabelle le 13/04/2019 à 03:28

Y’en a marre de toute la clique macreauxnette ...oups macronette... jupette...serviette...
On vit très bien dans le vieux-Lyon et nous n’avons besoin de ces gens qui viennent se pavaner.
Des Français ont faim, ils veulent vivre dignement de leur travail.
Ça c’est important !

Signaler Répondre

avatar
Cracra le 12/04/2019 à 21:54

Et les antifascistes extrémistes, et les black block, et la LDJ et les anarchistes-libertaires ... ont ne les interdit pas ?

Signaler Répondre

avatar
Question? le 12/04/2019 à 21:48
les nuls a écrit le 12/04/2019 à 21h14

Un groupe d'anti francais complètement hass been !!

Parce que pour vous être un bon français ça consiste à tabasser des personnes en raison de leur origines???

Signaler Répondre

avatar
Oups le 12/04/2019 à 21:35

Il s’agit de lutter contre l’antisemitisme présumé sous couvert d’homophobie !!
Jamais les groupes d’extremes Droite ou identitaires ne s’en sont pris au ?????????? lgbt.
D’ailleurs, si autant de politique sont du déplacement, c’est encore et toujours pour eux.

Signaler Répondre

avatar
les nuls le 12/04/2019 à 21:14

Un groupe d'anti francais complètement hass been !!

Signaler Répondre

avatar
Mais c'est bien sûr le 12/04/2019 à 20:30

On signale d'ailleurs des reports massifs d'habitants et de touristes vers Vaulx en Velin, Vénissieux et la Guillotière, où l'absence de groupes de ce type permet un vivre ensemble apaisé...

De qui se moque-t-on?

Signaler Répondre

avatar
Des truffes le 12/04/2019 à 20:13

Pas credible du tout cette commission dont l'un des membres, El Guerrab est poursuivi pour graves violences :
"en 2017, il a porté deux coups de casque sur le crâne de Boris Faure, lui occasionnant un traumatisme crânien, une hospitalisation en soins intensifs et deux mois d'arrêt de travail".
M. Rudigoz, arretez de nous prendre pour des abrutis, l'antisémitisme, le sexisme et la violence sont largement plus le fait des hordes de banlieues
Si on veut vraiment faire baisser ces atteintes, il faut aussi combattre et condamner ce fascisme-là également

Signaler Répondre

avatar
Lord le 12/04/2019 à 19:49

La place de l'extrême droite Lyonnaise c'est pas le Vieux Lyon, mais le quartier disciplinaire de la prison de Corbas.

Signaler Répondre

avatar
MAX le 12/04/2019 à 19:27

Et à quand une commission d'enquête contre l'extrême gauche...? C'est quand même cette frange de la population qui nous empoisonne le plus la vie au quotidien...

Signaler Répondre

avatar
Oh les vilains ! le 12/04/2019 à 19:26

Voilà donc les collabos de la LREM qui viennent donner des leçons..mais bien dirigés prêts à retourner leur veste..tout cela au nom de l'anti-fasciste car ils ne savent dire que cela mais votent toutes les taxes anti-citoyens ! elle est belle leur vertue !!

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 12/04/2019 à 19:24

Je me marre avec leur commission d enquête ???
Déjà qu ils en pensent pas moins des autres devinez Qui ! Ça m empêchera pas de voté et bien voté même pour eux ne serait ce que pour les faire chier car ces gens là sont des fossoyeurs de la france et des fauchetons avec leurs langues de bois !!!!
Cordialement.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 12/04/2019 à 19:10
shit de m a écrit le 12/04/2019 à 18h05

Commission qui ne sera crédible que lorsqu'elle fera de même avec les groupuscules, les officine de l'ultra gauche et des blacks blocs

Alors vous rêvez, vu que les membres de cette commission penchent. à gauche.

Signaler Répondre

avatar
shit de m le 12/04/2019 à 18:05

Commission qui ne sera crédible que lorsqu'elle fera de même avec les groupuscules, les officine de l'ultra gauche et des blacks blocs

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.