Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Vaulx-en-Velin : le planétarium fête les 50 ans d’apollo 11

Photo d'illustration - LyonMag

Il y a 50 ans, les astronautes Neil Armstrong et Buzz Aldrin emmenaient l’humanité à 380 000 km de la Terre, sur la Lune.

Un événement historique qui est célébré par le monde entier et par le planétarium de Vaulx-en-Velin. Toute la semaine et comme à son habitude, le pôle scientifique est-lyonnais a ouvert ses portes au public. Au programme : soirées d’observation du ciel, expériences ludiques, constructions de fusées, et bien sûr projections sur le dôme du planétarium.

 

Mais cette semaine de fête s’achève ce samedi par la venue exceptionnelle du spationaute français Michel Tognini. Le prédécesseur de Thomas Pesquet reviendra sur ses missions à bord de la station spatiale Mir et sur sa rencontre avec Neil Armstrong, l’homme qui a foulé pour la première fois le sol lunaire en 1969. 

 

 

Un échange avec le public autour de cette prouesse technique

 

Pierre Henriquet, docteur en physique nucléaire et vulgarisateur scientifique à Vaulx-en-Velin est très heureux de raconter aux visiteurs tout ce qui s’est passé durant les 200 heures du vol de la fusée Saturne V. "Bien sûr, le public vient pour nous entendre leur parler des fusées et de l’aventure de ces astronautes", explique le scientifique. "Mais ce qui est intéressant c’est que le public a aussi des choses à nous raconter", continue-t-il.

 

En effet, bon nombre de visiteurs viennent alors qu’ils ont eux même vécu la soirée du 20 juillet 1969. "Ils me disent qu'elle était leur émotion à l’époque de se retrouver parfois tout le village dans la seule maison qui avait un poste de télévision regarder en direct cet homme poser le pied sur la Lune", témoigne le docteur.

 

 

Bien que dans l’absolu cette conquête de la Lune était un acte qui était bien plus politique que scientifique dans le contexte de la Guerre Froide, cela n’empêche pas l’aspect magique de la prouesse. "Quand on en parle aux gens qui ont vécu ce moment-là, ils l’ont vraiment vécu jusqu’au plus profond de leurs tripes, ils regardaient cette image très mal définie sur la télé et en parallèle, ils sortaient la tête à l’extérieur et se disaient : 'sur cet astre sur lequel l’humanité rêve depuis des dizaines de milliers d’années, eh bien on est enfin arrivé à poser le pied dessus'", raconte Pierre Henriquet non sans émotions.

 

 

"Notre génération verra un retour de l’Homme sur la Lune"

 

"Il est probable qu’avant de voir le premier homme sur Mars on verra d’abord le retour d’un homme, ou d’une femme, sur notre satellite naturel", pronostique le vulgarisateur. Car en effet, les Etats-Unis s’orientent vers la construction d’une station spatiale qui graviterait autour de la Lune tandis que l’Europe mise sur une avant-base lunaire.

 

 

Un beau discours qui rappelle que la mission du planétarium de Vaulx-en-Velin est de rendre accessible les connaissances. Si la rencontre avec le spationaute Michel Tognini affiche complet, les Lyonnais peuvent tout de même se rendre au pôle scientifique pour poser des questions auxquelles Pierre Henriquet et ses collègues se feront une joie de répondre.

 

Contre un ticket au tarif de 5 à 10 euros, les visiteurs ont accès au musée sur trois étages, à l'expérience et au planétarium. Le programme complet est à retrouver sur le site du planétarium de Vaulx-en-Velin.



Tags : Planétarium | lune | Vaulx-en-Velin |

Commentaires 1

Déposé le 20/07/2019 à 20h07  
Par Mont Monnet Citer

Si jamais un Vaudais va dans l'espace, qu'il n'oublie pas d'emmener un pot de cardon avec lui !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.