Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Le 1er centre français de formation contre le harcèlement scolaire lancé à Lyon - VIDEO

Photo d'illustration - DR

Ce jeudi, à deux pas du Palais de la Bourse, dans le deuxième arrondissement de Lyon, avait lieu la conférence de presse de rentrée de l'association "Harassers U GO !" [Harassers signifie harceleurs en anglais NDLR] ou "HUGO", en référence à son président-fondateur, Hugo Martinez, victime de harcèlement scolaire pendant 12 ans.

Pour l'occasion, étaient présentes Catherine Verdier, psychologue-thérapeute et fondatrice de Psyfamille, cabinet de psychologie destiné aux enfants et adolescents ; ainsi qu'Anaïs Roux, Miss Lyon 2019, étudiante en ostéopathie et marraine de l'association de lutte contre le harcèlement scolaire.

 

Ainsi, la nécessité de lutter contre le harcèlement scolaire a été réaffirmé, par "la prévention et la formation des adultes", comme expliqué par la psychologue. "Il est temps de réagir", a ajouté la Miss.

 

Le fondateur d'HUGO a donc officialisé la création du Centre français de formation du harcèlement scolaire (CFHS). Ce centre est destiné à former les professionnels en contact avec des enfants. A savoir, les professions médicales, juridiques, socio-éducatives, socio-culturelles et éducatives. Différents cycles de formation sont prévus selon les corps de métiers ciblés. Le premier cycle étant celui relatif à la santé. Il comprendra trois modules et se déroulera sur trois journées.

 

Théorie et mises en pratique avec notamment des témoignages tiennent une place centrale dans le contenu du CFHS. Et pour cause, "grâce au témoignage, on est sorti de la peur", abonde Catherine Verdier.

 

 

En outre, les inscriptions sont désormais ouvertes. Les modules sont dispensés à la demande. Chaque session pourra accueillir entre 15 et 30 personnes. Au niveau du tarif, que le président souhaite le "plus accessible possible", en cas d'autofinancement, un prix réduit est prévu, à savoir 100 € par jour. Dans le cas contraire, la formation présentera un coût de 200 € par journée.

 

A l'issue de la formation, le professionnel recevra un certificat et il lui sera proposé de rejoindre le réseau de spécialistes et d'experts en lien avec l'association.

 

 

De plus, en parallèle du CFHS, un "Grand Concert 2020 du Harcèlement Scolaire", soutenu par Dany Boon, sera programmé à la Bourse du travail. Le but ? "Fédérer les énergies positives", comme le souhaite Hugo Martinez. Les bénéfices seront reversés à l'association. Un financement participatif a été créé sur la plateforme Ulule pour les frais fixes (location de la salle, paiement des agents de sécurité). L'objectif étant d'arriver à 5000 € pour le 7 novembre, journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire.

 



Tags : Hugo | Hugo Martinez | Centre français de formation du harcèlement scolaire | Grand Concert 2020 |

Commentaires 11

Déposé le 13/09/2019 à 15h42  
Par Dégoûté Citer

La soif a écrit le 12/09/2019 à 18h40

A quand une formation pour que les adultes se comportent en adultes responsables????
Ne nous faites pas croire que le corps enseignant qui côtoie , encadre, et surveille nos enfant n est pas capable de voir des comportements comme la violence ou le harcèlement !!

On nous prend pour des billes... tout ça parce que les profs et leurs assistants ne sont pas capables de réagir face à des gamins et des parents violents!!!
Ils n ont pas besoin de formation, mais de cran... et d un système judiciaire qui fonctionne

Ce truc sent l embrouille.... si c est si utile, pourquoi ne pas l intégrer dans le programme des IUFM ou apparentés????

Les profs voient très bien tout ce qu'il se passe mais ils ferment les yeux pour ne pas avoir de problème ni avec les élèves ni avec les parents.c'est lamentable et honteux.....

Déposé le 13/09/2019 à 08h49  
Par Ne cachez jamais la vérité Citer

Non à LaRem a écrit le 12/09/2019 à 18h23

C'est à l'éducation nationale de protéger les harcelés, de former son personnel pour remplir cette tâche.

Comme demander le loup de garder la bergerie.

La remarque humiliante, le ton sarcastique…. qui ne connaît pas la hargne de frustration de nos convoyeurs de connaissances dans les salles de cours ?

Déposé le 13/09/2019 à 06h37  
Par Zig Citer

lol zig a écrit le 12/09/2019 à 23h44

Tu sais pas recopié harcèlement ?

Je n'aime pas RECOPIER (et non "recopié") bêtement.
Et quand je ne sais pas, j'évite de faire le malin et donner des leçons d'orthographe si je ne maîtrise pas la grammaire.

Par contre TOI...

Le ridicule ne tue pas à ce que je vois !

Déposé le 13/09/2019 à 05h56  
Par refait Citer

Les élèves français sont harcelés pas le systeme de compétition imposé dès la maternelle ...

Déposé le 12/09/2019 à 23h56  
Par DE-HORS et vite ! Citer

Encore une initiative d'OPPORTUNITE ELECTORALE de la part de COLON

On n'en est pas à u ne près dans le panel qu'il nous prépare

Déposé le 12/09/2019 à 23h44   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lol zig Citer

Tu sais pas recopié harcèlement ?

Déposé le 12/09/2019 à 20h47  
Par Zoupinette Citer

Non à LaRem a écrit le 12/09/2019 à 18h23

C'est à l'éducation nationale de protéger les harcelés, de former son personnel pour remplir cette tâche.

Exactement, ou à des formateurs psychologues de former les gens à lutter contre le harcèlement...

Déposé le 12/09/2019 à 18h40  
Par La soif Citer

A quand une formation pour que les adultes se comportent en adultes responsables????
Ne nous faites pas croire que le corps enseignant qui côtoie , encadre, et surveille nos enfant n est pas capable de voir des comportements comme la violence ou le harcèlement !!

On nous prend pour des billes... tout ça parce que les profs et leurs assistants ne sont pas capables de réagir face à des gamins et des parents violents!!!
Ils n ont pas besoin de formation, mais de cran... et d un système judiciaire qui fonctionne

Ce truc sent l embrouille.... si c est si utile, pourquoi ne pas l intégrer dans le programme des IUFM ou apparentés????

Déposé le 12/09/2019 à 18h28  
Par Zoup Citer

Zig a écrit le 12/09/2019 à 17h08

On parle déjà beaucoup de sous dans cette association "soutenue" par des gens du show-business ou du spectacle alors qu'il y a déjà plein de gens (professionnels ou non) qui œuvrent dans l'ombre pour lutter contre le harcellement à l'école.

Moi je trouve cela surprenant, ça m'intrigue.

Moi je trouve bizarre les personnes qui parlent d'ombre, qui sont intrigués dès qu'il y a des sous.
On dirait des personnes qui ont un problème ailleurs.

Déposé le 12/09/2019 à 18h23  
Par Non à LaRem Citer

C'est à l'éducation nationale de protéger les harcelés, de former son personnel pour remplir cette tâche.

Déposé le 12/09/2019 à 17h08  
Par Zig Citer

On parle déjà beaucoup de sous dans cette association "soutenue" par des gens du show-business ou du spectacle alors qu'il y a déjà plein de gens (professionnels ou non) qui œuvrent dans l'ombre pour lutter contre le harcellement à l'école.

Moi je trouve cela surprenant, ça m'intrigue.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.