Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L'emlyon à Ecully - DR

Petit Paumé : l’emlyon condamne, les rédacteurs s’excusent

L'emlyon à Ecully - DR

La polémique autour du Petit Paumé a eu raison du passage pointé du doigt.

Ce dimanche soir, les rédacteurs du guide lyonnais se sont excusés dans un communiqué, en précisant que leur critique du ho36 à la Guillotière avait été effacée de leurs supports numériques.

 

Ce passage n’est désormais plus visible que dans les 20 000 exemplaires du Petit Paumé distribué samedi place Bellecour. On peut y lire "Alors que je fuis une bande de rebeus place Guillotière, je m’engouffre, un peu par hasard à ho36. Bonne pioche ! Des jeunes blancs qui travaillent sur leurs ordis, tout en sirotant un bon café latte. Je vais pouvoir me fondre dans la masse. L’espace est design, les tables sont grandes et les prix bas. Avec ho36, on a un peu de la Presqu’île, mais à Guillotière".

 

"Nous reconnaissons une maladresse de rédaction et souhaitons donc présenter nos excuses", ont indiqué les étudiants de l’emlyon en charge de la rédaction du Petit Paumé, précisant que "ouvrir les débats, ne pas faire du politiquement correct mais polémiquer correctement est un de nos objectifs".

 

Plus tôt dans la journée, après plusieurs réactions politiques indignées, et notamment celle de David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, le nouveau directeur de l’école de commerce d’Ecully, Tawhid Chtioui avait fermement condamné les propos de ses étudiants : "J’ai demandé que se tienne, très rapidement, un conseil de discipline en présence des rédacteurs des articles, du rédacteur en chef et du Président du Petit Paumé, afin qu’ils répondent de la banalisation ouverte de propos discriminants dans ce guide, en total non-respect des valeurs de l’école".

 



Tags : petit paumé | emlyon |

Commentaires 33

Déposé le 13/10/2019 à 20h59   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par la joie Citer

Vite une camomille pour le petit gauchiste

Déposé le 13/10/2019 à 20h49   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par EM Lyon Citer

Après les propos peu glorieux du sinistre Wauqiet , à nouveau une polémique très grave. Il faut que le conseil de disciplines statue sur une exclusion définitive . De plus si on est un peu curieux, il existe des textes de lois qui dit que les propos racistes sont un délit . Ce garçon très intelligent doit être puni .

Déposé le 13/10/2019 à 20h48  
Par Grand gognand Citer

Si ce petit clin d'œil facétieux concernait des cathos...on en ferait pas toute une cervelle de canuts...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.