Près de Lyon : le réveillon en prison après avoir frappé sa femme parce qu’elle refusait de coucher avec lui

Près de Lyon : le réveillon en prison après avoir frappé sa femme parce qu’elle refusait de coucher avec lui
Photo d'illustration - LyonMag

Pas de dinde ni de cadeaux pour cet habitant de Villefranche-sur-Saône âgé d’une cinquantaine d’années.

L’homme était jugé ce jeudi au tribunal judiciaire caladois après avoir été accusé de violences conjugales par sa femme.

Dimanche dernier, le matin, il aurait réclamé un rapport sexuel à sa compagne, qui aurait refusé. Entrant dans une colère noire, le quinquagénaire l’aurait notamment giflée deux fois et pris la fuite. A son retour à son domicile, il avait été cueilli par les policiers prévenues par la victime et qui avaient constaté, selon le Progrès, l’hématome sur la joue de madame. Cette dernière a d’ailleurs obtenu 5 jours d’ITT.

Face aux juges, l’individu a nié avoir levé la main sur sa femme. Si sa joue était rouge, c’est parce qu’elle venait de s’épiler ! Une version qui collait mal avec son passé judiciaire. Il avait déjà été condamné en 2019 pour des faits de violences conjugales à 6 mois de prison avec sursis. Deux autres plaintes récentes de la part de son épouse n’avaient pas abouti. Autant dire que leur foyer n’est pas un lieu sain, marqué par des accusations de tromperies, d’enfant fait dans le dos, de réclamation vaine de divorce….

Le prévenu a écopé de 6 mois de prison assortis d’un mandat de dépôt. Une peine plus lourde que les 5 mois requis par l’avocat général. Il a donc passé Noël en prison, et devra, en guise de cadeau sous le sapin, verser 1000 euros à sa femme au titre du préjudice moral subi.

44 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Cedricke le 25/12/2020 à 12:22

Il ya de tout partout. Impossible de prendre position... Mais la justice est svt injuste et comme le conseil d état ou CO stitutionnel c est svt du foutage de gueule

Signaler Répondre

avatar
oeil pour oeil le 25/12/2020 à 12:18
Lâche a écrit le 25/12/2020 à 12h09

Pas de pitié pour les cons de cet accabit qui s'en prennent aux femmes en ferait il autant avec un homme certainement pas donc un lâche ....

comme toi (lâche) lol !!! .

Signaler Répondre

avatar
oeil pour oeil le 25/12/2020 à 12:14
miko69 a écrit le 25/12/2020 à 12h12

Il faut réouvrir les maisons closes????

et pourquoi pas!!!! ??

Signaler Répondre

avatar
miko69 le 25/12/2020 à 12:12

Il faut réouvrir les maisons closes????

Signaler Répondre

avatar
Lâche le 25/12/2020 à 12:09

Pas de pitié pour les cons de cet accabit qui s'en prennent aux femmes en ferait il autant avec un homme certainement pas donc un lâche ....

Signaler Répondre

avatar
faudde le 25/12/2020 à 11:47

bah si , il avait la dinde, mais apparemment pas cool, enfants dans le dos !! tromperies!!! etc... . pauvre type, mais ça justifie pas la violence, maintenant j'espère qu'elle va vraiment partir, et le laisser tranquille! .

Signaler Répondre

avatar
Anubis le 25/12/2020 à 11:36

Plusieurs plaintes et toujours avec ?
1000 euros qu il va payer avec l argent du foyer donc sûrement madame ne travail pas pour ça qu elle préfère rester avec lui .

Signaler Répondre

avatar
une femme le 25/12/2020 à 11:27

arrête de prendre tous les hommes pour des monstres. j'ai vécu 3 histoires d'amour dans ma vie de femme et je n'ais pas toujours était tendre avec eux. j'ai 3 fils qui ont des femmes dans dans leur vie 1 d entre elles lui fait la misère tous les jours que dieux fait .malgré tous joyeux Noël

Signaler Répondre

avatar
Antov69 le 25/12/2020 à 11:04

Encore un fou sais bien fait pour sa gueule il mérite bien

Signaler Répondre

avatar
Stef le 25/12/2020 à 11:01

La raison évoquée sembe étrange mais c est possible malheureusement.. mais dans d autres cas, qui augmentent les stats de femmes battues... Comme c est facile pour une femme de pousser à bout son mari pour pouvoir le dépouiller ensuite grâce à un divorce pour faute... La justice est d une naïveté hallucinante....

Signaler Répondre

avatar
Jean Trimballe le 25/12/2020 à 10:14

Pourrait on avoir le making-of de la superbe photo d'illustration s'il vous plaît ?

Signaler Répondre

avatar
Justice française le 25/12/2020 à 10:09

Et dans le cas contraire,la femme n aurait pas mis un pied au commissariat !!!joli!!!

Signaler Répondre

avatar
Que des... le 25/12/2020 à 09:33

dingues violents et hypers dangereux dans ce pays..on va où ?

Signaler Répondre

avatar
Kay97610@gmail.com le 25/12/2020 à 08:51

Encore un foux ,il était désespéré à se point la.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.