Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Europe Ecologie-Les Verts va viser 6 cantons

Les écologistes du Rhône présenteront un candidat dans chacun des 27 cantons renouvelables en 2011. Étienne Tête s'engagera dans la bataille. Objectif : emporter cinq cantons, pour obtenir au final six sièges à l'assemblée départementale, incluant celui déjà occupé par Gilles Buna

Déterminé à valoriser dans les urnes leur union née aux Assises de Lyon, tenues voilà trois semaines au Palais des Congrès, Europe Ecologie - Les Verts a rendu public samedi ses candidats pour les Cantonales de mars 2011. Le parti écologiste s'engage sur tous les cantons appelés à voter, une première ! Une ligne de conduite qui fait suite au refus des partis politiques de gauche de monter un programme commun avec les écologistes, qui joueront donc à fond la carte de la singularité et de l'indépendance. Les affrontements s'annoncent donc vifs entre les représentants d'Europe écologie - les Verts et leurs "alliés" socialistes. Le conseiller régional Étienne Tête briguera ainsi le 14e canton actuellement détenu par le Parti Socialiste et Christian Coulon. Respectant le cahier des charges écologiste inhérent au cumul des mandats, Philippe Meirieu, vice-président du Conseil régional, ne fait donc pas partie des candidats. En revanche la conseillère municipale de Villeurbanne Béatrice Vessiller tentera de prendre le canton Villeurbanne-centre au socialiste Richard Llung. Vincent Morland se présente à Villeurbanne-Sud face à Gilbert-Luc Devinaz (PS). Claire Le Franc (PS) sera opposée dans le canton de Villeurbanne-Sud à Jean-Claude Ray. 

Les candidats d'Europe écologie - Les Verts samedi pour leur première réunion publiqueLes candidats d'Europe écologie - Les Verts samedi pour leur première réunion publique

A Lyon, le 11e canton de Jean Michel Daclin sera challengé par Françoise Chevallier qui a des chances de se retrouver au second tour, tout comme Raymonde Poncet dans le 14e canton, celui de la Croix-Rousse, dont le conseiller sortant est le socialiste Dominique Bolliet. Le reste des candidats écologistes doit être présenté ultérieurement, mais selon Serge Perrin, des Verts du Rhône, la stratégie est simple: "remporter 6 sièges au Conseil général, se maintenir dans tous les cantons où cela sera possible, et faire en sorte que la droite perde le plus de sièges possible." Pour ce faire des alliances seront certainement mises en place, elles seront déterminées au cas par cas. Le programme du parti écologiste sera présenté courant janvier, il devrait sans surprise y être question du Grand Stade et du TOP (Tronçon Ouest du Périphérique). Il devrait également faire le part belle aux thèmes du développement des transports collectifs, du désinvestissement routier et autoroutier, de la sauvegarde de l'agriculture de qualité et de proximité, des politiques sociale et de santé en s'appuyant sur le tissu associatif, d'une économie sociale et solidaire en partenariat avec la région. Il prévoit également l'arrêt des dépenses somptuaires comme celle engagées sur le musée des Confluences


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.