Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Ambiance surréaliste au rond-point de l'avenue Jean-Jaurès, entre intervention des forces de police et blocage du bus - LyonMag

Stade des Lumières: les “altermondialistes” sabotent l’opération séduction de l’OL

Ambiance surréaliste au rond-point de l'avenue Jean-Jaurès, entre intervention des forces de police et blocage du bus - LyonMag

Le club lyonnais déplaçait en bus mercredi matin une cinquantaine de journalistes sur le site du Montout, qui accueillera le futur ouvrage sportif de l’OL. Une trentaine de manifestants anti-stade a bloqué l' accès au site, écourtant la visite de la presse.

Jean-Michel Aulas a prévenu dès le départ du bus, pour ce tour opérator de la presse lyonnaise sur le site d’OL Land, que certains militants associatifs risquaient de chahuter le trajet. "Une poignée d’altermondialistes", qui ont "tendu des pièges", explique le président de l’OL, et qui seraient "en situation irrégulière." Il n’aura pas fallu attendre longtemps puisqu’au rond-point de la rue Jean-Jaurès à Décines, une trentaine de militants anti-stade a bloqué le bus affrété par l’OL, en se couchant devant ses roues. Les forces de l'ordre sont intervenues. Le président de l'association Carton Rouge, Franck Buronfosse, a été maitrisé sans ménagement par les forces de l'ordre (photo).

Joint par LyonMag.com, Didier Paulin, membre de l’association, a confirmé cette initiative. "Il ne s’agit pas de tendre des pièges, mais de montrer que ce tour du propriétaire n’en est pas un, car l’OL n’est propriétaire de rien du tout". Si le militant n’a pas voulu nous dévoiler l’ensemble des actions prévues, voulant ménager "l’effet de surprise", il assure que les associatifs sont très mobiles, malgré "l’opacité qui entoure ce déplacement."  Selon notre journaliste présent sur place, l'ambiance était surréaliste. Jean-Michel Aulas n'a pas quitté le bus. L'escorte de la police autour du véhicule a été maintenue. L'échauffourée, qui a duré tout au plus une vingtaine de minutes, s'est terminée peu après 12h. Au regard de cette configuration particulière, la visite a été maintenue mais écourtée. Le bus a pris le chemin de Gerland vers 13h, où s'est tenue une conférence de presse au restaurant l'Argenson.



Tags : ol |

Commentaires 63

Déposé le 02/05/2012 à 13h39  
Par Socialiste Citer

Les flics avec les possédants,agressants des manifestants pacifiques,nous vivons dans un monde socialiste à la Crédoz, Sturla et Collomb sous le regard bienveillant du bâtard Aulas

Déposé le 02/05/2012 à 13h27  
Par lyonnaise Citer

le Bâtard AULAS (ce mot n'est pas une injure, c'est lui-même qui le dit avec en référence le Larousse)

le Bâtard AULAS est prêt à tout, même l'irréparable pour pouvoir enfin compter les 450.000 Millions d'euros qu'il veut "prélever" sur les contribuables avec la complicité de notre Maire Socialiste qui voudrait que l'on adhère en votant pour HOLLANDE dimanche

Là on est dans le rêve!

Déposé le 02/05/2012 à 13h01  
Par Carine Citer

N’empêche, nous sommes toujours là...

Et il n'y a pas que le président de Carton Rouge qui a été molesté mais des femmes et pas de robustes constitutions...Alors que rien de violent n'a été perpétré par les manifestants.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.