Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Enfants sans chauffeur ou emmenés dans la mauvaise école : la rentrée chaotique de Vortex !

Photo d'illustration - DR

L'entreprise chargée par le Conseil Général du Rhône du transport d'enfants handicapés est à nouveau dans le viseur de son employeur.

LyonMag avait mis en lumière il y a quelques mois le nouveau marché passé entre le Département et Vortex, malgré un constat de fraude et des infractions relevées, notamment sur des kilomètres mal facturés par Vortex.

Aujourd'hui, alors que la rentrée des classes avait lieu mardi pour des centaines d'enfants handicapés, le Conseil Général a été forcé de constater les déboires de certains parents, ulcérés devant les manqués de Vortex.

La rédaction a eu accès à des retours de dizaines de parents, expliquant que des enfants n'ont pas été récupérés le matin pour partir à l'école. Que d'autres ont été déposés dans le mauvais établissement ou bien que personne n'est venu les chercher à la fin des cours. Chauffeurs injoignables ou qui ne travaillent plus pour la société, trajets quotidiens allongés de 2h, la liste des déboires s'allonge.

Face à un afflux de courriels incendiaires, le Conseil Général a, selon nos informations, demandé des comptes à Vortex, leur réclamant une régularisation de la situation dans les plus brefs délais.
Toujours selon nos sources, Vortex s'est immédiatement mis sur le pied de guerre en convoquant du personnel supplémentaire pour arriver à gérer tous les dossiers.

Interrogée par le Progrès à ce sujet, la direction de Vortex se défend. "Cela constitue l'aléa normal d'une rentrée scolaire, lié à l'organisation de ce type de marchés", reconnaît Vincent Dumoulin qui promet un retour à la normale sous "3-4 jours". il n'évoque toutefois le cas que d'une quinzaine d'enfants alors que nous avons appris que plus d'une soixantaine de courriels avaient été transmis au Conseil Général.



Tags : vortex | rentree scolaire |

Commentaires 37

Déposé le 10/09/2014 à 03h07  
Par Maxime Becasset Citer

Bonjour
Mes deux filles sont pris en chargent par cette société et il est vrais qu'il y a pas mal de dysfonctionnement. Ma grande poser devant le collège 30mins avant l heure des cours (elle a des troubles de l inhibition ou troubles artistiques), pour ma petite on habite à 10 mins grand max de l école le taxi la pose avec 30 mins de retard le latin à l école et nous la ramène à 17h30. Ils mélangent dans le même taxi des enfants allant à des établissement différents. Brefs c est le bordel. vortex fait de l argent sur le dos de nos enfants différents . Pas plus tard que ce soir là maîtresse de ma fille a du empêcher un chauffeur de transporter une enfant car il avait pas de rehausseur.... Vive la sécurité....
Je suis dépité et n ai aucune confiance ni dans la société ni dans les chauffeurs.

Déposé le 09/09/2014 à 22h02  
Par outré Citer

Messieurs les Conseillers Généraux, si vos propres enfants étaient victimes de tels manquements, vous crieriez ô scandale!
Assurément, vous mettriez tout en œuvre l'année suivante pour que cela ne se répète pas.
Mettez vous un seul instant à la place d'un enfant handicapé qui est déposé dans une école inconnue ou que personne ne vient chercher à la sortie des classes !
Pourtant, c'est en toute connaissance de cause que vous avez de nouveau confié nos enfants handicapés à cette société de transport défaillante.

Déposé le 09/09/2014 à 21h41  
Par outré Citer

Nous parents sommes révoltés par les propos tenus par Vincent Dumoulin qui ose qualifier d'aléa "normal" ce qui est anormal et inadmissible. Non Monsieur Dumoulin, ce n'est pas normal que nos enfants loupent leur rentrée scolaire par la négligence et la défaillance de votre société de transport.
Messieurs les Conseillers Généraux, Monsieur Dumoulin, accepteriez vous que vos enfants manquent leur rentrée scolaire par la faute d'un transport en commun qui ne passerait pas pendant plusieurs jours ?
Un peu de sérieux s'il vous plaît !
Ne faites pas vivre aux enfants handicapés ce que vous ne toléreriez pas pour vos propres enfants!
Non, il n'est pas normal que nos enfants déjà marqués par le handicap, n'aient pas pu effectuer leur rentrée scolaire en même temps que les autres enfants.
Cela ne fait qu'augmenter leur stigmatisation et ne favorise pas leur bonne intégration dans leur école.

Déposé le 09/09/2014 à 09h06  
Par Scandaleux ! Citer

Je pense que le CG peut demander des dédommagements conséquents à cette société, qui semble n'être là que par appât du gain, et se moque éperdument de sa mission...
Il est honteux que le CG passe des accords avec une telle société !

Déposé le 09/09/2014 à 08h11  
Par J'accuse ! Citer

Honteux que cela se fasse toujours au détriment des personnes vulnérables et avec notre argent public, nous payons des sociétés qui en plus de frauder, n'assure même pas une rentrée digne de ce nom pour des enfants handicapés. Si le Conseil général se dit ulcéré, pourquoi leur avoir attribuer à nouveau les marchés, alors que cette société en plus d'être une escroc est incapable d'assurer le métier qu'elle prétend maîtriser. Du grand n'importe quoi !

Déposé le 09/09/2014 à 08h03  
Par Aldo Citer

L'on peut s'apercevoir que cette société est complétement désorganiser et n'est là que pour faire des bénéfices aux détriments des enfants malgré les dires de son directeur.

Déposé le 09/09/2014 à 05h45   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par vixi Citer

Sous 3 ou 4 jours d'école en moins pour des enfants qui auront encore plus de problème d'intégration

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.