Le pendu du bois de Genas était un SDF

Le pendu du bois de Genas était un SDF

Dimanche, un chasseur avait fait la découverte d'un homme pendu à un arbre dans le bois de Genas, mais l'état de décomposition avancée du corps ne permettait pas l'identification de la victime. L'autopsie pratiquée lundi révèle que l'homme était un SDF âgé de 26 ans. Aucun document n'avait été retrouvé sur le défunt mais celui-ci s'était fait contrôlé quelques jours auparavant par la municipalité de Colombier-Saugnieu.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Repose en paix le 21/10/2014 à 19:22
jean glaude -- a écrit le 21/10/2014 à 10h48

dommage qu'il ne connaissait pas la datcha de AULAS à SAINT TROPEZ, il aurait pu manger les restes dans les poubelles de ce capitaliste qui vide les poches des contribuables lyonnais avec la complicité d'un cumulard qui fait pareil :

http://www.observatoiredessubventions.com/2014/combien-va-couter-le-chauffeur-parisien-de-gerard-colomb/

Vous êtes à vomir...

Signaler Répondre

avatar
un peu de respect svp le 21/10/2014 à 11:03
jean glaude -- a écrit le 21/10/2014 à 10h48

dommage qu'il ne connaissait pas la datcha de AULAS à SAINT TROPEZ, il aurait pu manger les restes dans les poubelles de ce capitaliste qui vide les poches des contribuables lyonnais avec la complicité d'un cumulard qui fait pareil :

http://www.observatoiredessubventions.com/2014/combien-va-couter-le-chauffeur-parisien-de-gerard-colomb/

Même sur un drame comme celui-là les antistades viennent ironiser...c'est à vomir!

Signaler Répondre

avatar
jean glaude -- le 21/10/2014 à 10:48

dommage qu'il ne connaissait pas la datcha de AULAS à SAINT TROPEZ, il aurait pu manger les restes dans les poubelles de ce capitaliste qui vide les poches des contribuables lyonnais avec la complicité d'un cumulard qui fait pareil :

http://www.observatoiredessubventions.com/2014/combien-va-couter-le-chauffeur-parisien-de-gerard-colomb/

Signaler Répondre

avatar
rien le 21/10/2014 à 10:27

A 26 ans ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.