Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le Cardinal Barabarin et 8 évêques sont contre l'arrêt des soins de Vincent Lambert - LyonMag.com

Affaire Vincent Lambert : les évêques de Rhône-Alpes contre “une décision qui risque de provoquer délibérément la mort”

Le Cardinal Barabarin et 8 évêques sont contre l'arrêt des soins de Vincent Lambert - LyonMag.com

A deux jours de la décision du CHU de Reims concernant l’arrêt des traitements de Vincent Lambert, les évêques de Rhône-Alpes ont publié ce mardi une tribune sur le site internet du diocèse de Lyon.

Dans cette déclaration, signée notamment par le Cardinal Philippe Barbarin, on peut lire notamment que "cette décision médicale risque de provoquer délibérément la mort de Vincent Lambert" : "Il n’est pourtant pas en fin de vie et il ne fait l’objet d’aucun soin disproportionné. En lui donnant la nourriture et l’hydratation nécessaires, ceux qui prennent soin de lui respectent simplement le cours de cette vie dont le mystère nous échappe et dont le terme n’appartient à personne".

Pour rappel, la Cour européenne des droits de l’Homme a autorisé il y a plus d’un mois l’arrêt des traitements de cet homme de 39 ans, tétraplégique en état de conscience minimale, après un accident de la route en 2008.
Les 9 évêques de Rhône-Alpes se rangent donc derrière l’avis des parents de Vincent Lambert, qui résident dans la Drôme et qui se battent contre l’arrêt des soins : "Aujourd’hui, notre frère Vincent n’est pas en fin de vie, et plusieurs établissements spécialisés se sont déclarés prêts à le recevoir", expliquent les signataires de la déclaration.

La décision finale sera rendue ce jeudi par le Dr Simon, une chef de service ayant fait partie de l’équipe qui a décidé à deux reprises d’arrêter les traitements.



Tags : Vincent Lambert |

Commentaires 53

Déposé le 21/07/2015 à 20h47  
Par diocesain Citer

limousin a écrit le 21/07/2015 à 16h41

connaissez-vous la non-assistance à personne en danger ?
Juste une question à titre général ?

oui et on pourrait debattre sur la dignité humaine aussi mais ça n'est pas manifestement votre préoccupation

Déposé le 21/07/2015 à 19h56  
Par Nostromo Citer

Je trouve indécent d'évoquer cette affaire sur la place publique
Tout ceci devrait rester entre les familles et les professionnels de santé
C'est du voyeurisme morbide

Déposé le 21/07/2015 à 19h41  
Par Ils devraient le dépecer... Citer

...pendant qu'ils y sont!

Ce sera possible avec la nouvelle loi "Touraine" ( celui qui fait des greffes et qui déplorait "la pénurie d'organes") qui autorise à dépecer les gens " à l'encéphalogramme plat" s'il n'ont pas pris la précaution de s'y opposer sur un fichier national auparavant!

Un monde barbare!

Les Barbares sont au pouvoir et ils ont bien l'intention d'y rester!

Déposé le 21/07/2015 à 19h33  
Par La Gloire de Dieu c'est l'Homme Vivant... Citer

Cette affaire en dit long sur la Barbarie dans laquelle notre société est tombé... elle en dit long aussi sur la légitimité des arrêts de la Cour Européenne des "Droits de l'Homme"....

Que ce soit la CEDH ou la LDH ces gens sont des imposteurs idéologiques ennemis de l'Homme vivant!

Déposé le 21/07/2015 à 18h57  
Par obs Lambert Citer

Bravo Monseigneurs ! La vérité est toujours bonne à dire. Oser affamer un malade est à proprement parler scandaleux. Prières pour cette personne souffrante. Vive la vie.

Déposé le 21/07/2015 à 18h47  
Par Veillons Citer

Cathophobie a écrit le 21/07/2015 à 16h32

On serait d'accord avec vous sauf que quand la religion est autre que catholique, on vous lit beaucoup moins revendicatif et haineux.

Exact !
Les propagandistes anti racines de la France sont fourbes et nombreux.

Déposé le 21/07/2015 à 18h34  
Par limousin Citer

deux poids deux mesures a écrit le 21/07/2015 à 18h15

Comme toujours limousin nous étale sa litanie mais ne répond pas à la question?

Le conseil Français du culte Musulman aurait il reçu le même accueil si il avait fustigé de la sorte une décision de la CEDH?

commencez par lire attentivement ce que j'écris et vous pourrez ensuite faire vos commentaires qui ne ressembleront pas à de l'invective.
Merci.

Déposé le 21/07/2015 à 18h15  
Par deux poids deux mesures Citer

limousin a écrit le 21/07/2015 à 17h33

Ce n'est pas parce que "c'est dit par la CEDH" que "Rome a parlé et la cause est entendue".
En effet, la Cour, qui a obligé les juridictions continentales (administratives et pénales surtout) à respecter les principes du procès équitable, s'appuie néanmoins sur une conception extrêmement individualiste de l'homme, "de son commencement à sa fin", une conception que l'Eglise catholique et plus généralement les religions chrétiennes s'estiment en droit de combattre.

Eglise (s) ou pas, des spécialistes de la question (Mme Delmas-Marty par exemple) vous diront que cette conception de l'homme est critiquable. Alors après tout, si des autorités religieuses s'expriment dans le même sens, pourquoi pas ?

Comme toujours limousin nous étale sa litanie mais ne répond pas à la question?

Le conseil Français du culte Musulman aurait il reçu le même accueil si il avait fustigé de la sorte une décision de la CEDH?

Déposé le 21/07/2015 à 18h12  
Par Alf Citer

Jean-Christophe a écrit le 21/07/2015 à 17h16

Bien que d'un avis différent sur ce cas précis je trouve tout à fait légitime , et même souhaitable, que le clergé s'exprime sur les différents sujets de société.
Tous ces commentaires anti-Chrétiens et anti-Français sont désolants de pauvreté et de malhonnêteté intellectuelle.
Cessons de tout politiser.

Pouvez vous citer ce que "vous" estimez anti-Chrétiens et anti-Français svp.

Quand a donner du crédit à des positions extrémistes c'est certe votre droit mais ça n'en fait pas un devoir.

Malheureusement le cas de Vincent Lambert fait les beaux jours des intégristes catholiques ce n'est d'ailleurs pas un hasard si l'avocat des parents de Vincent est aussi l'avocat de civitas ou de rivarol.

De même si son médecin (pourtant membre et conseillé régional du parti chrétien démocrate de la merveilleuse christine boutin) a démissionné c'est sous les menaces de ses propres troupes intégrites....
http://www.francetvinfo.fr/societe/euthanasie/vincent-lambert/apres-des-menaces-d-integristes-le-medecin-de-vincent-lambert-demissionne_638985.html

Une fois de plus l'église montre sont intolérance son manque de respect et d'humanité et se range derrière les désires des extrémistes.

Si vous voulez souffrir c'est votre droit et je vous souhaite bon courage, mais ça n'en fait pas une autorisation à faire souffrir le monde.

Déposé le 21/07/2015 à 17h33  
Par limousin Citer

deux poids deux mesures a écrit le 21/07/2015 à 17h13

En clair l'église s'oppose à une décision de la Cour européenne des DROITS DE L'HOMME?

Le conseil Français du culte Musulman aurait il reçu le même accueil si il avait fustigé de la sorte une décision de la CEDH?

Ce n'est pas parce que "c'est dit par la CEDH" que "Rome a parlé et la cause est entendue".
En effet, la Cour, qui a obligé les juridictions continentales (administratives et pénales surtout) à respecter les principes du procès équitable, s'appuie néanmoins sur une conception extrêmement individualiste de l'homme, "de son commencement à sa fin", une conception que l'Eglise catholique et plus généralement les religions chrétiennes s'estiment en droit de combattre.

Eglise (s) ou pas, des spécialistes de la question (Mme Delmas-Marty par exemple) vous diront que cette conception de l'homme est critiquable. Alors après tout, si des autorités religieuses s'expriment dans le même sens, pourquoi pas ?

Déposé le 21/07/2015 à 17h16  
Par Jean-Christophe Citer

Bien que d'un avis différent sur ce cas précis je trouve tout à fait légitime , et même souhaitable, que le clergé s'exprime sur les différents sujets de société.
Tous ces commentaires anti-Chrétiens et anti-Français sont désolants de pauvreté et de malhonnêteté intellectuelle.
Cessons de tout politiser.

Déposé le 21/07/2015 à 17h13  
Par deux poids deux mesures Citer

En clair l'église s'oppose à une décision de la Cour européenne des DROITS DE L'HOMME?

Le conseil Français du culte Musulman aurait il reçu le même accueil si il avait fustigé de la sorte une décision de la CEDH?

Déposé le 21/07/2015 à 17h08  
Par limousin Citer

Songeur a écrit le 21/07/2015 à 16h36

c'est le propre de notre église catholique de prendre position sur la place publique, pour s'y faire battre et mieux se plaindre par la suite.

Regardez avec quel entrain des curés célibataires, sans enfants et ayant fait "voeux" de chasteté se sentent capable de nous faire la leçon sur le mariage, l'éducation des enfants ou la sexualité!

oui, et après, "songeur" ?
Un célibataire peut très bien avec pertinence faire la leçon à une personne "en couple"? Qu'est-ce qui l'en empêcherait ? et vice-versa ?

Déposé le 21/07/2015 à 16h53  
Par Jeansais Citer

La vie n'est ce qu'un poumon qui se soulève,un cœur qui bat , se mesure t-elle à l'amplitude d'une onde encéphalique?
La vie n'est ce pas aimer, parler, rêver, rire, pleurer randonner, se quereller, s'entraider, s'indigner, prier peut être ?

Déposé le 21/07/2015 à 16h41  
Par limousin Citer

diocesain a écrit le 21/07/2015 à 16h22

Il faudrait peut être cesser de vouloir a tout prix interférer dans la vie privée des familles qui n'ont rien demandé aux évêques de rhone alpes et qui n'ont sans doute pas besoin que l'église fasse de leur cas un combat idéologique.

pourquoi passe-t-on plus de temps à critiquer les autres qu'à faire sa propre critique ?

connaissez-vous la non-assistance à personne en danger ?
Juste une question à titre général ?

Déposé le 21/07/2015 à 16h36  
Par Songeur Citer

diocesain a écrit le 21/07/2015 à 15h27

le diocèse est passé maitre dans l'art de se prononcer sur des questions qui ne le regardent pas et auxquelles la religion n'entend pas grand chose

c'est le propre de notre église catholique de prendre position sur la place publique, pour s'y faire battre et mieux se plaindre par la suite.

Regardez avec quel entrain des curés célibataires, sans enfants et ayant fait "voeux" de chasteté se sentent capable de nous faire la leçon sur le mariage, l'éducation des enfants ou la sexualité!

Déposé le 21/07/2015 à 16h32  
Par Cathophobie Citer

diocesain a écrit le 21/07/2015 à 15h27

le diocèse est passé maitre dans l'art de se prononcer sur des questions qui ne le regardent pas et auxquelles la religion n'entend pas grand chose

On serait d'accord avec vous sauf que quand la religion est autre que catholique, on vous lit beaucoup moins revendicatif et haineux.

Déposé le 21/07/2015 à 16h29  
Par Euh ? Citer

diocesain a écrit le 21/07/2015 à 15h27

le diocèse est passé maitre dans l'art de se prononcer sur des questions qui ne le regardent pas et auxquelles la religion n'entend pas grand chose

La religion a son mot à dire pour faire cesser la barbarie !
Comme l'Eglise s'est prononcée pour condamner le nazisme et le communisme...
Les religions doivent alerter l'opinion publique sur les sujets de société. Surtout quand il s'agit de mettre en place l'élimination des handicapés, des personnes âgées ou des malades...

Déposé le 21/07/2015 à 16h22  
Par diocesain Citer

limousin a écrit le 21/07/2015 à 16h13

en quoi cette question ne regarderait pas un diocèse ?
Vous lisez le code du droit canon par exemple ?
les constitutions conciliaires....?
et ce que dit le droit public relatif aux organisations professionnelles ?

Tâchez au moins de lire les textes en vigueur avant de répondre de façon aussi simpliste

Il faudrait peut être cesser de vouloir a tout prix interférer dans la vie privée des familles qui n'ont rien demandé aux évêques de rhone alpes et qui n'ont sans doute pas besoin que l'église fasse de leur cas un combat idéologique.

pourquoi passe-t-on plus de temps à critiquer les autres qu'à faire sa propre critique ?

Déposé le 21/07/2015 à 16h13  
Par limousin Citer

diocesain a écrit le 21/07/2015 à 15h27

le diocèse est passé maitre dans l'art de se prononcer sur des questions qui ne le regardent pas et auxquelles la religion n'entend pas grand chose

en quoi cette question ne regarderait pas un diocèse ?
Vous lisez le code du droit canon par exemple ?
les constitutions conciliaires....?
et ce que dit le droit public relatif aux organisations professionnelles ?

Tâchez au moins de lire les textes en vigueur avant de répondre de façon aussi simpliste

Déposé le 21/07/2015 à 15h27  
Par diocesain Citer

le diocèse est passé maitre dans l'art de se prononcer sur des questions qui ne le regardent pas et auxquelles la religion n'entend pas grand chose

Déposé le 21/07/2015 à 14h18  
Par limousin Citer

Faux ! a écrit le 21/07/2015 à 13h43

Il ne s'agit pas de traitements. Il s'agit de nourriture et d'hydratation.
QUand son neveux, sa femme et certains médecins réclament pour lui "l'arrêt des traitements", ils demandent en fait qu'on arrête de lui donner à boire et à manger.
Qu'on le fasse mourir de faim et de soif.
C'est monstrueux...!

entièrement d'accord avec ce que vous écrivez.

Déposé le 21/07/2015 à 13h43  
Par Faux ! Citer

Il ne s'agit pas de traitements. Il s'agit de nourriture et d'hydratation.
QUand son neveux, sa femme et certains médecins réclament pour lui "l'arrêt des traitements", ils demandent en fait qu'on arrête de lui donner à boire et à manger.
Qu'on le fasse mourir de faim et de soif.
C'est monstrueux...!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.