Villeurbanne : une amende pour le patron du Bar Briganti

Villeurbanne : une amende pour le patron du Bar Briganti
Le Briganti à Villeurbanne - LyonMag

Le gérant du bar Briganti était jugé ce mercredi, au lendemain de la fermeture de son établissement villeurbannais de l'avenue Roger Salengro par arrêté préfectoral.

Si le procureur de la République avait requis trois mois de prison à son encontre, l'homme a finalement écopé de 100 jours amende à 15 euros.

La justice lui reproche d'avoir enfreint la législation sur les armes. Il faut dire que lors de la perquisition effectuée sur place, les policiers avaient retrouvé dans la cuisine et la salle de billard du bar une épée, une dague à tridents, une machette, un poignard, une crosse de fusil de chasse et des munitions.

Le gérant du Briganti a expliqué être un collectionneur d'armes anciennes et estime avoir été la cible d'une dénonciation calomnieuse dans le cadre de l'état d'urgence.

Son bar restera fermé durant trois mois sur décision du préfet du Rhône, Michel Delpuech.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
ARMO le 26/11/2015 à 10:06

Clairement il ne risquait pas de faire beaucoup de mal avec ces vieilleries...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.