Caroline Collomb pas aussi douée que son mari pour gérer les maires Synergie ?

Caroline Collomb pas aussi douée que son mari pour gérer les maires Synergie ?
Caroline Collomb - LyonMag

Caroline Collomb accélère son implantation politique à Lyon.

Outre les réunions LREM qu'elle organise à tour de bras, la femme du ministre de l'Intérieur s'impose davantage dans les médias. Après la couverture "Aux portes du pouvoir" de Lyon People, elle est à l'honneur dans le Progrès de ce jeudi matin, à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes.

L'occasion d'en savoir plus sur la stratégie mise en place par Caroline Collomb, qui marche dans les pas de Gérard Collomb, mais pas encore avec la même aisance. Sa gestion des maires Synergie est par exemple encore hésitante.

Pour rappel, le groupe métropolitain regroupe essentiellement des édiles des Monts d'Or et du Val de Saône, élus avec des voix de droite mais qui ont permis à Gérard Collomb de gagner et conserver le Grand Lyon puis la Métropole de Lyon, en échange de postes de vice-présidents et d'aides dirigées vers leurs communes.

Autant dire que Gérard Collomb les brosse régulièrement dans le sens du poil. Et quand il ne peut pas leur donner ce qu'ils veulent, il les coince, comme il sait si bien le faire.

"Ce n'est pas de mon ressort"

Or, Caroline Collomb, qui vise de plus en plus clairement la mairie de Lyon et qui se cherche un binôme pour la Métropole, n'a aujourd'hui pas les moyens de donner aux maires Synergie ce qu'ils réclament depuis quelques années : le changement du mode de scrutin de la Métropole pour 2020, qui expulsera du conseil métropolitain certaines communes. Adieu donc les rémunérations supplémentaires, et la possibilité facilitée de donner de la voix pour sa paroisse.

"Le mode de scrutin n'est pas de mon ressort", répondrait à chaque fois Caroline Collomb lors de ses rendez-vous avec les Synergie, représentés par Marc Grivel, maire de Saint-Cyr-au-mont-d'Or et 1er vice-président de la Métropole.

Du coup, selon le Progrès, le groupe métropolitain espère que ce soit Gérard Collomb qui prenne désormais position en leur faveur. Ce qui ne fait pas les affaires de Caroline, qui cherche à tout prix à sortir de l'ombre de son ministre de mari.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Guyane de mes amours le 11/03/2018 à 13:25
république bananière a écrit le 08/03/2018 à 13h40

...on parle d'une scène se passant dans une république bananière où le droit du sang, la monarchie et la corruption sont d'actualité, ou de la république démocratique qu'est censée être la France ?

Vite, un charter pour le couple Collomb !

Il faut réouvrir le bagne de Saint-Laurent-du Maroni, situé sur une île comme le prétend Micron.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 11/03/2018 à 11:10

En 2020 guignol à la métropole...sa fenotte à la mairie de Lyon ...et leur compère gnafron président du beaujolais ?
Et si pour une fois c'étaient les gones leur qui les chassaient à grands coups de bâtons...?

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 11/03/2018 à 08:52

Être "la femme de" ne semble plus suffire heureusement
En outre, tout comme l'affaire Pénélope F., la "stratégie" de ces femmes est une insulte à la conquête féministe
Triste tableau

Signaler Répondre

avatar
Parachute doré ! le 11/03/2018 à 00:53

les lyonnais ont horreur des politiques cooptés ou parachutes. L'avenir nous le dira . Souvenez vous de Perben !

Signaler Répondre

avatar
demain69 le 10/03/2018 à 07:06

Une veritable caricature de ce que le monde politique peut produire... inquietant et navrant a la fois.

Signaler Répondre

avatar
dingo le 08/03/2018 à 19:55

C'est qui cette bonne femme !?

Signaler Répondre

avatar
république bananière le 08/03/2018 à 13:40

...on parle d'une scène se passant dans une république bananière où le droit du sang, la monarchie et la corruption sont d'actualité, ou de la république démocratique qu'est censée être la France ?

Vite, un charter pour le couple Collomb !

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 08/03/2018 à 13:36

Attention "aux portes de Lyon"...ça bouchonne souvent !

Signaler Répondre

avatar
Dindon le 08/03/2018 à 13:22

Femme de ministre, magistrate, mere au foyer, responsable politique : mairr de Lyon. 24 h / jour ne lui suffiront pas !

Signaler Répondre

avatar
Dindons le 08/03/2018 à 13:20

Femme.de ministre, magistrate,

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 08/03/2018 à 11:16

A part avoir fait les enfants de Mr, qu'a donc fait Caroline ? Rien.
Cassante, capricieuse, avec des nerfs très fragiles, hâte de la voir se présenter !

Signaler Répondre

avatar
Non non non le 08/03/2018 à 11:02
Non à LaRem a écrit le 08/03/2018 à 10h51

Espérons que madame se casse ses grandes dents à l'élection municipale de Lyon.

Ha non, c'est encore nous qu'on va payer le dentiste !

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 08/03/2018 à 10:51

Espérons que madame se casse ses grandes dents à l'élection municipale de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Beurk le 08/03/2018 à 10:03

En cette journée de la femme, moi je dis, montrez nous autre chose qu'un pur produit modelé de toutes parts par des partis opportunistes !

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 08/03/2018 à 09:51

Dans la famille de Gégé après le grand-père je demande la mère...ou la fille ?

Signaler Répondre

avatar
Beurk le 08/03/2018 à 09:40

On voit bien que Synergies a trahi ses électeurs. Ces Maires sont tous à chercher les 3000 euros qu'ils empochent chaque mois à la Métropole comme Vice Présidents.
Peu importent qu'ils votent tout ce qui pénalisera les habitants de leur commune.
Ils ne font soit disant pas de politique mais ils font des sous, cela c'est sûr

Signaler Répondre

avatar
le gaulois est de retour le 08/03/2018 à 09:13

HC n est plus la

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 08/03/2018 à 08:54

Mon Dieu, délivrez nous des Collomb. Lyon a besoin de pouvoir respirer sainement

Signaler Répondre

avatar
Zerf le 08/03/2018 à 08:47

Dame de l'ombre ou de la lumière....on s'en tape de cette femme aux dents longues qui rayent le plancher du pouvoir !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.