Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Radié par la profession, l’huissier lyonnais n’y allait pas… Molho

DR

Décidément, il y a quelque chose de pourri au royaume des huissiers de justice lyonnais.

On ne compte plus les affaires qui ont défrayé la chronique locale au fil des années. Les champions lyonnais de la saisie des meubles, de l’expulsion des plus démunis et du papier vert pourront toujours se consoler en notant qu’ils n’ont pas le monopole des dérives.

Il suffit d’effectuer une rapide recherche sur internet pour constater qu’aucune région française n’est épargnée. Beaune, Bordeaux, Valenciennes, Chalon, Beaucaire, etc. : en quelques clics, on a droit à un véritable tour de France des malversations auxquelles se sont livrées quelques brebis galeuses de la profession.

 

À Lyon, on ne se contente pas d’une brebis égarée. C’est presque un troupeau tout entier auquel on a droit. S’il existait un palmarès en la matière, la ville aurait effectivement toutes ses chances de monter sur le podium. Il ne faut toutefois pas compter sur la chambre départementale des huissiers pour avoir quelques informations sur le sujet. À chaque fois, la réponse est la même : circulez, il n’y a rien à voir.

 

La chambre s’est ainsi bien gardée d’évoquer la décision que vient de rendre la chambre disciplinaire qui avait été saisie par le procureur de la république. Elle a purement et simplement destitué Jacques Molho qui ne pourra donc plus se livrer à son sport favori. L’affaire remonte à mai 2014 ; une ordonnance du Tribunal de Grande Instance de Lyon l’avait déclaré "temporairement empêché". Dans un premier temps, ses associés avaient évoqué de "graves soucis de santé" sans parvenir toutefois à expliquer que les dossiers de Jacques Molho aient été confiés à une professionnelle extérieure au cabinet.

 

Dix-huit mois plus tard, on découvrait que l’affaire n’avait en réalité rien à voir avec la médecine traditionnelle. Il s’agissait bel et bien de malversations financières et de manipulations comptables opérées au sein du cabinet pendant de nombreuses années. De multiples surfacturations semblaient avoir été établies au préjudice des clients de l’étude de Me Molho et de ses associés.

Reste à établir l’étendue du préjudice ce qui ne semble pas être une simple promenade de santé.

Surtout que les faits les plus anciens pourraient tomber sous le coup de la prescription. On s’étonnera au passage que les contrôles réguliers effectués par la Chambre professionnelle n’aient jamais découvert le pot aux roses.

Au départ, les soupçons s’étaient portés sur un jeune associé de l’étude, Olivier Brun. Jacques Molho avait tenté de lui faire porter la responsabilité de toute l’affaire. On devait rapidement constater que le chapeau était nettement trop grand pour lui.

 

Commandé par la Chambre régionale des huissiers de justice afin de faire la lumière sur les malversations du cabinet Molho, un rapport rédigé au printemps 2014 se révélait accablant pour Jacques Molho lui-même : "Nous estimons que ces pratiques ont été initiées bien avant l’arrivée de Me Misrahi, Brun et Vêque [les associés de Molho]. Maître Molho avait manifestement une telle emprise sur les associés et collaborateurs de l’étude, que ces derniers n’osaient pas l’affronter. À la lecture des PV d’assemblée générale de l’année 2013, on ne peut s’empêcher de penser que Me Molho a profité de la faiblesse de Me Brun pour lui imputer la totalité de turpitudes ci-avant dénoncées, ce qui ne nous apparaît pas correspondre à la réalité des faits".

 

Quatre ans plus tard, la Chambre disciplinaire vient de confirmer les conclusions du rapport. Elle a totalement blanchi les deux associés Yaël Misrahi et Stéphane Vêque qui étaient totalement étrangers aux turpitudes de leurs anciens associés. Quant à Olivier Brun, il n’écope que d’une interdiction temporaire d’exercice de 18 mois. S’il est aujourd’hui lourdement sanctionné sur le plan professionnel, Jacques Molho qui est défendu par l’avocat lyonnais Jean-Félix Luciani n’en a pas fini pour autant avec la justice. Il reste mis en examen pour abus de confiance aggravé et escroquerie aggravée.

 

Un procès devrait donc avoir lieu dans un avenir plus ou moins proche. En tant qu’officier ministériel, les peines encourues sont très importantes : dix ans de prison et 1,5 million d’euros d’amende. On pourrait s’étonner que cette affaire ait autant traîné en longueur.



Tags : huissier | Jacques Molho |

Commentaires 23

Post monétaire Déposé le 17/10/2018 à 12h18  
Par Post monétaire Citer

Loulou2 a écrit le 17/10/2018 à 12h08

Des chances pour la france

Et quand le nom sera à consonance italienne, espagnole, polonaise, etc... vous les virerez aussi du territoire ?

Déposé le 17/10/2018 à 12h08  
Par Loulou2 Citer

Des chances pour la france

Déposé le 11/10/2018 à 09h47   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par notaires Citer

Les jeunes notaires qui se prennent pour des Dieux vivants et qui sont plus souvent au golf qu'à l'étude ou des assistantes plus ou moins qualifiées se tapent tout le boulot , ne devraient pas penser que le passage obligé chez eux qui est contraire aux règles européennes va encore perdurer longtemps ! Il est temps d'amener la concurrence dans cette fonction exorbitante !!

Déposé le 09/10/2018 à 19h54  
Par Stef75 Citer

Et les notaires qui surfacturent leur clientèle on en parle ? J'ai travaillé dans une Étude de l'est Lyonnais, Saint-Priest, un ancien associé qui se prenait pour Dieu, ne se gênait pas pour garder les soldes des comptes clients ! On fabriquait des sortes de factures obscures pour noyer le client qui n'y comprenait rien. Il était bien pratique l'article 4 !!
Scandaleux.
Il y a 10 ans il a revendu ses parts, et doit actuellement vivre une retraite bien coquette...

Post monétaire Déposé le 09/10/2018 à 17h43  
Par Post monétaire Citer

E-addict a écrit le 09/10/2018 à 17h32

En ce moment je poste mon 3eme message de la journée... je suis trèèèès loin derrière vous, cher publicitaire.
Et je ne parle même pas de vos dizaines et dizaines et commentaires postés ce dimanche, du matin au soir (je les ai vu lundi).

On attend votre prochain message pour dire que faire des commentaires ça pollue !
:D

Déposé le 09/10/2018 à 17h32  
Par E-addict Citer

Post monétaire a écrit le 09/10/2018 à 15h36

Un E addict qui reproche à un autre son addiction...

ironie de votre part ?
autodérision ?
:D

En ce moment je poste mon 3eme message de la journée... je suis trèèèès loin derrière vous, cher publicitaire.
Et je ne parle même pas de vos dizaines et dizaines et commentaires postés ce dimanche, du matin au soir (je les ai vu lundi).

Post monétaire Déposé le 09/10/2018 à 15h36  
Par Post monétaire Citer

E-addict a écrit le 09/10/2018 à 15h20

moi aussi je parlais de vous :o)

Un E addict qui reproche à un autre son addiction...

ironie de votre part ?
autodérision ?
:D

Déposé le 09/10/2018 à 15h20  
Par E-addict Citer

Post monétaire a écrit le 09/10/2018 à 15h01

je parlais de vous. o:)

moi aussi je parlais de vous :o)

Post monétaire Déposé le 09/10/2018 à 15h01  
Par Post monétaire Citer

E-addict a écrit le 09/10/2018 à 14h46

Vous devez être riche alors :o)

je parlais de vous. o:)

Déposé le 09/10/2018 à 14h46  
Par E-addict Citer

Post monétaire a écrit le 09/10/2018 à 13h59

ouais, ou mieux encore, en faisant des commentaires sur ce forum ! :D

Vous devez être riche alors :o)

Déposé le 09/10/2018 à 14h12  
Par Jeansais Citer

L'huissier n'a plus ses entrées dans la chambre...il a été mis à la porte ...comment va t il s'en sortir maintenant qu'il est peut être à la porte de la prison ?

Post monétaire Déposé le 09/10/2018 à 13h59  
Par Post monétaire Citer

fastoche! a écrit le 09/10/2018 à 13h27

Alors qu'avec un bon publi-reportage, il aurait pu gagner de l'argent!

ouais, ou mieux encore, en faisant des commentaires sur ce forum ! :D

Déposé le 09/10/2018 à 13h27  
Par fastoche! Citer

Post monétaire a écrit le 09/10/2018 à 13h11

Détendez vous ! :)

ces affaires continueront encore et encore puisque les mêmes causes produisent les mêmes effets ! :)
(c'est scientifique... si... :D en restant dans un système monétaire les magouilles monétaires continueront à faire des victimes encore et encore)

Alors qu'avec un bon publi-reportage, il aurait pu gagner de l'argent!

Post monétaire Déposé le 09/10/2018 à 13h11  
Par Post monétaire Citer

lyonnais en colère a écrit le 09/10/2018 à 12h52

Et l'affaire Reverdy,le mandataire judiciaire,aux dernières nouvelles on en était à plus de 12 millions d'€,mais là,silence radio,on en parle pas,pourtant la "caste" judiciaire lyonnaise devait être au courant,ça fait 12 ans que ça dure. Plus de 12 millions ,le casse du siècle, chambre syndicale, vérificateurs,tribunal de commerce ,greffiers,responsables de l'urssaf,des impots,avocats oú étiez vous pendant 12 ans,c'est un vrai gros,énorme scandale,mais là, chuuuut,on est à Lyon ,dans ce milieu tout le monde se connait,pas de bruits,pas de vagues,pillons les "sans dents",on se couvre mutuellement

Détendez vous ! :)

ces affaires continueront encore et encore puisque les mêmes causes produisent les mêmes effets ! :)
(c'est scientifique... si... :D en restant dans un système monétaire les magouilles monétaires continueront à faire des victimes encore et encore)

Déposé le 09/10/2018 à 12h52   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par lyonnais en colère Citer

Et l'affaire Reverdy,le mandataire judiciaire,aux dernières nouvelles on en était à plus de 12 millions d'€,mais là,silence radio,on en parle pas,pourtant la "caste" judiciaire lyonnaise devait être au courant,ça fait 12 ans que ça dure. Plus de 12 millions ,le casse du siècle, chambre syndicale, vérificateurs,tribunal de commerce ,greffiers,responsables de l'urssaf,des impots,avocats oú étiez vous pendant 12 ans,c'est un vrai gros,énorme scandale,mais là, chuuuut,on est à Lyon ,dans ce milieu tout le monde se connait,pas de bruits,pas de vagues,pillons les "sans dents",on se couvre mutuellement

Post monétaire Déposé le 09/10/2018 à 12h49  
Par Post monétaire Citer

Faites ce que je dis pas ce que je fais a écrit le 09/10/2018 à 11h30

Dixit le type qui réalise des publi-reportages pour aider les gens à gagner plus de fric :o)

Dixit le gars qui met le fric qui gagne au service de la destruction du fric :o)

Et sinon, monsieur Blachier qui prend l'avion plusieurs fois par an pour aller en Asie, tout en venant se répandre ici pour parler de "la suite à donner aux manifestations pro écologistes", vous en pensez quoi ?

"faites ce que je dis, pas ce que je fais ?"

:D

Déposé le 09/10/2018 à 11h34  
Par Thémis Citer

Un journaliste objectif et indépendant... ? Je rigole !

Quel article à charge sur toute une profession, visiblement le but était de régler ses comptes? Tous les huissiers travaillant avec éthique doivent être contents d'être mis dans le même panier !

Le journalisme est un métier, peut être pas chez Lyonmag. Comme tous les journalistes de tous les journaux qui n'y connaissent rien sur rien, et pourtant parlent et écrivent. C'est marrant de généraliser finalement.

Déposé le 09/10/2018 à 11h30  
Par Faites ce que je dis pas ce que je fais Citer

Post monétaire a écrit le 09/10/2018 à 11h12

Il n'a pas dû faire ça pour le fric, mais juste parce que ça l'amusait ! :D

On attend avec impatience les prochains scandales (c'est continuel vu que le système dans lequel on vit, reste la guerre pour le fric).

Dixit le type qui réalise des publi-reportages pour aider les gens à gagner plus de fric :o)

Post monétaire Déposé le 09/10/2018 à 11h12  
Par Post monétaire Citer

Il n'a pas dû faire ça pour le fric, mais juste parce que ça l'amusait ! :D

On attend avec impatience les prochains scandales (c'est continuel vu que le système dans lequel on vit, reste la guerre pour le fric).

Déposé le 09/10/2018 à 11h11  
Par pat69570 Citer

Mais pour soutirer du fric aux personnes dans l'incapacité de payer leurs dettes,là aucun problème de leur part !Des escrocs tout simplement .

Déposé le 09/10/2018 à 10h28  
Par Noel Citer

Affairisme maconnique tout se savait depuis longtemps dans les loges a garibaldi et ailleurs...
Gemissons gemisssons gemissons

Déposé le 09/10/2018 à 10h00  
Par La Fraaaaance ! Citer

"On pourrait s’étonner que cette affaire ait autant traîné en longueur."

-> Nous sommes en France, n'est-ce pas ? Pays de la caste cooptée. Et à Lyon, ville des francs-maçons et du copinage.

Déposé le 09/10/2018 à 09h18  
Par on sait Citer

rappel a la loi et basta

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.