Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

   + Créer un nouveau sujet de discussion

Bruno Bonnell : "Un tronc commun entre la République en Marche et le Parti Radical"

Bruno Bonnell, député LREM du Rhône, est l’invité ce vendredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Lire l'article entier »

Déposé le 08/11/2019 à 08h10 Répondre

Messages 30

Déposé le 10/11/2019 à 10h19  
Par Un goût amer Citer

le foutoir Radical a écrit le 08/11/2019 à 17h02

La jeune histoire du Mouvement Radical Social Libéral (MRSL) fondé voici 2 ans est ubuesque en général et guignolesque à Lyon.
La réunion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien voici 2 ans, fut une ânerie, une erreur monstrueuse et s'est soldé par un échec cuisant même si ce Mouvement existe encore sur le papier.
Très rapidement, ce fut une hémorragie tant des militants du PRG que ceux du PR Valoisien (PRV). Les premiers ont servi pendant plus de 40 ans les gouvernements de gauche, les autres ont gouverné avec ces majorités de droite et de centre droit.Pour des raisons inavouées de carriérisme et d'ego, quelques chefs indignes,sans aucun respect de leurs militants ont imposé ce mariage forcé alors qu'aucune ligne politique commune pointait à l'horizon.
Quant à la situation lyonnaise, le président national du PRV, Laurent Hénart a décrété un diktat , au mépris de la fédération métropolitaine existante en voulant imposer, à titre de compensation nationale, un nouveau président issu des rangs du PRG, à savoir Jonathan Boquet qui se retrouvant très esseulé ( et pour cause) s'est empressé de démissionner, 3 mois après pour rejoindre son ancien parti de gauche.
B.Fialaire, proche de L.Hénart a toujours voulu tirer profit de ce misérable cahot en se faisant nommer délégué général du Parti Radical pour la Métropole qui n'avait pas besoin d'élus du Beaujolais pour assurer leur gouvernance.
Cette situation de type "pétaudière" a amené quelques rares élus locaux opportunistes , comme X. Simond à vouloir s'emparer illégitimement de la fédération métropolitaine alors qu'ils ne représentaient qu'eux-mêmes ( c'est toujours bien d'avoir des titres sur sa carte !)
Aujourd'hui, malheureusement, les Radicaux à Lyon ne représentent plus rien et les quelques têtes pensantes issus de l'exécutif fédéral du Parti Radical Valoisien ( président Borloo) sont partis naturellement vers d'autres formations du centre et quelques militants de l'ex.PRG sont revenus à leur source.
Ce n'est évidemment pas Bonnell, imposé par Hénart qui aura la capacité de faire revivre le Parti Radical. Personne n'en veut....et vulgairement parlant, on pourrait ajouter : " de quoi je me mêle !".
Quand la fédération Lyon Métropole du parti Radical a été créé fin 2015, il y avaient au départ un président de sensibilité de centre gauche et un secrétaire général de sensibilité de centre droit; eux seuls auraient la capacité de mobiliser et rassembler.Mais Hénart a agi en fossoyeur de son propre parti et c'est bien dommage !
Avant d'inviter à la pêche B. Bonnell, il serait judicieux que le journaliste - par ailleurs bien apprécié - s'enquiert quelque peu de l'histoire récente de ce parti historique à Lyon.

Oui, tout ça est bien vrai et même en dessous de la réalité.
Et on ne parlera pas des conditions de financement du local et du siège historique du parti , rue d'Algérie aux Terreaux qui n'a pu être financé et donc occupé à partir du moment où la nouvelle fédération Lyon Métropole a été créée et élue par les adhérents et militants du Parti Radical Valoisien qui en avaient plus qu'assez des coups tordus de l'exécutif départemental précédent qui s'est empressé de cadenasser le système.

Déposé le 09/11/2019 à 12h38  
Par zied3 Citer

Comme au Tour de France ; un suceur de roues !

Déposé le 09/11/2019 à 08h20   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par villeurbannais Citer

Comment les villeurbannais pourraient ils voter pour un type indéfinissable qui habite avec les Bourges du Lyon 6eme ? C’est impossible !!

Déposé le 09/11/2019 à 00h51  
Par Zig Citer

le foutoir Radical a écrit le 08/11/2019 à 17h02

La jeune histoire du Mouvement Radical Social Libéral (MRSL) fondé voici 2 ans est ubuesque en général et guignolesque à Lyon.
La réunion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien voici 2 ans, fut une ânerie, une erreur monstrueuse et s'est soldé par un échec cuisant même si ce Mouvement existe encore sur le papier.
Très rapidement, ce fut une hémorragie tant des militants du PRG que ceux du PR Valoisien (PRV). Les premiers ont servi pendant plus de 40 ans les gouvernements de gauche, les autres ont gouverné avec ces majorités de droite et de centre droit.Pour des raisons inavouées de carriérisme et d'ego, quelques chefs indignes,sans aucun respect de leurs militants ont imposé ce mariage forcé alors qu'aucune ligne politique commune pointait à l'horizon.
Quant à la situation lyonnaise, le président national du PRV, Laurent Hénart a décrété un diktat , au mépris de la fédération métropolitaine existante en voulant imposer, à titre de compensation nationale, un nouveau président issu des rangs du PRG, à savoir Jonathan Boquet qui se retrouvant très esseulé ( et pour cause) s'est empressé de démissionner, 3 mois après pour rejoindre son ancien parti de gauche.
B.Fialaire, proche de L.Hénart a toujours voulu tirer profit de ce misérable cahot en se faisant nommer délégué général du Parti Radical pour la Métropole qui n'avait pas besoin d'élus du Beaujolais pour assurer leur gouvernance.
Cette situation de type "pétaudière" a amené quelques rares élus locaux opportunistes , comme X. Simond à vouloir s'emparer illégitimement de la fédération métropolitaine alors qu'ils ne représentaient qu'eux-mêmes ( c'est toujours bien d'avoir des titres sur sa carte !)
Aujourd'hui, malheureusement, les Radicaux à Lyon ne représentent plus rien et les quelques têtes pensantes issus de l'exécutif fédéral du Parti Radical Valoisien ( président Borloo) sont partis naturellement vers d'autres formations du centre et quelques militants de l'ex.PRG sont revenus à leur source.
Ce n'est évidemment pas Bonnell, imposé par Hénart qui aura la capacité de faire revivre le Parti Radical. Personne n'en veut....et vulgairement parlant, on pourrait ajouter : " de quoi je me mêle !".
Quand la fédération Lyon Métropole du parti Radical a été créé fin 2015, il y avaient au départ un président de sensibilité de centre gauche et un secrétaire général de sensibilité de centre droit; eux seuls auraient la capacité de mobiliser et rassembler.Mais Hénart a agi en fossoyeur de son propre parti et c'est bien dommage !
Avant d'inviter à la pêche B. Bonnell, il serait judicieux que le journaliste - par ailleurs bien apprécié - s'enquiert quelque peu de l'histoire récente de ce parti historique à Lyon.

On a rien retenu de votre histoire, c'est pire que le foutoir en fait !

Déposé le 08/11/2019 à 18h42   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par ririlyon Citer

Bonnell !!! L’opportuniste de première catégorie On s’est débarrassé de la gauche et voici que LrEM veut intégrer la gauche !!! Bande d’opportunistes en vue des élections présidentielles STOP à LREM

Déposé le 08/11/2019 à 17h10  
Par Pink floyd Citer

Il est cramé a villeurbanne les gens le detestent !

Déposé le 08/11/2019 à 17h02  
Par le foutoir Radical Citer

La jeune histoire du Mouvement Radical Social Libéral (MRSL) fondé voici 2 ans est ubuesque en général et guignolesque à Lyon.
La réunion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien voici 2 ans, fut une ânerie, une erreur monstrueuse et s'est soldé par un échec cuisant même si ce Mouvement existe encore sur le papier.
Très rapidement, ce fut une hémorragie tant des militants du PRG que ceux du PR Valoisien (PRV). Les premiers ont servi pendant plus de 40 ans les gouvernements de gauche, les autres ont gouverné avec ces majorités de droite et de centre droit.Pour des raisons inavouées de carriérisme et d'ego, quelques chefs indignes,sans aucun respect de leurs militants ont imposé ce mariage forcé alors qu'aucune ligne politique commune pointait à l'horizon.
Quant à la situation lyonnaise, le président national du PRV, Laurent Hénart a décrété un diktat , au mépris de la fédération métropolitaine existante en voulant imposer, à titre de compensation nationale, un nouveau président issu des rangs du PRG, à savoir Jonathan Boquet qui se retrouvant très esseulé ( et pour cause) s'est empressé de démissionner, 3 mois après pour rejoindre son ancien parti de gauche.
B.Fialaire, proche de L.Hénart a toujours voulu tirer profit de ce misérable cahot en se faisant nommer délégué général du Parti Radical pour la Métropole qui n'avait pas besoin d'élus du Beaujolais pour assurer leur gouvernance.
Cette situation de type "pétaudière" a amené quelques rares élus locaux opportunistes , comme X. Simond à vouloir s'emparer illégitimement de la fédération métropolitaine alors qu'ils ne représentaient qu'eux-mêmes ( c'est toujours bien d'avoir des titres sur sa carte !)
Aujourd'hui, malheureusement, les Radicaux à Lyon ne représentent plus rien et les quelques têtes pensantes issus de l'exécutif fédéral du Parti Radical Valoisien ( président Borloo) sont partis naturellement vers d'autres formations du centre et quelques militants de l'ex.PRG sont revenus à leur source.
Ce n'est évidemment pas Bonnell, imposé par Hénart qui aura la capacité de faire revivre le Parti Radical. Personne n'en veut....et vulgairement parlant, on pourrait ajouter : " de quoi je me mêle !".
Quand la fédération Lyon Métropole du parti Radical a été créé fin 2015, il y avaient au départ un président de sensibilité de centre gauche et un secrétaire général de sensibilité de centre droit; eux seuls auraient la capacité de mobiliser et rassembler.Mais Hénart a agi en fossoyeur de son propre parti et c'est bien dommage !
Avant d'inviter à la pêche B. Bonnell, il serait judicieux que le journaliste - par ailleurs bien apprécié - s'enquiert quelque peu de l'histoire récente de ce parti historique à Lyon.

Déposé le 08/11/2019 à 16h53  
Par corsica69 Citer

un tronc sans tete c'est utile?

Déposé le 08/11/2019 à 16h20   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Gones 69 Citer

BONNEL critique un système qui a lui même profité quand il a revendu sa société INFOGRAMES ..

Déposé le 08/11/2019 à 16h07  
Par c'est un rigolo qui ne fait rire personne Citer

Il se la joue à la B.TAPIE : il prend les situations en déconfiture au franc symbolique, et ensuite il va fanfaronner en tant que pt du parti qu'il a déterré et jouer les faire valoir auprès du parti politique qui lui offrira la meilleure gamelle

ce n'est pas le vent qui fait tourner la girouette, mais l'inverse

Déposé le 08/11/2019 à 13h48   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par La bande à Bonno-ell ! Citer

grosse ficelle pour s'attribuer des "étiquettes" politique, viser la métropole puis à travers ses élus"synergie"..voir les"grands électeurs" pour être sénateur car député il sait que c'est cuit..avec 2 étiquettes naturellement

Déposé le 08/11/2019 à 13h47  
Par Non à LaRem Citer

Et si on essayait le socialisme ? a écrit le 08/11/2019 à 12h50

Et si on essayait le socialisme ?
J'ai lu dans un vieux Libé des années 80, rescapé du grenier de ma grand mère, qu'il parait que ça marche bien le socialisme...
Je suis même tombé sur un huma de 1980 qui nous dit bien que les ouvriers polonais de Gdansk sont tous contents !

Votre grand mère était communiste ! Si elle est très âgée, elle aurait pu être pétainiste. Imaginez un peu votre embarras.
En 1980, il faut préciser avant ou après les grèves.

Déposé le 08/11/2019 à 12h50  
Par Et si on essayait le socialisme ? Citer

Non à LaRem a écrit le 08/11/2019 à 10h20

"Progressiste" chez LREM, ils n'ont que ce mot à la bouche.
Il est où le progrès social.
Enrichir les riches et appauvrir les pauvres ce n'est pas progressiste.

Et si on essayait le socialisme ?
J'ai lu dans un vieux Libé des années 80, rescapé du grenier de ma grand mère, qu'il parait que ça marche bien le socialisme...
Je suis même tombé sur un huma de 1980 qui nous dit bien que les ouvriers polonais de Gdansk sont tous contents !

Déposé le 08/11/2019 à 12h26   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par skandal Citer

Ce type n’a aucune conviction. Il se voit juste ministre et est prêt à tout pour y arriver. Au fait c’est à VILLEURBANNE qu’il est élu ou dans le 6eme ? Parce qu’il ne met jamais un pied à VILLEURBANNE et passe son temps avenue Roosevelt....

Déposé le 08/11/2019 à 12h26  
Par Gérard le lyonnais Citer

Les radicaux n avaient pas besoin de ce nouveau malheur : après Aude BonnelL qui heureusement est partie , voilà son cousin le député qui ne sait faire que des shows, du batelage du blabla à 3 balles.
C est clair y en a que pour sa pomme à ce type. Il s’en fout des citoyens !!!

Déposé le 08/11/2019 à 12h16   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Exocet Citer

Ce type est incroyable et j’aimerais bien connaître le profil de ses électeurs il donne son avis sur tout il est partout et les gens qui ont la mémoire courte ont oublié son parcours de pseudo investisseur avec l’argent des autres ce mec donne une piètre image de nos politiques honte à ceux qui s’allieront à cet individu

Déposé le 08/11/2019 à 12h12  
Par Roger Super Citer

Bonnel, ce clown qui explique qu'un député n'est pas là pour regler des problèmes locaux à Villeurbanne...mais qui ne siège pas à l'Assemblée.

En Marche vers le fossé

Déposé le 08/11/2019 à 11h59  
Par Bla-bla-bla Citer

Que vient faire Bonnell chez les radicaux ?
Il déteste Gérard Collomb et semble s’etre rangé derrière les pros DK que sont Fialaire et Xavier Simond.Qu’il dégage et vite.Il ne sait que serrer des mains.

Déposé le 08/11/2019 à 11h42  
Par 1083 Citer

c'est vrai Lyon est le berceau de la macronie càd des bourgeois de province qui confisquent le pouvoir aux autres et les font culpabiliser sur leurs conditions pour assoir leur domination.

N'est ce pas une caractéristique du pervers narcissique ?

Déposé le 08/11/2019 à 11h07  
Par Sturlat. Citer

.. allez, il est temps de foutre tous ces LREM à la porte de notre nation !!

.... mais quelle figure ont ils ? ... à droite, à gauche, au centre, aux extrêmes...... et en plus ils nous prennent (ou plutôt nous laissent ) pour des cons !!
.... maintenant, Bonnell, sachant qu'il va se faire écraser, cherche un fauteuil de secours, alors il se faufile dans l'idéal du P.R., pourtant identique à LREM, à la seule nuance que le P.R. n'aurait "peut-être" jamais été autant néo-libéral pour le seul profit des riches. Alors c'est sans doute cela qui force Bonnell à se rapprocher du P.R., mais trop tard, le mal est fait et l'étiquette du "marcheur" qu'il est lui sera fatale !!

.... moi j'attends avec impatience la sortie officielle des LREM sur ma commune, notamment notre "Marti-biscotte" ou "biscotte-reporter de LREM", celle qui ose se présenter dans la blancheur d'un cygne alors que ses idées sont teintées de noirceur et propagandes électoraliste et clientéliste,.... juste pour le plaisir de les voir se ramasser :))

Déposé le 08/11/2019 à 11h02  
Par Villeurbannais-en-colère Citer

Arrêtez d’inviter ce mec qui n à rien à dire . C est un bonimenteur opportuniste qui dégrade la politique.
Du balai !

Déposé le 08/11/2019 à 10h35  
Par Zorro69 Citer

Déposé le 08/11/2019 à 10h20  
Par Non à LaRem Citer

"Progressiste" chez LREM, ils n'ont que ce mot à la bouche.
Il est où le progrès social.
Enrichir les riches et appauvrir les pauvres ce n'est pas progressiste.

Déposé le 08/11/2019 à 10h08  
Par Gone369 Citer

Lire le post du Cercle du Tigre concernant ce monsieur Bonnell , radical d’opérette et de circonstance et qui n est qu un opportuniste !!
https://www.facebook.com/272326526739694/posts/468860777086267?d=n&sfns=mo

Déposé le 08/11/2019 à 09h43  
Par Moi, con-tribuable Citer

Comment voulez que ça marche et que les français soient heureux quand ils ont sous les yeux ce genre guignols .... qui n'ont qu'un souci : SE promouvoir avant même d'envisager de remplir la mission qu'ils ont acquises par combine et grassement payée sans l'assumer

Une certaine idée du personnage ici :
https://www.marianne.net/politique/ce-qui-se-dit-en-circo-j-en-ai-rien-foutre-bruno-bonnell-le-depute-lrem-tres-nouveau-monde
https://www.marianne.net/politique/ce-qui-se-dit-en-circo-j-en-ai-rien-foutre-bruno-bonnell-le-depute-lrem-tres-nouveau-monde
ou encore là :
https://www.lemonde.fr/m-actu/article/2018/03/30/bruno-bonnell-l-indompte-de-la-macronie_5278635_4497186.html

Déposé le 08/11/2019 à 09h41  
Par a la soupe Citer

quelle crédibilité!!

convoqué E. Herriot... ca change de De Gaule.... mais force est de constater que ca n est que de la comm et du blabla

je ne crois pas que les "actions" du gouvernement et des LREM soient tres en phase avec le progres social!!

Ce type, un des députés les plus absent à l assemblée, devrait avoir un minimum d'integrité en ne se presentant pas! il n arrive deja pas a faire son boulot de député, de patron et de fayot dans les medias... alors gérer une ville en plus, c est juste impossible!

Déposé le 08/11/2019 à 09h40  
Par mdrlol Citer

2 parties politiques en un !Quelle foire politicienne et surtout magouilles entre amis !!

Déposé le 08/11/2019 à 09h16  
Par un lyonnais qui en a marre de voir ce spectacle Citer

Cet opportuniste patenté veut jouer les bayrou à LYON

Peut être qu'on bien lui trouver des casseroles à lui aussi, ou des cadavres dans les placards

Il n'y a qu'à voir son parcours soi disant "d'investisseur"
Facile de prendre des risques, quand on les fait payer aux autres .....

Déposé le 08/11/2019 à 09h16  
Par Saïgon Citer

Bonnel à deux partis. J'en ai 2 moi aussi mais une seuel pour voter sans basculer !

Déposé le 08/11/2019 à 09h00   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par caracalla Citer

Des propos assez « hallucinants ». Quelle tristesse pour les Radicaux ou ce qu’il en reste!

Déposer un message

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.