Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

   + Créer un nouveau sujet de discussion

Paul Trouillas : "Pas normal de réserver la prescription de Plaquenil contre le coronavirus aux seuls hôpitaux"

Neurologue et professeur de médecine, Paul Trouillas est le fondateur et ancien patron du service des urgences AVC de Lyon. La rédaction de LyonMag l'a contacté pour évoquer avec lui les possibles traitements contre le coronavirus.

Lire l'article entier »

Déposé le 03/04/2020 à 15h29 Répondre

Messages 38

Déposé le 30/04/2020 à 17h55  
Par Charchilla Citer

Bonjour, Mesdames, Messieurs,
médecin des Hôpitaux en retraite, je suis tout à fait d'accord avec M. le Professeur TROUILLAS et sa défense de la liberté de prescrire pour tout médecin, hospitalier ou non. De quel droit, Mme le Ministre BUZYN s'est-elle permise de rendre inaccessible une thérapeutique ancienne et surtout dans quel but? Cela n'a aucun sens sur la plan médical.
En ce qui concerne les magouilles politiques évidentes, chaque citoyen doit se faire une opinion et comprendre qu'il en va de ses libertés individuelles. il ne s'agit pas seulement de savoir si le professeur RAOULT a raison ou tord. Nous sommes dans une dérive politique gravissime qui mérite réflexion.
Bien cordialement.

Déposé le 24/04/2020 à 21h01  
Par Bourguignon. Citer

Bonjour à toutes et à tous.
J'ai lu dans un avis posté le 4 Avril qu'il est impossible de dire des choses qui ne vont pas dans le sens officiel d'aujourd'hui sans se faire traiter de complotistes. Rassurez-vous, cela n'a pas d'importance. J'ai beaucoup apprécié la définition du Professeur Montagné à ce sujet :" les comploteurs ne sont pas ceux qui disent la vérité, ce sont ceux qui veulent la cacher par tous les moyens". Reconnaissez là tous les pseudos expert vendus aux laboratoires tout-puissants et à l'industrie pharmaceutique et TOUS les membres du gouvernement en place. Tous complices. Tous coupables. Si certains, s'ils me lisent, ne sont pas d'accord avec mes propos, il faudrait donc qu'ils démissionnent de leurs fonctions. A ce moment-là je pourrais les croire honnêtes. Il faut que nous ouvrirons nos yeux et notre intelligence pour voir les choses telles qu'elles sont. Une sorte de guerre est déclarée, effectivement, comme nous l'a répété plusieurs fois Monsieur Macron, mais ce n'est pas le virus qui nous l'a déclarée. Il ne faut pas se tromper d'ennemi, et il faut être tout à fait objectif. Notre gouvernement marche contre nous. Merci aux très rares Medias qui disent encore la vérité et qui laissent parler tout le monde, sans exception, contrairement à tous les autres qui sont à la solde du pouvoir actuel ( ou obligé de l'être ).
Courage à tous.

Déposé le 21/04/2020 à 10h24  
Par On vie dans l’erreur. Citer

pat a écrit le 05/04/2020 à 23h29

Je pense carrément que le plaquenil et autre soit en accès libre. Que chacun fasse ce qu'il veut et assume par la suite.
Pas besoin d'aller chercher l'accord ou le désaccord de l'un ou l'autre.
Cette histoire révèle la médiocrité du corps médical. 50% sont pro plaquénil et 50% anti.
Cela fait au moins 50% de nuls quelque soit celui qui détient la vérité.

Mon père était navigateur dans les années 60 et il a attrapé le paludisme . Il a été soigné presque toutes sa vie avec le plaquenil et n’a eut aucun effets secondaires. Mais comme tout traitement, il y a TOUJOURS un risques , même avec du paracetamol et j’en passe ... donc, oui, le plaquenil associé avec l’Azytrhomicine guéri du COVID 29 comme l’a bien expliqué le pr Raoult qui grâce à lui a sauvé des milliers de vies .pendant que dans d’autres régions , les malades mourraient avec du paracetamol et autres anti-inflammatoires.... j’ai été guéris avec simplement de l’Azithromicine comme antibiotiques au début du coronavirus que j’avais attrapé et je vais TRes bien , merci. Ce traitement n’a pas été donné à tous , car le milieu médical a plus PEUR des procès que de laisser mourir leur patients. Un grand merci à ce pr Raoult discrédité par beaucoup, mais qui ont pris sont traitement quand ils ont attrapé ce virus sans le partagé avec d’autres par peurs justement.

Déposé le 20/04/2020 à 18h56  
Par Les langues de truies Citer

Esprit critique a écrit le 20/04/2020 à 12h53

Le protocole Raoult est au mieux un manque de connaissance de M Raoult ou au pire de la malveillance pour se faire de la pub. Il y a des exclusions de patients morts dans l'etudes, sans donner de raisons, les chiffres de pcr sont donnés à des dates bien choisies (à 10 jours précisément, si le taux avait été choisie à 7 ou 12 jours l'étude aurait prouvé que ça aggravait la situation du malade) l'étude n'inclue pas les rechutes des patients. Une étude sans double aveugle ne permet pas de tirer des conclusions.

Ce médicament est reconnu pour tuer les virus in vitro ce que précise Paul trouillas mais il oublie de dire qu'in vivo il perd son efficacité contre le virus. Comment on le sait ? Il a été longuement étudié dans la recherche contre d'autres virus notamment sida, et il en est ressorti que la chloroquine n'a pas d'effet. Mais ça trouillas ne le mentionne pas.

Le taux de mortalité est plus bas à Marseille, ça n'a rien à voir avec Raoult ce sont des maths de base.
Ailleurs en France on a décidé de tester que les plus gravement malades et ne pas tester les gens avec des symptômes moins grave. Sauf qu'à Marseille ils font beaucoup plus de tests qu'ailleurs donc grâce au nombre de personnes légèrement malade et plus élevé donc ça baisse le taux de mortalité

Il ne faut pas s'arrêter aux chiffres donnés par Raoult mais bien chercher à comprendre comment il les a obtenu.

Les discours ont perdus la France ,MDR. C’est pourquoi les français ont toujours perdus les guerres ,lol. Ce professeur a sauvé des vies pendant que d’autres le jalousés sur les plateaux télévisés.

Déposé le 20/04/2020 à 18h54  
Par Merci, PR Raoult de nous avoir sauvé , à NOUS !! Citer

Esprit critique a écrit le 20/04/2020 à 12h53

Le protocole Raoult est au mieux un manque de connaissance de M Raoult ou au pire de la malveillance pour se faire de la pub. Il y a des exclusions de patients morts dans l'etudes, sans donner de raisons, les chiffres de pcr sont donnés à des dates bien choisies (à 10 jours précisément, si le taux avait été choisie à 7 ou 12 jours l'étude aurait prouvé que ça aggravait la situation du malade) l'étude n'inclue pas les rechutes des patients. Une étude sans double aveugle ne permet pas de tirer des conclusions.

Ce médicament est reconnu pour tuer les virus in vitro ce que précise Paul trouillas mais il oublie de dire qu'in vivo il perd son efficacité contre le virus. Comment on le sait ? Il a été longuement étudié dans la recherche contre d'autres virus notamment sida, et il en est ressorti que la chloroquine n'a pas d'effet. Mais ça trouillas ne le mentionne pas.

Le taux de mortalité est plus bas à Marseille, ça n'a rien à voir avec Raoult ce sont des maths de base.
Ailleurs en France on a décidé de tester que les plus gravement malades et ne pas tester les gens avec des symptômes moins grave. Sauf qu'à Marseille ils font beaucoup plus de tests qu'ailleurs donc grâce au nombre de personnes légèrement malade et plus élevé donc ça baisse le taux de mortalité

Il ne faut pas s'arrêter aux chiffres donnés par Raoult mais bien chercher à comprendre comment il les a obtenu.

J’ai attrapé à Marseille ce virus , ma femme aussi est ont été soigné au tout début avec ce traitement.comme pour une grippe et complètement guéri. Après les mauvaises langues , ils en faut ( dans le grand est et paris ) eux ont fait le choix de laisser mourrir leurs malades âgés par égaux surdimensionner..bla-bla-bla ect... EN même temps comme le dit si bien MR MACRON , très peux de morts chez nous et NOUS Remercions TOUS le PR RAOULT. Après , vous êtes libres d’attendre deux ans ,pour connaître l’efficacité, de l’azytromicine et du plaqué il en début de traitement et non en FIN vie comme l’ont fait les BOURRINS du nord ,pour faire le vide dans leur régions , MDR.

Déposé le 20/04/2020 à 12h53  
Par Esprit critique Citer

Le protocole Raoult est au mieux un manque de connaissance de M Raoult ou au pire de la malveillance pour se faire de la pub. Il y a des exclusions de patients morts dans l'etudes, sans donner de raisons, les chiffres de pcr sont donnés à des dates bien choisies (à 10 jours précisément, si le taux avait été choisie à 7 ou 12 jours l'étude aurait prouvé que ça aggravait la situation du malade) l'étude n'inclue pas les rechutes des patients. Une étude sans double aveugle ne permet pas de tirer des conclusions.

Ce médicament est reconnu pour tuer les virus in vitro ce que précise Paul trouillas mais il oublie de dire qu'in vivo il perd son efficacité contre le virus. Comment on le sait ? Il a été longuement étudié dans la recherche contre d'autres virus notamment sida, et il en est ressorti que la chloroquine n'a pas d'effet. Mais ça trouillas ne le mentionne pas.

Le taux de mortalité est plus bas à Marseille, ça n'a rien à voir avec Raoult ce sont des maths de base.
Ailleurs en France on a décidé de tester que les plus gravement malades et ne pas tester les gens avec des symptômes moins grave. Sauf qu'à Marseille ils font beaucoup plus de tests qu'ailleurs donc grâce au nombre de personnes légèrement malade et plus élevé donc ça baisse le taux de mortalité

Il ne faut pas s'arrêter aux chiffres donnés par Raoult mais bien chercher à comprendre comment il les a obtenu.

Déposé le 20/04/2020 à 11h05  
Par Blange Citer

Un gouvernement qui décide sans concertation c est quoi ? qui interdit un médicament c est quoi ? Qui décide sur les prescription des médecins generalistes c est quoi ,? Qui vous décide au peuple de ne pas apercevoir vos anciens meme mourant c est quoi ? Un gouvernement qui verbalise son peuple avec risque d emprissonnement c est quoi ? Un gouvernement qui ne protège pas son peuple par tests masques voir interdit des traitements c est quoi ? Aucune concertation ! Alors vous avez confiance dans le suivi téléphonique traking ? Oui que pour les volontaires .. et les autres on ne nous dit pas ce qu on en ferrat droit et interdiction biensure de protection populaire.
Il n y aura de nouveau monde d apres de femmes et d hommes libres que si nous faisons nos prises de conscience collective a l inverse de certaines informations manipulatrices mediatiques.

Déposé le 07/04/2020 à 13h23  
Par vous avez une mauvaise lecture de la situation Citer

on en est où des tests sur la chloroquine ?
On nous avait dit vers le 20 mars que les essais avaient déjà commencé et qu'on aurait les résulats le 4avril au plus tard.

En fait les essais ont commencé début avril et maintenant on parle de résultats disponibles dans "quelques semaines".
De plus aucun hopital/médias ne confirme que les essais en cours appliquent à la lettre le traitement du porf Raoult.

je vous laisse donc deviner ce qu'il va se passer.

Déposé le 06/04/2020 à 22h46  
Par Lililany Citer

Paul Trouillas est un immense médecin, il m'a aidé pendant 3 ans face à la maladie de Lyme, je ne pouvais plus marcher, parler, etc. J'ai pris du plaquenil et du Zithromax, aucun soucis avec les médicaments... Je suis pour le protocole du professeur RAOULT.

Déposé le 06/04/2020 à 00h15  
Par Latulipe Citer

Vous avez lu 2 articles sur la chloroquine et vous pensez que c'est le produit miracle sans dangers.
C'est une molécule fortement toxique si l'on dépasse la dose (même d'ailleurs à dose recommandée), d'ailleurs utiliser pour se suicider dans de nombreux pays pauvres.
Moi perso une molécule qui entre dans ma cellule pour changer le PH des lysosomes, je n'en voudrai pas sans plus d'études car concrètement on sait que potentiellement ça marche, mais on ne comprends ni pourquoi, ni les effets parallèles sur l'organisme
Très bonne chose qu'il soit réserver pour le moment qu'à l'hôpital

Déposé le 06/04/2020 à 00h10  
Par Latulipe Citer

merci pour l'humour a écrit le 04/04/2020 à 13h01

"Mediapart a réaliser une enquête très poussée sur les mensonges d'État liés au covid19."...
Hahaha Médiapart! Bonjour la référence!!!
Pourquoi pas Novopress ou le Gorafi tant qu'on y est.

Heureusement que Mediapart est là pour révéler des scandales qui seraient passés comme une lettre à la poste sans eux ..
Donc parlez SEULEMENT pour vous. Vous ne représentez rien d'autres que votre avis

Déposé le 05/04/2020 à 23h29  
Par pat Citer

Je pense carrément que le plaquenil et autre soit en accès libre. Que chacun fasse ce qu'il veut et assume par la suite.
Pas besoin d'aller chercher l'accord ou le désaccord de l'un ou l'autre.
Cette histoire révèle la médiocrité du corps médical. 50% sont pro plaquénil et 50% anti.
Cela fait au moins 50% de nuls quelque soit celui qui détient la vérité.

Déposé le 05/04/2020 à 12h00  
Par Eck Citer

Niber a écrit le 04/04/2020 à 12h51

Impensable de donner la parole à Mr Trouillas a la retraite depuis une dizaine d'années et qui ne possède aucune légitimité dans le domaine de l'infectiologie !!!

Ces propos sont comme par le passé toujours fantaisistes...
Mais que ne ferait on pas pour faire parler de soit...

Bien dit ???????????? ancien du neuro

Déposé le 04/04/2020 à 15h22  
Par Dom38 Citer

Niber a écrit le 04/04/2020 à 12h51

Impensable de donner la parole à Mr Trouillas a la retraite depuis une dizaine d'années et qui ne possède aucune légitimité dans le domaine de l'infectiologie !!!

Ces propos sont comme par le passé toujours fantaisistes...
Mais que ne ferait on pas pour faire parler de soit...

Quelle ignorance ! Pourquoi ce besoin de l'afficher publiquement ?
Cet homme, immense médecin, vient de me sortir de 4 ans de souffrances dues à Lyme après un an de traitement, traitement que la nomenclatura des ministères refusait de me prescrire car contraire aux "bonnes pratiques".
La seule option proposée était une liste longue comme le bras antidépresseurs divers et variés.
Je ne remercierai jamais assez cet Homme.

Déposé le 04/04/2020 à 14h14  
Par Puli Citer

Parfaitement exact

Déposé le 04/04/2020 à 13h15  
Par MGG Citer

Bonjour,
avis sur la forme: ceux qui contestent l'avis du Pr TROUILLAS au motif qu'il aurait dépassé l'âge d'exercer (alors que c'est juste son avis qui dérange) ont été nettement plus discrets lorsque les politiques NON MÉDECINS comme Daniel Cohn Bendit se sont exprimés ! Lui a au moins la légitimité médicale et de surcroît son titre d'ancien patron de CHU.

Déposé le 04/04/2020 à 13h01  
Par merci pour l'humour Citer

Merci ! a écrit le 03/04/2020 à 15h59

Tout d'abord merci a la redac de lyonmag, d'avoir pris l'initiative de recueillir l'avis de de Professeur.

Donc le médicament existe et il convient de le prescrire dès les premiers symptômes.

Après avoir lu son témoignage et avis, je me pose une question.

Pourquoi macron et ses collègues, laissent des personnes souffrir, alors qu'il existe un médicament efficace ?!

Mediapart a réaliser une enquête très poussée sur les mensonges d'État liés au covid19.

Dans une démocratie, qui prétend être le pays des droits de l'homme, tous mes journalistes devraient eux aussi faire leur boulot correctement, comme Mediapart.

Ensuite, le ou les responsables de ces mensonges, devraient êtres traduit en justice et destitués.

Mais, par ma volonté de 18 millions de bas de plafond, nous sommes sous le joug de la macronie.
Macronie qui n'a rien a envier a la Corée du nord...

En conclusion, merci monsieur le Professeur Trouillas.

Grâce a vous, comme au Professeur Raoult, plus aucun Français ne pourra être lâche et dire qu'il ne savait pas.

"Mediapart a réaliser une enquête très poussée sur les mensonges d'État liés au covid19."...
Hahaha Médiapart! Bonjour la référence!!!
Pourquoi pas Novopress ou le Gorafi tant qu'on y est.

Déposé le 04/04/2020 à 12h51  
Par Niber Citer

Impensable de donner la parole à Mr Trouillas a la retraite depuis une dizaine d'années et qui ne possède aucune légitimité dans le domaine de l'infectiologie !!!

Ces propos sont comme par le passé toujours fantaisistes...
Mais que ne ferait on pas pour faire parler de soit...

Déposé le 04/04/2020 à 11h56  
Par ANNIE P Citer

A quand une presse libre ?? a écrit le 04/04/2020 à 10h52

Tout à fait d'accord pour déjà, remercier LYONMAG, d'avoir ce souci de l'information, sans concession ni soumission
Le seul média qui permet le débat au moyen d'un forum ouvert et respectueux mais qui permet l'échange de points de vue

Dans le monde des médias radio, on note dans le même esprit l'antenne SUD RADIO
en voici le lien : https://www.radio.fr/s/sudradio

C'est si rare dans notre chère démocratie qu'il est nécessaire de connaitre les seuls moyens d'informer, non subventionnés par nos impots

Bravo ! Merci d'avoir dit ce que tout le monde pense mais n'ose exprimer sans se faire traiter de complotiste

Déposé le 04/04/2020 à 10h52  
Par A quand une presse libre ?? Citer

Merci ! a écrit le 03/04/2020 à 15h59

Tout d'abord merci a la redac de lyonmag, d'avoir pris l'initiative de recueillir l'avis de de Professeur.

Donc le médicament existe et il convient de le prescrire dès les premiers symptômes.

Après avoir lu son témoignage et avis, je me pose une question.

Pourquoi macron et ses collègues, laissent des personnes souffrir, alors qu'il existe un médicament efficace ?!

Mediapart a réaliser une enquête très poussée sur les mensonges d'État liés au covid19.

Dans une démocratie, qui prétend être le pays des droits de l'homme, tous mes journalistes devraient eux aussi faire leur boulot correctement, comme Mediapart.

Ensuite, le ou les responsables de ces mensonges, devraient êtres traduit en justice et destitués.

Mais, par ma volonté de 18 millions de bas de plafond, nous sommes sous le joug de la macronie.
Macronie qui n'a rien a envier a la Corée du nord...

En conclusion, merci monsieur le Professeur Trouillas.

Grâce a vous, comme au Professeur Raoult, plus aucun Français ne pourra être lâche et dire qu'il ne savait pas.

Tout à fait d'accord pour déjà, remercier LYONMAG, d'avoir ce souci de l'information, sans concession ni soumission
Le seul média qui permet le débat au moyen d'un forum ouvert et respectueux mais qui permet l'échange de points de vue

Dans le monde des médias radio, on note dans le même esprit l'antenne SUD RADIO
en voici le lien : https://www.radio.fr/s/sudradio

C'est si rare dans notre chère démocratie qu'il est nécessaire de connaitre les seuls moyens d'informer, non subventionnés par nos impots

Déposé le 04/04/2020 à 10h43  
Par On nous prend pour des c.. le problème c'est l'attitude des médias pro jupiter Citer

anonyme du jour a écrit le 03/04/2020 à 18h35

RT... tout le monde sait que c'est un nid d'infos bidon... vous ne pouvez pas critiquer les médias et vous fier à une telle source !

un média bidon ? vous n'avez que cela comme argument ?
donnez nous des preuves de ce que vous dites !

Je dirais même que ce média est bien objectif que les sources en direct de la macronie genre BFM et la 2 où on vous rabache toute la journée que les gilets jaunes, dont les agents d'hopitaux qui osent s'exprimer avec les seuls moyens à leur disposition, seraient d'insupportables voyous syndiqués ...
et ensuite, en direct avec le Jupiter, on passe à la com de l'encensement : les agents des hopitaux sont des sauveurs, etc.....

Avant de juger ce média, posez vous devant cette chaine et ensuite vous pourrez juger par vous même
https://francais.rt.com/en-direct

Déposé le 04/04/2020 à 10h28  
Par Logique. Citer

Analysez !! a écrit le 03/04/2020 à 17h08

Analysez correctement les faits et les circuits de prise de décision.

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une guerre médicale.

Une seule personne est responsable de cette situation.
Macron.

On peut même lire sur internet qu'il est responsable du 11 septembre...

Déposé le 04/04/2020 à 10h21  
Par Grand gognand Citer

@Farhan
Vous êtes certainement médecin ou scientifique à lire votre message très technique et savant..
Je n'ai pas vos compétences ni votre savoir ;
mais si ce médicament à quelques effets bénéfiques , sans trop de contre indications, pourquoi ne pas le prescrire faute d'un autre traitement ?
Ne dit on pas : "faute de grive on mange des merles "?
Et comme la santé , la maladie, la souffrance, la vieillesse, la mort sont une source d'enrichissement pour certains on est en droit de s'interroger sur ce qui se cache derrière ce frein à ce traitement ?
La bonne santé des gens ou celle des portefeuilles des labos pharmaceutiques et de leurs serviteurs ?

Déposé le 04/04/2020 à 09h32  
Par Aude de Clermont Citer

Merci professeur. Puisse le bon sens scientifique l’emporter sur la technocratie, les querelles et les calculs politiciens !

Déposé le 04/04/2020 à 00h38  
Par Vite Citer

Merci au Professeur Trouillas.
Tant de gens attendent que les pouvoirs publics prennent la decision de sauver des vies d abord,en dehors de toutes ces querelles . Le Plaquenil n est pas un medicament nouveau.
Pourquoi temporiser?

Déposé le 03/04/2020 à 22h33  
Par Emi Citer

Bravo pour cet article . Pourquoi ne pas laisser les médecins libéraux prescrire en leur âme et conscience .

Déposé le 03/04/2020 à 21h53  
Par pode Citer

Trocon a écrit le 03/04/2020 à 20h14

Criminel, vraiment ?
En parallèle, que pensez vous d'un test neutre sur 1000 patients: 500 traités et 500 non traités
Est ce criminel ?

le but du test étant de savoir si le produit testé est :
efficace OU inefficace ET peut être dangereux dans les deux cas.

le groupe témoin ne risque rien
le groupe test prend un risque effectivement

mais sans cela on ne saurait pas si le produit est efficace !

donc
- criminel de ne rien donner au groupe témoin ? non puisqu'au moment du test on ne sait pas si le produit est efficace !

- criminel de tester une molécule sur des humains ? pas d'après la loi qui encadre les tests thérapeutiques... et je ne vois pas d'autre solution pour le moment !

Déposé le 03/04/2020 à 20h14  
Par Trocon Citer

Farhan a écrit le 03/04/2020 à 19h00

Comme disait Paracelse , tout est poison, rien est poison, tout dépend des doses.

Même le paracetamol est toxique au-delà de 4g/j. L’HCQ a été largement utilisée à des doses de 200-400mg/j avec des occasionnels accidents de surdosage pour lesquels nous n’avons _aucun_ antidote.

Ici on discute des doses de 600mg a 1g (la des toxique étant de 2g) qui peuvent entraîner des troubles de rythme cardiaque. On y associe de l’azythromycine qui peut également entraîner des troubles du rythme cardiaque et une telle association nécessite une surveillance médicale étroite qui en pratique ne peut être réalisée qu’en milieu hospitalier.

On supposant que ce traitement soit bénéfique dans certaines circonstances contre le Covid19, ce qui parait aujourd’hui probable, tout le monde est d’accord pour dire que c’est au tout début de la maladie que ça se peut se jouer.

Or il n’est pas possible aujourd’hui pour un MG de réaliser des tests de diagnostic au chevet de son malade et de conduire la bitherapie à domicile sans contrôle ECG et sanguin, et ce serait criminel de mettre en œuvre une telle stratégie qui n’est pas dénoué de risques alors qu’il peut être confronté à une simple grippe.

Pour cette raison toutes les sociétés savantes et syndicats de MG sans aucune exception ont déconseillé la bitherapie hors du cadre hospitalier

Criminel, vraiment ?
En parallèle, que pensez vous d'un test neutre sur 1000 patients: 500 traités et 500 non traités
Est ce criminel ?

Déposé le 03/04/2020 à 19h00  
Par Farhan Citer

Comme disait Paracelse , tout est poison, rien est poison, tout dépend des doses.

Même le paracetamol est toxique au-delà de 4g/j. L’HCQ a été largement utilisée à des doses de 200-400mg/j avec des occasionnels accidents de surdosage pour lesquels nous n’avons _aucun_ antidote.

Ici on discute des doses de 600mg a 1g (la des toxique étant de 2g) qui peuvent entraîner des troubles de rythme cardiaque. On y associe de l’azythromycine qui peut également entraîner des troubles du rythme cardiaque et une telle association nécessite une surveillance médicale étroite qui en pratique ne peut être réalisée qu’en milieu hospitalier.

On supposant que ce traitement soit bénéfique dans certaines circonstances contre le Covid19, ce qui parait aujourd’hui probable, tout le monde est d’accord pour dire que c’est au tout début de la maladie que ça se peut se jouer.

Or il n’est pas possible aujourd’hui pour un MG de réaliser des tests de diagnostic au chevet de son malade et de conduire la bitherapie à domicile sans contrôle ECG et sanguin, et ce serait criminel de mettre en œuvre une telle stratégie qui n’est pas dénoué de risques alors qu’il peut être confronté à une simple grippe.

Pour cette raison toutes les sociétés savantes et syndicats de MG sans aucune exception ont déconseillé la bitherapie hors du cadre hospitalier

Déposé le 03/04/2020 à 18h55  
Par Regis RD Citer

Rejoignez en masse la class-action lancée par l'association "ledroitdeguerir: sur internet ou FB le droiteeguerir/groupe coronavirus.Il faut être des milliers!

Déposer un message

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.