Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

   + Créer un nouveau sujet de discussion

Législatives à Lyon: Marc Chinal veut "bâtir une nouvelle civilisation"

Candidat du mouvement Voter Après-Monnaie aux législatives dans la 3e circonscription de Lyon, Marc Chinal n’a qu’un seul mot d’ordre: il faut en finir avec la monnaie. L’homme a fait le tour des rédactions lyonnaise pour présenter son projet en brûlant à chaque fois un billet avant de s’en aller.

Lire l'article entier »

Déposé le 05/06/2012 à 17h11 Répondre

Messages 3250

Déposé le 19/09/2018 à 22h26  
Par Drôle de lecture Citer

La peur derrière l insulte a écrit le 19/09/2018 à 19h11

Et sur le grotesque de situation et/ou de personnage! Je comprends bien que ce soit vexant du coup lol

Vous aimez personnellement être grotesque ? ça vous plait d'être grotesque ou dans une situation grotesque ? Non, vous avez peur d'être lié d'une manière ou d'une autre au grotesque.
Peur, mais comme ce n'est pas vous, ça peut engendrer le rire.

Déposé le 19/09/2018 à 19h11  
Par La peur derrière l insulte Citer

Plus débile, difficile a écrit le 19/09/2018 à 17h29

et un gag est fondé sur... la peur.

Et sur le grotesque de situation et/ou de personnage! Je comprends bien que ce soit vexant du coup lol

Déposé le 19/09/2018 à 17h29  
Par Plus débile, difficile Citer

Bravo c est simple a écrit le 19/09/2018 à 16h20

Et donc il est puéril de toujours demander de quoi on a peur comme vous le faites, puisque finalement vous convenez qu on a pas peur de vous! Vous ne représentez pas une peur mais un gag , vous avez mis dans le mille

et un gag est fondé sur... la peur.

Déposé le 19/09/2018 à 16h20  
Par Bravo c est simple Citer

Bravo a écrit le 19/09/2018 à 15h44

Bravo, vous avez compris que la réaction nerveuse qu'est le rire, (le rire, pas le sourire narquois de certains lecteurs agacés), est basé sur une hésitation du cerveau entre deux jugements :

l'info menace ma survie, et... non, finalement il n'y a pas de menace pour moi.

Cette mécanique est toujours la même. Ce qui change, c'est l'information que le cerveau reçoit : un gag, un jeu de mot, une situation, etc.

Et donc il est puéril de toujours demander de quoi on a peur comme vous le faites, puisque finalement vous convenez qu on a pas peur de vous! Vous ne représentez pas une peur mais un gag , vous avez mis dans le mille

Déposé le 19/09/2018 à 15h46  
Par A l'Oeuf et la Poule, les deux idiots du village Citer

l'oeuf et la poule a écrit le 19/09/2018 à 10h38

" Un rire peut faire peur (peur relative)
un jeu de mot peut destabiliser (peur relative)
un gars qui se prend une tarte dans la figure peut faire peur (peur relative)"

j'entends bien. Dans ces 3 cas c'est donc le rire qui pond la peur.

Alors que vous m'aviez dit précedemment : "pour un jeu de mots ou pour quelqu'un riant du rire d'un autre vous me dites : "Non, dans les deux cas, c'est la peur" (qui a provoqué le rire) cad qui a pondu le rire !

Retour case départ ! Au final Je ne sais toujours pas si c'est la peur qui pond le rire ou la rire qui pond la peur !!!!


P.S : pour les "deux idiots du village" est-ce que cette insulte est pondue par la peur ? (impossibilité de répondre à cette énigme exposée plus haut, d'où survie menacée pondant une insulte ? o:))

Oh ? Ma réponse n'a pas plu aux valideurs du forum qui sont à l'origine des commentaires "L'oeuf et la Poule" ? Ou un bug de ce blog avec ses applis google world compagny?

Comme écrit précédemment mais pas passé :
vous reprenez et dites :

" Un rire peut faire peur (peur relative)
un jeu de mot peut destabiliser (peur relative)
un gars qui se prend une tarte dans la figure peut faire peur (peur relative)"

j'entends bien. Dans ces 3 cas c'est donc le rire qui pond la peur."


pourquoi inversez-vous volontairement les causes et les effets ?
Car dans les 3 cas, il est bien décrit que c'est la peur qui pond le rire.

Déposé le 19/09/2018 à 15h44  
Par Bravo Citer

Il a la solution a écrit le 19/09/2018 à 11h37

Bah, comme vous avez dit plus bas " ça me menace mais comme la menace est dérisoire par rapport a tout le reste , finalement ça ne me menace pas tellement"
Pas plus simple que ça

Bravo, vous avez compris que la réaction nerveuse qu'est le rire, (le rire, pas le sourire narquois de certains lecteurs agacés), est basé sur une hésitation du cerveau entre deux jugements :

l'info menace ma survie, et... non, finalement il n'y a pas de menace pour moi.

Cette mécanique est toujours la même. Ce qui change, c'est l'information que le cerveau reçoit : un gag, un jeu de mot, une situation, etc.

Déposé le 19/09/2018 à 11h37  
Par Il a la solution Citer

A l'Oeuf et la Poule, les deux idiots du village a écrit le 19/09/2018 à 09h48

Un rire peut faire peur (peur relative)

un jeu de mot peut destabiliser (peur relative)

un gars qui se prend une tarte dans la figure peut faire peur (peur relative)

https://www.youtube.com/watch?v=kcH2hpSqy98

http://www.survisme.info/reponses/index_forum_reponses_06a.htm



Comme disait Desproges, on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. A se demander si un nazi (non, ce n'est pas le point "machin", juste un exemple), qui raconte une blague juive, fera rire les juifs qu'il arrête...

Si vous ne voulez pas voir que la peur fait partie de la mécanique du rire, mais que c'est un équilibre, lorsqu'il y a trop de peur, le rire ne se déclenche pas... restez avec vos certitudes et vos rires (parce que cette approche vous menace, soit parce que vous la trouvez trop conne, soit parce qu'elle peut vous montrer vos peurs).

Bah, comme vous avez dit plus bas " ça me menace mais comme la menace est dérisoire par rapport a tout le reste , finalement ça ne me menace pas tellement"
Pas plus simple que ça

Déposé le 19/09/2018 à 11h28  
Par Humour et dérision Citer

Post monétaire a écrit le 15/09/2018 à 11h42

Réponse :

1 - ce n'est pas une question de gentillesse, chacun fait sa part (mais on n'a pas le niveau de surveillance des partis politiques avec leurs hordes de troll, qu'ils soient sur twitter ou ailleurs, il faut l'avouer) ;)
2 - les personnes qui interviennent sur ce fil et qui me soutiennent ont dernièrement été censurée par une invalidation de leur commentaire.
Et ce n'est pas la 1ere fois. (devant témoins et pour avoir des témoins, il faut être plusieurs ;) )

Ce que vous voyez sur ce fil est donc le reflet de ce que veut LyonMag, propriétaire légitime de ce média qui fait partie d'autres médias sur Lyon.

3 - Vous n'avez toujours pas réussi à faire un copier/coller du moindre contre argumentaire qui tienne la route, en suivant la conversation cad en répondant à mes réponses.

"Ce n est pas une question de gentillesse" en réponse à "ce n est vraiment pas gentil de leur part lol" , qui pour le coup était de l ironie. Comme vous n avez pas vu l ironie , peut on conclure comme vous , que vous avez un cerveau de poule et un trou dans la tête?

Déposé le 19/09/2018 à 10h38  
Par l'oeuf et la poule Citer

A l'Oeuf et la Poule, les deux idiots du village a écrit le 19/09/2018 à 09h48

Un rire peut faire peur (peur relative)

un jeu de mot peut destabiliser (peur relative)

un gars qui se prend une tarte dans la figure peut faire peur (peur relative)

https://www.youtube.com/watch?v=kcH2hpSqy98

http://www.survisme.info/reponses/index_forum_reponses_06a.htm



Comme disait Desproges, on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. A se demander si un nazi (non, ce n'est pas le point "machin", juste un exemple), qui raconte une blague juive, fera rire les juifs qu'il arrête...

Si vous ne voulez pas voir que la peur fait partie de la mécanique du rire, mais que c'est un équilibre, lorsqu'il y a trop de peur, le rire ne se déclenche pas... restez avec vos certitudes et vos rires (parce que cette approche vous menace, soit parce que vous la trouvez trop conne, soit parce qu'elle peut vous montrer vos peurs).

" Un rire peut faire peur (peur relative)
un jeu de mot peut destabiliser (peur relative)
un gars qui se prend une tarte dans la figure peut faire peur (peur relative)"

j'entends bien. Dans ces 3 cas c'est donc le rire qui pond la peur.

Alors que vous m'aviez dit précedemment : "pour un jeu de mots ou pour quelqu'un riant du rire d'un autre vous me dites : "Non, dans les deux cas, c'est la peur" (qui a provoqué le rire) cad qui a pondu le rire !

Retour case départ ! Au final Je ne sais toujours pas si c'est la peur qui pond le rire ou la rire qui pond la peur !!!!


P.S : pour les "deux idiots du village" est-ce que cette insulte est pondue par la peur ? (impossibilité de répondre à cette énigme exposée plus haut, d'où survie menacée pondant une insulte ? o:))

Déposé le 19/09/2018 à 09h48  
Par A l'Oeuf et la Poule, les deux idiots du village Citer

l'oeuf et la poule a écrit le 19/09/2018 à 08h17

Merci pour votre réponse, même si votre pseudo semble m'indiquer (comme quoi je progresse en Survisme) que l'apprenti que je suis énerve quelque peu l'expert que vous êtes....

Donc pour un jeu de mots ou pour quelqu'un riant du rire d'un autre vous me dites : "Non, dans les deux cas, c'est la peur" (qui a provoqué le rire)

Conclusion : c'est la peur qui pond le rire.

MAIS, vous rajoutez :
"Sauf qu'une fois la peur est issue du contenu de la blague,
et dans l'autre cas, la peur est issue de la façon de rire ou du moment de ce rire."
"issue de" = pondu par....
Donc dans les deux cas me dites vous c'est la peur qui est pondu par le rire ! Conclusion différente de la première !

Et hop ! retour à la case départ ! Je ne sais toujours pas si c'est la peur qui pond le rire ou la rire qui pond la peur !

SVP, aidez moi à "comprendre ce A + B scientifiquement démontré !" comme vous dites si-bien (scientifiquement démontré sur le site du Survisme s'entend... parce qu'ailleurs.... o:))

Un rire peut faire peur (peur relative)

un jeu de mot peut destabiliser (peur relative)

un gars qui se prend une tarte dans la figure peut faire peur (peur relative)

https://www.youtube.com/watch?v=kcH2hpSqy98

http://www.survisme.info/reponses/index_forum_reponses_06a.htm



Comme disait Desproges, on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. A se demander si un nazi (non, ce n'est pas le point "machin", juste un exemple), qui raconte une blague juive, fera rire les juifs qu'il arrête...

Si vous ne voulez pas voir que la peur fait partie de la mécanique du rire, mais que c'est un équilibre, lorsqu'il y a trop de peur, le rire ne se déclenche pas... restez avec vos certitudes et vos rires (parce que cette approche vous menace, soit parce que vous la trouvez trop conne, soit parce qu'elle peut vous montrer vos peurs).

Déposé le 19/09/2018 à 08h17  
Par l'oeuf et la poule Citer

A l'Oeuf et la Poule, les deux idiots du village a écrit le 18/09/2018 à 16h45

"le rire est bien la conséquence de votre blague et non sa cause."
Oui, merci Jean Claude ! Effectivement je conçois que le rire est la conséquence de la blague et non la blague la conséquence du rire.o:) On est bien d'accord même si cette démonstration est nécessaire des fois que d'autres ne le sauraient pas o:)





c'est qu'avec votre trou dans la tête, toutes ces précisions deviennent utiles.




"le rire de quelqu'un peut faire peur = danger relatif = rire de celui qui entend ce premier rire."
Waouuuh ! Trop fort ce scoop !
Donc dans un tel cas, c'est bien le rire qui a pondu la peur et non la peur qui a pondu le rire comme le message d'un précédent docteur en Survisme m’incitait à le penser ! o :)





Non, dans les deux cas, c'est la peur. La mécanique est la même.

Sauf qu'une fois la peur est issue du contenu de la blague,
et dans l'autre cas, la peur est issue de la façon de rire ou du moment de ce rire.





Je comprends qu'une poule ait du mal, mais ne vous énervez pas cher gallinacée, vous allez arriver à comprendre ce A + B scientifiquement démontré ! Et dans quelques minutes, on vous redonnera du grain à moudre encore et encore.
C'est qu'il faut faire marcher les serveurs et surtout le pub qui s'affichent à chaque fois (quand on ne s'est pas équipé d'un pare-pub, ça arrive parfois chez les poules et les têtes d'oeuf).

Merci pour votre réponse, même si votre pseudo semble m'indiquer (comme quoi je progresse en Survisme) que l'apprenti que je suis énerve quelque peu l'expert que vous êtes....

Donc pour un jeu de mots ou pour quelqu'un riant du rire d'un autre vous me dites : "Non, dans les deux cas, c'est la peur" (qui a provoqué le rire)

Conclusion : c'est la peur qui pond le rire.

MAIS, vous rajoutez :
"Sauf qu'une fois la peur est issue du contenu de la blague,
et dans l'autre cas, la peur est issue de la façon de rire ou du moment de ce rire."
"issue de" = pondu par....
Donc dans les deux cas me dites vous c'est la peur qui est pondu par le rire ! Conclusion différente de la première !

Et hop ! retour à la case départ ! Je ne sais toujours pas si c'est la peur qui pond le rire ou la rire qui pond la peur !

SVP, aidez moi à "comprendre ce A + B scientifiquement démontré !" comme vous dites si-bien (scientifiquement démontré sur le site du Survisme s'entend... parce qu'ailleurs.... o:))

Déposé le 18/09/2018 à 20h31  
Par Panic room Citer

Post monétaire a écrit le 18/09/2018 à 10h23

Le monde postmonétaire n'est pas un monde pré-monétaire.

On vous l'a dit, expliqué, mais votre terreur à l'idée de réfléchir sur ce sujet vous pousse à répéter des mensonges... si là est votre survie...

Après la peur, la terreur!! Ça va être quoi ensuite? L épouvante lol? La crise de panique ?

Déposé le 18/09/2018 à 18h38  
Par Si on s en tient aux faits, pour lui c est de la propagande! Citer

contre propagande a écrit le 18/09/2018 à 17h42

Les faits :

----- les circulaires n'ont pas été distribuées correctement.

L'avis de la préfecture mais surtout du conseil constitutionnel (si pas d'erreur sur l'organisme) qui a jugé :

----- les problèmes de distribution n'ont pas eu de conséquence sur le résultat des élections.

Mais, comme expliqué sur la page :
https://www.voter-a-m.fr/2017/disparition_circulaires_profession_de_foi_2017.htm

faire disparaitre le seul moyen de contacter les électeurs pour toutes les petites formations, est une atteinte à la démocratie car chaque candidat n'est pas sur un plan d'égalité :

----- si un gros candidat qui passe dans les médias, voit disparaitre ses circulaires, tant pis on le connait déjà et son discours aussi.

----- si un candidat inconnu du grand public voit disparaitre ses circulaires (comme c'est arrivé pour une centaine de candidats), comme il ou elle, est interdit de grands médias, les électeurs ne connaîtront pas sa candidature ni les idées qu'il défend.

Vous n'en avez rien à faire vu que vous défendez probablement un "gros" candidat, mais point de vue démocratie, c'est la fin : aucun renouvellement possible.

La question n est pas de savoir si on defend un grand candidat ou non, vous n en savez rien, arrêtez de prêter des intentions à tout le monde.
La question était juste les faits avérés. Point barre

Déposé le 18/09/2018 à 18h33  
Par Toilette payante Citer

Ils sont où les contre-arguments ? a écrit le 18/09/2018 à 17h45

De la matière vous manque pour contre argumenter ?

http://www.survisme.info

http://www.voter-a-m.fr

Servez vous, c'est gratuit, contrairement au fait scientifiquement éprouvé que la psychanalyse est payante, et que ça fait même partie du processus de guérison ! Ils sont forts ces psychanalystes freudiens... lol pussycat mdr.
:)

La gratuité peut cache des mauvaises surprises à l utilisation..le consommateur paie ce qui lui semble utile sinon il s abstient de le faire dans le monde monétaire tandis la gratuité serait certainement l impossibilité d attirer un client vers vos croyances, autrement ..??

Déposé le 18/09/2018 à 18h26  
Par Journal gratuit de qualité Citer

Ils sont où les contre-arguments ? a écrit le 18/09/2018 à 17h45

De la matière vous manque pour contre argumenter ?

http://www.survisme.info

http://www.voter-a-m.fr

Servez vous, c'est gratuit, contrairement au fait scientifiquement éprouvé que la psychanalyse est payante, et que ça fait même partie du processus de guérison ! Ils sont forts ces psychanalystes freudiens... lol pussycat mdr.
:)

L argument :tout ce qui est payant serait mal ou faux et ce qui est gratuit ,vérité?!!!
ca fait parti aussi du survisme ces raccourcis?

Déposé le 18/09/2018 à 18h07  
Par Alors là...... Citer

Un bien beau pseudo a écrit le 18/09/2018 à 17h48

Un bien beau pseudo pour démontrer la vulgarité des autres et oublier que l'intervention comportant des arguments.
Le mépris en plus... pas très chrétien tout ça.

Vous êtes expert en chrétienté aussi???

Déposé le 18/09/2018 à 17h59  
Par Poule édentée Citer

Viens poupoule a écrit le 18/09/2018 à 17h34

Dommage que les poules ne comprennent pas l'ironie qui pourtant leur est cher (cher, mais pas en fric).

Le jour où le survisme sera décrété officiellement science exacte et le monde sans monnaie ,les poules auront des dents:jamais un dicton n' aura été plus juste

Déposé le 18/09/2018 à 17h49  
Par Monsieur Freud, 1er étage a droite Citer

Viens poupoule a écrit le 18/09/2018 à 17h34

Dommage que les poules ne comprennent pas l'ironie qui pourtant leur est cher (cher, mais pas en fric).

L ironie est surtout que vous étiez ,et êtes toujours au premier degré sur Freud o:)

Déposé le 18/09/2018 à 17h48  
Par Un bien beau pseudo Citer

Le spécialiste du trou du cou a écrit le 18/09/2018 à 17h15

Tiens tiens on dirait que la bienveillance craque de partout.
Quant on n a plus que les insultes.....

Un bien beau pseudo pour démontrer la vulgarité des autres et oublier que l'intervention comportant des arguments.
Le mépris en plus... pas très chrétien tout ça.

Déposé le 18/09/2018 à 17h45  
Par Ils sont où les contre-arguments ? Citer

Chinal la science réinventée a écrit le 18/09/2018 à 17h16

L' illuminé Chinal qui tente en vain de défendre le survisme en voulant l'assimiler à une science avec moins de pédagogie que la méthode coué qui est pourtant plus efficace que sa propagande:
on passera sur son hostilité à Freud qui relève d'un malaise de frustration sous-jacent ( la caricature du niveau de cp sur des concepts de Freud sorti du contexte ) mais qui avait beaucoup plus d'intelligence en le comparant au petit marginal lyonnais avec ses errances qui prêtent à rire en permanence (voir internautes du forum...) en psychologie et en économie (vie sans monnaie dans son subconscient pour rêver d'un monde triste à imaginer et impossible à réaliser à part sur une autre planète Chinalienne?!!!.)
On retiendra au passage sa maladresse de juger a priori autrui sur ses capacités de science uniquement pour feindre qu'il est "la science infuse" (comme le thé) alors que n importe quel étudiant de 1ère année de psychologie serait hilare à lire ses interprétations stupides et simplistes comme on peut le constater ci dessus

De la matière vous manque pour contre argumenter ?

http://www.survisme.info

http://www.voter-a-m.fr

Servez vous, c'est gratuit, contrairement au fait scientifiquement éprouvé que la psychanalyse est payante, et que ça fait même partie du processus de guérison ! Ils sont forts ces psychanalystes freudiens... lol pussycat mdr.
:)

Déposé le 18/09/2018 à 17h42  
Par contre propagande Citer

Les faits, rien que les faits a écrit le 18/09/2018 à 17h23

Ah bin si on s en tient ,comme vous avez l air d y tenir, à ce que la préfecture a dit, la préfecture a acté aussi ( et c est vous qui le précisez bien) que tout cela n a pas eu un impact particulier sur le résultat du vote. Donc vous convenez que papiers égarés ou non, le résultat reste peu ou prou le même.
Faudrait savoir tout de même!!

Les faits :

----- les circulaires n'ont pas été distribuées correctement.

L'avis de la préfecture mais surtout du conseil constitutionnel (si pas d'erreur sur l'organisme) qui a jugé :

----- les problèmes de distribution n'ont pas eu de conséquence sur le résultat des élections.

Mais, comme expliqué sur la page :
https://www.voter-a-m.fr/2017/disparition_circulaires_profession_de_foi_2017.htm

faire disparaitre le seul moyen de contacter les électeurs pour toutes les petites formations, est une atteinte à la démocratie car chaque candidat n'est pas sur un plan d'égalité :

----- si un gros candidat qui passe dans les médias, voit disparaitre ses circulaires, tant pis on le connait déjà et son discours aussi.

----- si un candidat inconnu du grand public voit disparaitre ses circulaires (comme c'est arrivé pour une centaine de candidats), comme il ou elle, est interdit de grands médias, les électeurs ne connaîtront pas sa candidature ni les idées qu'il défend.

Vous n'en avez rien à faire vu que vous défendez probablement un "gros" candidat, mais point de vue démocratie, c'est la fin : aucun renouvellement possible.

Déposé le 18/09/2018 à 17h34  
Par Viens poupoule Citer

démo a écrit le 18/09/2018 à 17h23

"Pourtant vous croyez à la vie après la mort puisque vous parlez de Freud qui se retourne dans sa tombe..."

MDR !

Je crois, bien que ne connaissant rien au Survisme, que "se retourne dans sa tombe..." est une expression, une façon de parler, pas une croyance à la vie après la mort .

Quelle démonstration de mauvaise foi ! o:)

Dommage que les poules ne comprennent pas l'ironie qui pourtant leur est cher (cher, mais pas en fric).

Déposé le 18/09/2018 à 17h23  
Par démo Citer

Le retour du QI de poules a écrit le 18/09/2018 à 16h28

Comment ça se fait qu'un brillant cerveau comme vous ne reprend pas les explications données pour contre argumenter ?
C'est scientifique votre approche ? Vous aviez combien en cours de science ? 1 ? 2 ?

Pour le suicide, vous n'avez pas compris là non plus, que l'humain ne se résume pas à un corps, et que parfois l'humain s'imagine survivre dans la mémoire collective, dans ses créations, dans sa progéniture, pour ainsi survivre par delà sa mort ?
Idem pour ne plus souffrir, la survie passe par la mort.

Pourtant vous croyez à la vie après la mort puisque vous parlez de Freud qui se retourne dans sa tombe...

Freud... ce gars qui expliquait les comportements humains avec des légendes grecs et qui, par delà la mort, continue à maintenir dans la dépendance des milliers de "psychanalysés".
Combien pour s'entendre dire que si vous avez un problème c'est parce que vous n'avez pas couché avec votre mère ni tué votre père ?

"Pourtant vous croyez à la vie après la mort puisque vous parlez de Freud qui se retourne dans sa tombe..."

MDR !

Je crois, bien que ne connaissant rien au Survisme, que "se retourne dans sa tombe..." est une expression, une façon de parler, pas une croyance à la vie après la mort .

Quelle démonstration de mauvaise foi ! o:)

Déposé le 18/09/2018 à 17h23  
Par Les faits, rien que les faits Citer

contre propagande a écrit le 18/09/2018 à 15h43

Votre problème était de connaître les faits,

la préfecture écrit noir sur blanc qu'il y a eu "des problèmes" qui ont amené à la disparition de circulaires, c'est un fait.
Point.

Pourquoi ça vous gêne que la préfecture ait reconnu qu'il y avait eu des problèmes ? C'est le fait de voir que les dernières élections n'étaient pas équitables qui vous gêne ? Vous êtes de quel parti politique ? (inutile de répondre tant que vous n'êtes pas officiellement identifié car les trolls politiques, on connaît !)

Ah bin si on s en tient ,comme vous avez l air d y tenir, à ce que la préfecture a dit, la préfecture a acté aussi ( et c est vous qui le précisez bien) que tout cela n a pas eu un impact particulier sur le résultat du vote. Donc vous convenez que papiers égarés ou non, le résultat reste peu ou prou le même.
Faudrait savoir tout de même!!

Déposé le 18/09/2018 à 17h16  
Par Chinal la science réinventée Citer

Le retour du QI de poules a écrit le 18/09/2018 à 16h28

Comment ça se fait qu'un brillant cerveau comme vous ne reprend pas les explications données pour contre argumenter ?
C'est scientifique votre approche ? Vous aviez combien en cours de science ? 1 ? 2 ?

Pour le suicide, vous n'avez pas compris là non plus, que l'humain ne se résume pas à un corps, et que parfois l'humain s'imagine survivre dans la mémoire collective, dans ses créations, dans sa progéniture, pour ainsi survivre par delà sa mort ?
Idem pour ne plus souffrir, la survie passe par la mort.

Pourtant vous croyez à la vie après la mort puisque vous parlez de Freud qui se retourne dans sa tombe...

Freud... ce gars qui expliquait les comportements humains avec des légendes grecs et qui, par delà la mort, continue à maintenir dans la dépendance des milliers de "psychanalysés".
Combien pour s'entendre dire que si vous avez un problème c'est parce que vous n'avez pas couché avec votre mère ni tué votre père ?

L' illuminé Chinal qui tente en vain de défendre le survisme en voulant l'assimiler à une science avec moins de pédagogie que la méthode coué qui est pourtant plus efficace que sa propagande:
on passera sur son hostilité à Freud qui relève d'un malaise de frustration sous-jacent ( la caricature du niveau de cp sur des concepts de Freud sorti du contexte ) mais qui avait beaucoup plus d'intelligence en le comparant au petit marginal lyonnais avec ses errances qui prêtent à rire en permanence (voir internautes du forum...) en psychologie et en économie (vie sans monnaie dans son subconscient pour rêver d'un monde triste à imaginer et impossible à réaliser à part sur une autre planète Chinalienne?!!!.)
On retiendra au passage sa maladresse de juger a priori autrui sur ses capacités de science uniquement pour feindre qu'il est "la science infuse" (comme le thé) alors que n importe quel étudiant de 1ère année de psychologie serait hilare à lire ses interprétations stupides et simplistes comme on peut le constater ci dessus

Déposé le 18/09/2018 à 17h15  
Par Le spécialiste du trou du cou Citer

A l'Oeuf et la Poule, les deux idiots du village a écrit le 18/09/2018 à 16h45

"le rire est bien la conséquence de votre blague et non sa cause."
Oui, merci Jean Claude ! Effectivement je conçois que le rire est la conséquence de la blague et non la blague la conséquence du rire.o:) On est bien d'accord même si cette démonstration est nécessaire des fois que d'autres ne le sauraient pas o:)





c'est qu'avec votre trou dans la tête, toutes ces précisions deviennent utiles.




"le rire de quelqu'un peut faire peur = danger relatif = rire de celui qui entend ce premier rire."
Waouuuh ! Trop fort ce scoop !
Donc dans un tel cas, c'est bien le rire qui a pondu la peur et non la peur qui a pondu le rire comme le message d'un précédent docteur en Survisme m’incitait à le penser ! o :)





Non, dans les deux cas, c'est la peur. La mécanique est la même.

Sauf qu'une fois la peur est issue du contenu de la blague,
et dans l'autre cas, la peur est issue de la façon de rire ou du moment de ce rire.





Je comprends qu'une poule ait du mal, mais ne vous énervez pas cher gallinacée, vous allez arriver à comprendre ce A + B scientifiquement démontré ! Et dans quelques minutes, on vous redonnera du grain à moudre encore et encore.
C'est qu'il faut faire marcher les serveurs et surtout le pub qui s'affichent à chaque fois (quand on ne s'est pas équipé d'un pare-pub, ça arrive parfois chez les poules et les têtes d'oeuf).

Tiens tiens on dirait que la bienveillance craque de partout.
Quant on n a plus que les insultes.....

Déposé le 18/09/2018 à 16h45  
Par A l'Oeuf et la Poule, les deux idiots du village Citer

"le rire est bien la conséquence de votre blague et non sa cause."
Oui, merci Jean Claude ! Effectivement je conçois que le rire est la conséquence de la blague et non la blague la conséquence du rire.o:) On est bien d'accord même si cette démonstration est nécessaire des fois que d'autres ne le sauraient pas o:)





c'est qu'avec votre trou dans la tête, toutes ces précisions deviennent utiles.




"le rire de quelqu'un peut faire peur = danger relatif = rire de celui qui entend ce premier rire."
Waouuuh ! Trop fort ce scoop !
Donc dans un tel cas, c'est bien le rire qui a pondu la peur et non la peur qui a pondu le rire comme le message d'un précédent docteur en Survisme m’incitait à le penser ! o :)





Non, dans les deux cas, c'est la peur. La mécanique est la même.

Sauf qu'une fois la peur est issue du contenu de la blague,
et dans l'autre cas, la peur est issue de la façon de rire ou du moment de ce rire.





Je comprends qu'une poule ait du mal, mais ne vous énervez pas cher gallinacée, vous allez arriver à comprendre ce A + B scientifiquement démontré ! Et dans quelques minutes, on vous redonnera du grain à moudre encore et encore.
C'est qu'il faut faire marcher les serveurs et surtout le pub qui s'affichent à chaque fois (quand on ne s'est pas équipé d'un pare-pub, ça arrive parfois chez les poules et les têtes d'oeuf).

Déposé le 18/09/2018 à 16h28  
Par Le retour du QI de poules Citer

mode survie a écrit le 18/09/2018 à 16h08

inutile d'en rajouter sur le rire et la peur:vos démo suffisent à comprendre les limites du survisme...Passez à un autre thème choisi au hasard du sruvisme:la survie
Il est formellement prouvé par le survisme que la survie est un une réaction naturelle de l'homme pour ne pas sombrer...mais qu'au final le suicide est aussi être en mode "survie" selon la science autoproclamée: Est-ce une fuite en avant ,un retour en arrière dans les ténèbres ?! Prenez l'oeuf et la poule et vous pourrez nous expliquer ce paradoxe du survisme à toute épreuve
Freud doit se retourner dans sa tombe à moins qu'il soit en mode survie!!

Comment ça se fait qu'un brillant cerveau comme vous ne reprend pas les explications données pour contre argumenter ?
C'est scientifique votre approche ? Vous aviez combien en cours de science ? 1 ? 2 ?

Pour le suicide, vous n'avez pas compris là non plus, que l'humain ne se résume pas à un corps, et que parfois l'humain s'imagine survivre dans la mémoire collective, dans ses créations, dans sa progéniture, pour ainsi survivre par delà sa mort ?
Idem pour ne plus souffrir, la survie passe par la mort.

Pourtant vous croyez à la vie après la mort puisque vous parlez de Freud qui se retourne dans sa tombe...

Freud... ce gars qui expliquait les comportements humains avec des légendes grecs et qui, par delà la mort, continue à maintenir dans la dépendance des milliers de "psychanalysés".
Combien pour s'entendre dire que si vous avez un problème c'est parce que vous n'avez pas couché avec votre mère ni tué votre père ?

Déposé le 18/09/2018 à 16h08  
Par mode survie Citer

l'oeuf et la poule a écrit le 18/09/2018 à 15h33

D'abord, merci Jean Claude pour le précieux temps que vous consacrez à mon apprentissage du Survisme !

"le rire est bien la conséquence de votre blague et non sa cause."

Oui, merci Jean Claude ! Effectivement je conçois que le rire est la conséquence de la blague et non la blague la conséquence du rire.o:) On est bien d'accord même si cette démonstration est nécessaire des fois que d'autres ne le sauraient pas o:)


"le rire de quelqu'un peut faire peur = danger relatif = rire de celui qui entend ce premier rire."

Waouuuh ! Trop fort ce scoop !
Donc dans un tel cas, c'est bien le rire qui a pondu la peur et non la peur qui a pondu le rire comme le message d'un précédent docteur en Survisme m’incitait à le penser ! o :)

Et hop ! Retour à la case départ donc !!!

Au secours !
SVP Aidez moi car cette énigme va finir par m'empêcher de dormir !

D'ailleurs sera-ce la peur qui pondra le manque de sommeil ou bien le manque de sommeil qui pondra la peur ?
Et si cette peur pond mon manque de sommeil pondra-t-elle également le rire ? Y aura-t-il un oeuf double ou 2 oeufs différents?
Ou si c'est le manque de sommeil qui pondra la peur, cette peur pondra-t-elle aussi le rire ? Autrement dit le manque de sommeil pondra-t-il le rire via la peur ? (vous me suivez, non ?)

..Et j'ai peur que mes questions s'enchainent tant les énigmes du Survisme sont troublantes bien que leur logique soit parfaitement démontrée.

inutile d'en rajouter sur le rire et la peur:vos démo suffisent à comprendre les limites du survisme...Passez à un autre thème choisi au hasard du sruvisme:la survie
Il est formellement prouvé par le survisme que la survie est un une réaction naturelle de l'homme pour ne pas sombrer...mais qu'au final le suicide est aussi être en mode "survie" selon la science autoproclamée: Est-ce une fuite en avant ,un retour en arrière dans les ténèbres ?! Prenez l'oeuf et la poule et vous pourrez nous expliquer ce paradoxe du survisme à toute épreuve
Freud doit se retourner dans sa tombe à moins qu'il soit en mode survie!!

Déposé le 18/09/2018 à 15h43  
Par contre propagande Citer

Propaganda a écrit le 18/09/2018 à 15h20

La "préfecture dit" n est pas une décision de justice faisant foi pour alléguer des accusations. Point.
Aucune propagande , juste un fait

Votre problème était de connaître les faits,

la préfecture écrit noir sur blanc qu'il y a eu "des problèmes" qui ont amené à la disparition de circulaires, c'est un fait.
Point.

Pourquoi ça vous gêne que la préfecture ait reconnu qu'il y avait eu des problèmes ? C'est le fait de voir que les dernières élections n'étaient pas équitables qui vous gêne ? Vous êtes de quel parti politique ? (inutile de répondre tant que vous n'êtes pas officiellement identifié car les trolls politiques, on connaît !)

Déposer un message

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.