Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

   + Créer un nouveau sujet de discussion

Le renouvellement du Voeu des Echevins célébré ce vendredi à Lyon

C’est la tradition, chaque 8 septembre, depuis 1643.

Lire l'article entier »

Déposé le 08/09/2017 à 06h19 Répondre

Messages 18

Déposé le 11/09/2017 à 13h43  
Par Klement Citer

BING a écrit le 08/09/2017 à 21h38

il était pas Franc Maçon, Collomb il y a quelques années?

Et reptilien ! Vous l'oubliez !

Déposé le 11/09/2017 à 13h10  
Par on en est là ! Citer

BING a écrit le 08/09/2017 à 21h38

il était pas Franc Maçon, Collomb il y a quelques années?

non seulement IL EST FRANC-MAçON et a gangrené tout le monde judico-administratif local pour mieux régner, mais si vous le saviez pas, il est également ministre de l'intérieur,

et à ce titre, malgré tous les problèmes météo sur les iles françaises pourtant largement annoncées, lui, il se permet de prendre son temps ce dernier vendredi pour venir faire le clown à Fourvières avec le crucifix

Déposé le 09/09/2017 à 14h15  
Par Alors priez pour lui Citer

Pardonne leur ils ne savent pas ce qu'ils disent... a écrit le 08/09/2017 à 12h09

Seigneur prends pitié de la personne qui est derrière le pseudo "marabou"... Saintee Marie Mère de Dieu et de l'Eglise priez pour lui, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenat et à l'heure de la mort.

Lui en revanche savait très bien ce qu'il faisait, et comme toujours votre église l'a protégé:

http://www.leparisien.fr/faits-divers/haute-loire-le-pretre-pedophile-aurait-abuse-de-quarante-enfants-en-guinee-09-09-2017-7247469.php

Déposé le 08/09/2017 à 21h38  
Par BING Citer

il était pas Franc Maçon, Collomb il y a quelques années?

Déposé le 08/09/2017 à 20h49  
Par Mortibus Citer

Pardonne leur ils ne savent pas ce qu'ils disent... a écrit le 08/09/2017 à 12h09

Seigneur prends pitié de la personne qui est derrière le pseudo "marabou"... Saintee Marie Mère de Dieu et de l'Eglise priez pour lui, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenat et à l'heure de la mort.

Il est comique ou il est sérieux celui qui écrit ça?

Déposé le 08/09/2017 à 19h30  
Par Klement Citer

befun a écrit le 08/09/2017 à 18h53

excellent d'avoir appris quelque chose aux ignares , et j'adore les athées qui eux SAVENT mieux que personne qu'il n'y a pas de Dieu ^^ excellent ! ^^

Les athées ??? Clément et Julien ont A-DO-RÉ !!! Et Jésus ??? Il était même pas sur Facebook ! Nous mais alors là, c'est vraiment É-NOR-ME !!!
^^ Lol ! ^^

Déposé le 08/09/2017 à 19h12  
Par mégaLol Citer

befun a écrit le 08/09/2017 à 18h53

excellent d'avoir appris quelque chose aux ignares , et j'adore les athées qui eux SAVENT mieux que personne qu'il n'y a pas de Dieu ^^ excellent ! ^^

ouais, et no pasaran :) mégaLol ! gnnnnnnnn :)

Post monétaire Déposé le 08/09/2017 à 19h04  
Par Post monétaire Citer

befun a écrit le 08/09/2017 à 18h53

excellent d'avoir appris quelque chose aux ignares , et j'adore les athées qui eux SAVENT mieux que personne qu'il n'y a pas de Dieu ^^ excellent ! ^^

Dire qu'il n'y a pas de "dieu" ne veut hélas pas dire grand chose.
Dieu est une idée, un concept. Or une idée, il suffit de l'exprimer pour qu'elle existe.

Comprendre également pourquoi certains humains sont dépassés et qu'ils ont besoin de l'idée dieu pour avoir moins peur, ça c'est plus utile.

Pour le reste, ceux qui "font parler dieu", là... c'est encore plus "rigolo". :o)

Déposé le 08/09/2017 à 18h53  
Par befun Citer

Post monétaire a écrit le 08/09/2017 à 12h46

Vous savez qu'il y a des laïcs qui aident à faire la messe dans les églises ?

Pourquoi confondez vous les termes de laïc et d'athée ?

excellent d'avoir appris quelque chose aux ignares , et j'adore les athées qui eux SAVENT mieux que personne qu'il n'y a pas de Dieu ^^ excellent ! ^^

Post monétaire Déposé le 08/09/2017 à 12h46  
Par Post monétaire Citer

Oui à la laïcité! Non au talibanisme laïcard! a écrit le 08/09/2017 à 11h46

Le voeu des échevins, tout comme "les illuminations" du 8 décembre sont inséparables de l'ADN des lyonnais de longue date...qu'ils croient ou ne croient pas d'ailleurs...

Sauf bien-sûr pour les laïcard, les talibans de la laïcité qui cachent (de plus en plus mal) leur haine de l'Eglise Catholique et leur athéïsme furieux. On trouvent bien souvent dans leur rang des thuriféraires de la religion communiste, qui a fait des millions de morts (50 millions juste en URSS!) et qui s'est effondrée sur elle-même, vaincue par la Vierge Marie et le Pape Jean-Paul II comme l'avait annoncée la Vierge Marie à Fatima (dont on célèbre le centenaire des apparitions).

La laïcité, séparation du pouvoir politique, du pouvoir religieux est d'origine évangélique. C'est Jésus Lui-même qui dit dans l'Evangile " Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu".

La laïcité c'est la séparation de l'Eglise du pouvoir politique (Loi de 1905), le talibanisme laïcard c'est l'éradication du christianisme.

Vous savez qu'il y a des laïcs qui aident à faire la messe dans les églises ?

Pourquoi confondez vous les termes de laïc et d'athée ?

Déposé le 08/09/2017 à 12h32  
Par Eucharistie, Saint Sacrement, Ostensoir? Citer

bénédiction? a écrit le 08/09/2017 à 12h06

Qu'est-ce qu'une bénédiction ?

Le P. Sébastien Antoni, assomptionniste, répond à la question d'un internaute.
Dans la Bible, une bénédiction est d’abord un acte de Dieu. Dieu veut le bien pour l’homme. Cette bénédiction s’enracine dans la Genèse où la Création bonne est faite pour le bien de l’homme. La Création est une bénédiction.

Cet élan créateur présenté dans la Genèse aboutit au "dernier élément" de la Création : le 8e jour des Évangiles, la Résurrection, qui, inaugurée par le Christ, est promise à toute l’humanité.

La Bénédiction est aussi une reconnaissance

Ainsi, lorsque l’Eglise bénit par la voix de ses membres, elle rend grâce à Dieu, elle reconnaît la grâce de Dieu. Autrement dit, lorsque l’Eglise bénit, elle affirme la présence de Dieu, déjà à l’œuvre, dans la vie d’une personne aidant cette dernière à en prendre conscience.

C’est dans l’eucharistie que se développe pleinement la bénédiction car c’est dans l’eucharistie que se rencontrent, au plus haut point, l’œuvre de Dieu et la réponse de son Peuple.

Une réaction en chaîne !

La bénédiction ne peut donc pas être réduite ou comprise à partir d’une sacralisation d’objets. Certains rétorqueront qu’il existe pourtant un rituel des bénédictions qui semble entretenir cet écueil.

Ce serait mal comprendre ce rituel, d’une richesse extraordinaire, que donne l’Eglise.

Ainsi, en bénissant une ville, une maison, un objet de travail, une médaille ou même une salle de sport, le rituel du livre des bénédiction rappelle que l’existence de l’homme dans tous ses états (travaillant, priant, dans son lieu de vie ou de loisir…) peut et doit recevoir de Dieu la plénitude de son amour.

Dieu s’intéresse à l’homme jusque dans les moments prétendus ou considérés comme insignifiants. Tout de l'homme intéresse Dieu !

En acceptant de se laisser bénir dans toutes les dimensions de sa vie, celui qui est béni apprend à reconnaître la présence aimante de Dieu et par entraînement saura lui aussi dire du bien de ses frères et à ses frères : les réconfortant, les valorisant, les conduisant à voir eux aussi la présence de Dieu dans leur quotidien etc.

Ainsi, peu à peu, le mal recule dans le monde, laissant place au bien, à l'expression du bien, à la bénédiction, en toute circonstances et en tout lieu.

P. Sébastien Antoni, assomptionniste

http://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Benediction/Qu-est-ce-que-benir

La photo montre Mgr Barbarin bénir la Ville et les lyonnais en faisant un signe de croix avec le Saint Sacement exposé dans un ostensoir.

Explication de texte.

Le signe de croix est un geste rituel consistant à porter deux ou trois doigts de la main droite sur son front puis sur sa poitrine, et enfin d'une épaule à l'autre (de gauche à droite pour les catholiques, de droite à gauche pour les orthodoxes) en prononçant les paroles : « Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen. » Dessinant sur lui-même une croix, symbole de la Passion du Christ, ce fidèle fait profession de foi chrétienne et s'en remet à la rédemption par le Christ. On dit alors qu'il « se signe1 ». Geste ancien dans le christianisme – il remonterait au iie siècle -, le signe de croix est commun à la plupart des confessions chrétiennes, encore que les protestants le pratiquent moins que les catholiques et les orthodoxes. Ce signe est utilisé en de nombreuses occasions, sacramentelles (et liturgiques) ou non, en privé ou lors de cérémonies publiques. Il accompagne toujours une bénédiction religieuse.

Eucharistie
D’un mot grec qui signifie rendre grâce, remercier, l’eucharistie désigne ce moment central de la messe où le prêtre prononce, sur le pain et le vin, les paroles du Christ lors de la Cène : "Prenez et mangez-en tous, ceci est mon corps… ceci est mon sang livré pour vous". Par extension, il désigne la communion et enfin la messe elle-même.
http://croire.la-croix.com/Definitions/Sacrements/Eucharistie

Le Saint-Sacrement
La Fête du Saint-Sacrement (2e dimanche après la Pentecôte) a été instituée au Moyen-Age pour commémorer la présence de Jésus-Christ dans le sacrement de l’eucharistie. Les processions de cette fête appelée autrefois Fête-Dieu apparaissent à la fin du XIIIe siècle. Pendant la procession, le prêtre portait l’Eucharistie au milieu des rues pavoisées et tapissée de pétales de roses par les enfants.

Ostensoir
du latin ostensio : action de montrer
Support servant à exposer l’hostie consacrée à l’adoration des fidèles. Ce mot est apparu après la fête du Saint Sacrement en 1264. À l’origine l’ostensoir se présentait sous la forme d’une tourelle cylindrique vitrée appelée monstrance avant de prendre la forme de soleil.

Déposé le 08/09/2017 à 12h25  
Par A demain Citer

Oui à la laïcité! Non au talibanisme laïcard! a écrit le 08/09/2017 à 11h46

Le voeu des échevins, tout comme "les illuminations" du 8 décembre sont inséparables de l'ADN des lyonnais de longue date...qu'ils croient ou ne croient pas d'ailleurs...

Sauf bien-sûr pour les laïcard, les talibans de la laïcité qui cachent (de plus en plus mal) leur haine de l'Eglise Catholique et leur athéïsme furieux. On trouvent bien souvent dans leur rang des thuriféraires de la religion communiste, qui a fait des millions de morts (50 millions juste en URSS!) et qui s'est effondrée sur elle-même, vaincue par la Vierge Marie et le Pape Jean-Paul II comme l'avait annoncée la Vierge Marie à Fatima (dont on célèbre le centenaire des apparitions).

La laïcité, séparation du pouvoir politique, du pouvoir religieux est d'origine évangélique. C'est Jésus Lui-même qui dit dans l'Evangile " Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu".

La laïcité c'est la séparation de l'Eglise du pouvoir politique (Loi de 1905), le talibanisme laïcard c'est l'éradication du christianisme.

Vous faites fausse route, personnes ici ne réclame l'anéantissement de l'église catholique et des chrétiens seulement le respect de la séparation du pouvoir politique et de la religion (quelle qu'elle soit).

Mais comme toujours vous nous ressortez le coup de la victime, c'est tellement plus simple.

Quand à ce que vous appelez l'ADN des Lyonnais il suffira de compter ce soir combien de Lyonnais seront présent à votre messe pour savoir si comme vous le prétendez si pompeusement c'est significatif.

Déposé le 08/09/2017 à 12h09  
Par Pardonne leur ils ne savent pas ce qu'ils disent... Citer

Seigneur prends pitié de la personne qui est derrière le pseudo "marabou"... Saintee Marie Mère de Dieu et de l'Eglise priez pour lui, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenat et à l'heure de la mort.

Déposé le 08/09/2017 à 12h06  
Par bénédiction? Citer

Qu'est-ce qu'une bénédiction ?

Le P. Sébastien Antoni, assomptionniste, répond à la question d'un internaute.
Dans la Bible, une bénédiction est d’abord un acte de Dieu. Dieu veut le bien pour l’homme. Cette bénédiction s’enracine dans la Genèse où la Création bonne est faite pour le bien de l’homme. La Création est une bénédiction.

Cet élan créateur présenté dans la Genèse aboutit au "dernier élément" de la Création : le 8e jour des Évangiles, la Résurrection, qui, inaugurée par le Christ, est promise à toute l’humanité.

La Bénédiction est aussi une reconnaissance

Ainsi, lorsque l’Eglise bénit par la voix de ses membres, elle rend grâce à Dieu, elle reconnaît la grâce de Dieu. Autrement dit, lorsque l’Eglise bénit, elle affirme la présence de Dieu, déjà à l’œuvre, dans la vie d’une personne aidant cette dernière à en prendre conscience.

C’est dans l’eucharistie que se développe pleinement la bénédiction car c’est dans l’eucharistie que se rencontrent, au plus haut point, l’œuvre de Dieu et la réponse de son Peuple.

Une réaction en chaîne !

La bénédiction ne peut donc pas être réduite ou comprise à partir d’une sacralisation d’objets. Certains rétorqueront qu’il existe pourtant un rituel des bénédictions qui semble entretenir cet écueil.

Ce serait mal comprendre ce rituel, d’une richesse extraordinaire, que donne l’Eglise.

Ainsi, en bénissant une ville, une maison, un objet de travail, une médaille ou même une salle de sport, le rituel du livre des bénédiction rappelle que l’existence de l’homme dans tous ses états (travaillant, priant, dans son lieu de vie ou de loisir…) peut et doit recevoir de Dieu la plénitude de son amour.

Dieu s’intéresse à l’homme jusque dans les moments prétendus ou considérés comme insignifiants. Tout de l'homme intéresse Dieu !

En acceptant de se laisser bénir dans toutes les dimensions de sa vie, celui qui est béni apprend à reconnaître la présence aimante de Dieu et par entraînement saura lui aussi dire du bien de ses frères et à ses frères : les réconfortant, les valorisant, les conduisant à voir eux aussi la présence de Dieu dans leur quotidien etc.

Ainsi, peu à peu, le mal recule dans le monde, laissant place au bien, à l'expression du bien, à la bénédiction, en toute circonstances et en tout lieu.

P. Sébastien Antoni, assomptionniste

http://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Benediction/Qu-est-ce-que-benir

Déposé le 08/09/2017 à 11h53  
Par Un peu d'histoire...et vive la Tradition! Citer

La restauration du Vœu des Echevins 1643

Nous y sommes si bien accoutumés que nous ne remarquons plus ce qu'a d'insolite, en notre siècle de séparation et de laïcité, la cérémonie du Vœu des échevins, le 8 septembre.

Chacun sait qu'elle tire son origine du vœu fait par les échevins, le 12 mars 1643, pour conjurer la peste incessante, d'ériger à la Vierge deux statues, et de monter à Fourvière chaque année, le jour de la Nativité, pour offrir au sanctuaire, au cours d'une messe, un écu d'or et sept livres de cire blanche.

Les statues furent érigées (l'une existe encore, dans la chapelle de l'Hôtel-Dieu), et le pèlerinage annuel fut ponctuellement accompli, depuis le 8 septembre 1643 jusqu'en 1789.

De même que fut offert par le Consulat un cierge de sept livres et l'écu d'or (remplacé, vers 1670, par une somme de monnaie versée à l'offrande).

La Révolution balaya tout : consulat, échevins, vœux, chanoines de Fourvière. Le vieux sanctuaire fut bien rouvert au culte par le pape Pie VII en personne, le 19 avril 1805, et de nombreux Lyonnais, à coup sûr, rêvèrent de restaurer la vénérable tradition.

Mais les administrations publiques n'étaient plus guère portées à la dévotion.

L'Empire passa, puis la Restauration, puis la Monarchie de juillet : le vœu semblait définitivement éteint.

Le 14 novembre 1848, pourtant, le cardinal de Bonald, afin de réchauffer la piété mariale, rétablit l'antique confrérie de Notre-Dame de Fourvière, dont la messe patronale devait statutairement se célébrer le 8 septembre.

Il en profita pour restaurer l'ancienne consécration de Lyon à la Vierge. (Dès 1840, la Congrégation des Hommes avait institué un pèlerinage privé du 8 septembre, à Fourvière, en souvenir du vœu des échevins. Il n'est pas impossible qu'elle ait suggéré au cardinal de Bonald de le reprendre en public). N'ayant évidemment aucune qualité pour fixer la conduite des pouvoirs publics, l'archevêque décida que la ville serait représentée par des délégués de chacune de ses paroisses, qui offriraient, comme jadis les échevins, le cierge et le louis d'or.

Sans doute revenait-il aux conseils de fabriques de désigner les délégués. Dès 1849, le nouvel usage prit naissance, et se perpétua.

Pendant la première guerre mondiale, pour marquer l' « Union sacrée », on invita le conseil municipal à la cérémonie du 8 septembre 1915. Plusieurs conseillers répondirent, et des places leur furent réservées dans le chœur.

Simples invités d'honneur, ils assistèrent à l'offrande, toujours présentée par les paroisses. Subtilement amendée, la tradition poursuivit ainsi sa route.

C'est sous l'Occupation, à l'occasion du troisième centenaire du vœu, que la participation municipale se fit officielle et active. Le 8 septembre 1943, le maire Pierre Bertrand, accompagné de plusieurs conseillers, offrit lui-même le louis d'or, tandis que les paroisses présentaient le cierge. Mais c'était là une circonstance exceptionnelle. De plus, l'année suivante, ce fut la Libération, les 2 et 3 septembre. Tous, alors, pensaient à tout autre chose qu'aux traditions !

Le 8, un Te Deum fut chanté à Fourvière, en présence de toutes les autorités civiles et militaires : il ne fut pas question d'offrande.

Et nous voilà en 1945 : les choses reprenaient leur cours, à petits pas ; qu'allait-on faire ? Impossible de répéter le geste de la municipalité nommée par Vichy.

De plus, on n'imaginait guère Edouard Herriot en dévotion publique devant la Vierge. Pourtant, il désirait des rapports de courtoisie avec l'Eglise et le cardinal Gerlier. On trouva une solution intermédiaire entre la formule d'avant-guerre et celle de 1943 : le 8 septembre 1945, une simple délégation officieuse du conseil municipal prit place dans le chœur de Fourvière, mais elle offrit le louis d'or, par les mains de l'adjoint Montrochet, les paroisses continuant de présenter le cierge.

Par la suite, la délégation municipale est peu à peu devenue pratiquement officielle : d'abord, quand le premier adjoint Tapernoux prit l'habitude de se mettre à sa tête ; ensuite et surtout, quand le maire Louis Pradel, en 1970, offrit en personne le louis d'or. Geste renouvelé par lui-même en 1971 et 1975, et par ses successeurs depuis 1977.

Ainsi, par petites touches, s'est établie une coutume dont l'équivalent ne doit pas se voir en beaucoup de villes françaises.

http://museedudiocesedelyon.com/MUSEEduDIOCESEdeLYONvoeuechevins.htm

Déposé le 08/09/2017 à 11h46  
Par Oui à la laïcité! Non au talibanisme laïcard! Citer

Le voeu des échevins, tout comme "les illuminations" du 8 décembre sont inséparables de l'ADN des lyonnais de longue date...qu'ils croient ou ne croient pas d'ailleurs...

Sauf bien-sûr pour les laïcard, les talibans de la laïcité qui cachent (de plus en plus mal) leur haine de l'Eglise Catholique et leur athéïsme furieux. On trouvent bien souvent dans leur rang des thuriféraires de la religion communiste, qui a fait des millions de morts (50 millions juste en URSS!) et qui s'est effondrée sur elle-même, vaincue par la Vierge Marie et le Pape Jean-Paul II comme l'avait annoncée la Vierge Marie à Fatima (dont on célèbre le centenaire des apparitions).

La laïcité, séparation du pouvoir politique, du pouvoir religieux est d'origine évangélique. C'est Jésus Lui-même qui dit dans l'Evangile " Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu".

La laïcité c'est la séparation de l'Eglise du pouvoir politique (Loi de 1905), le talibanisme laïcard c'est l'éradication du christianisme.

Déposé le 08/09/2017 à 08h31  
Par marabou Citer

Bon sens a écrit le 08/09/2017 à 07h28

Du coup une contre manifestation en faveur du retour de la peste et pour jeter en pâture les traditions anciennes... ou alors comme on le dit en chinois : taper sur un chien qui vient de tomber à l'eau

Et coco réveille toi on est en 2017, plus au moyen age.

Personne de divin n'a jamais sauvé qui que ce soit de quoi que ce soit!

Déposé le 08/09/2017 à 07h28  
Par Bon sens Citer

Du coup une contre manifestation en faveur du retour de la peste et pour jeter en pâture les traditions anciennes... ou alors comme on le dit en chinois : taper sur un chien qui vient de tomber à l'eau

Déposer un message

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.