Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

   + Créer un nouveau sujet de discussion

Procès Barbarin : aucune condamnation requise contre les prévenus

C'était un moment très attendu par les victimes présumées du Père Preynat.

Lire l'article entier »

Déposé le 09/01/2019 à 16h56 Répondre

Messages 86

Déposé le 16/01/2019 à 21h39  
Par Ouf... Citer

Question? a écrit le 16/01/2019 à 19h16

Encore un complot hourdi par les bobos-gauchos-communo-francs maçons- LGBTo-socialo-fémino-roswélo-tartapion Mickaël?

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2019/01/16/01016-20190116ARTFIG00164-six-pretres-traditionalistes-en-garde-a-vue-dans-une-affaire-de-violences-sur-des-enfants.php

Dieu merci, ce n'est pas à Lyon capital des Gaules...

Déposé le 16/01/2019 à 19h16  
Par Question? Citer

Encore un complot hourdi par les bobos-gauchos-communo-francs maçons- LGBTo-socialo-fémino-roswélo-tartapion Mickaël?

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2019/01/16/01016-20190116ARTFIG00164-six-pretres-traditionalistes-en-garde-a-vue-dans-une-affaire-de-violences-sur-des-enfants.php

Déposé le 15/01/2019 à 21h46  
Par COUPABLE Citer

La vérité qui fâche... a écrit le 14/01/2019 à 19h00

No comment

Fait indéniable : Barbarin à convoqué Preynat en 2007 ou 2008, d'après ces propres déclaration, qui lui a confirmé les viols sur mineurs.

Barbarin n'a ni saisi la justice des homme ni celle de son église!

Déposé le 15/01/2019 à 21h37  
Par Alfred Citer

CQFD. a écrit le 15/01/2019 à 09h00

Le pas a déjà été fait:

Les "jeunes séduisent" les pédophiles selon un prêtre............Il n’y a donc pas d’actes criminels pour les pédophiles dans « beaucoup des cas », d’après lui.

https://www.cnews.fr/monde/2012-09-01/les-jeunes-seduisent-les-pedophiles-selon-un-pretre-95204

Si certain oublie facilement internet nous fourni de quoi se souvenir.

Merci pour ce lien, plus que révélateur de la mentalité de l'institution qui n'a comme toujours, jamais condamné ce prêtre pour ces propos odieux.

Déposé le 15/01/2019 à 12h24  
Par Dépressifs ? Citer

CQFD. a écrit le 15/01/2019 à 09h00

Le pas a déjà été fait:

Les "jeunes séduisent" les pédophiles selon un prêtre............Il n’y a donc pas d’actes criminels pour les pédophiles dans « beaucoup des cas », d’après lui.

https://www.cnews.fr/monde/2012-09-01/les-jeunes-seduisent-les-pedophiles-selon-un-pretre-95204

Ça c'est la meilleure !
En bref, des jeunes prêtres dépressifs se font séduire par des gamins en manque de père...
C'est tout.
Le reste n'est qu'ellucubrations.

Déposé le 15/01/2019 à 09h00  
Par CQFD. Citer

Victimes = Coupables ? a écrit le 15/01/2019 à 08h41

Pauvre Mickaël, dieu prend pitié de lui.

Après avoir essayé la théorie GIRARDIENNE du mimétisme aboutissant au bouc émissaire et a lynchage, voila qu'il adopte la théorie de SOULIER (l'avocat de Barbarin) qui consiste a dire les adultes (victimes, parents) sont responsable et coupable de ne pas avoir dénoncés les faits.

L'étape suivante serrât peut-être les enfants victimes, coupable d'avoir "séduit" un prêtre pour l'amener sur la vois du péché.

Le pas a déjà été fait:

Les "jeunes séduisent" les pédophiles selon un prêtre............Il n’y a donc pas d’actes criminels pour les pédophiles dans « beaucoup des cas », d’après lui.

https://www.cnews.fr/monde/2012-09-01/les-jeunes-seduisent-les-pedophiles-selon-un-pretre-95204

Déposé le 15/01/2019 à 08h41  
Par Victimes = Coupables ? Citer

Pauvre Mickaël, dieu prend pitié de lui.

Après avoir essayé la théorie GIRARDIENNE du mimétisme aboutissant au bouc émissaire et a lynchage, voila qu'il adopte la théorie de SOULIER (l'avocat de Barbarin) qui consiste a dire les adultes (victimes, parents) sont responsable et coupable de ne pas avoir dénoncés les faits.

L'étape suivante serrât peut-être les enfants victimes, coupable d'avoir "séduit" un prêtre pour l'amener sur la vois du péché.

Déposé le 15/01/2019 à 06h16  
Par Famille incestueuse Citer

Faites ce que je ne veux pas faire...sinon je vous cite à comparaître! a écrit le 14/01/2019 à 18h51

Quand ce sont ceux qui ont fait ces erreurs qui les reprochent aux autres pour des affaires les concernant eux-mêmes ...on est chez UBU!

Résumé de l'affaire :
- Dites-vous savez j'ai été violenter?
- Avez-vous portez plainte?
- Non.
- Et vos parents?
- Non plus.
- Et que voulez-vous que je fasse?
- Que vous dénonciez mon agresseur.
- Mais vous êtes adulte et capable de le faire vous-mêmes.
- Ah vous refusez? Alors je vais porter plainte contre vous!
- Pour n'avoir pas fait ce que vous-mêmes n'avez pas voulu faire???

Résultats : deux classements sans suites...

Mais ceux qui n'ont pas voulu faire eux-mêmes ce qu'ils reprochent à d'autres de n'avoir pas fait, voulait "avoir droit à un procès"...qu'à cela ne tienne il existe une procédure de "citation directe" qui oblige à ce qu'il y ait procès même après un classement sans suite ou une relaxe...

Les plaignants ont-ils apporté des éléments nouveaux? NON... c'est pourquoi le Procureur n'a demandé de condamnation pour personne... mais les juges restent toutefois libres de statuer autrement...

Réponse le 7 mars...

Soyez honnête, vous savez très bien comment cela s'est passé.

"on lave son linge sale en famille" au détriment de la réparation des victimes.

Le haut clergé réclame "pas de scandale"
Les parents demandent au enfants de se taire.
Une chappe de béton recouvre le scandale.

C'est le même processus, dans cette famille ultra catho (le St esprit, le Père, le Fils) que celui d'une famille incestueuse.

Le grand père viole son petit fils.
La loi du silence s'installe.
Le père nie les faits.
Le petit fils est damné quand finalement il tente de briser le silence et la famille incestueuse.

Déposé le 14/01/2019 à 22h30  
Par Pourquoi ce silence Citer

Faites ce que je ne veux pas faire...sinon je vous cite à comparaître! a écrit le 14/01/2019 à 18h51

Quand ce sont ceux qui ont fait ces erreurs qui les reprochent aux autres pour des affaires les concernant eux-mêmes ...on est chez UBU!

Résumé de l'affaire :
- Dites-vous savez j'ai été violenter?
- Avez-vous portez plainte?
- Non.
- Et vos parents?
- Non plus.
- Et que voulez-vous que je fasse?
- Que vous dénonciez mon agresseur.
- Mais vous êtes adulte et capable de le faire vous-mêmes.
- Ah vous refusez? Alors je vais porter plainte contre vous!
- Pour n'avoir pas fait ce que vous-mêmes n'avez pas voulu faire???

Résultats : deux classements sans suites...

Mais ceux qui n'ont pas voulu faire eux-mêmes ce qu'ils reprochent à d'autres de n'avoir pas fait, voulait "avoir droit à un procès"...qu'à cela ne tienne il existe une procédure de "citation directe" qui oblige à ce qu'il y ait procès même après un classement sans suite ou une relaxe...

Les plaignants ont-ils apporté des éléments nouveaux? NON... c'est pourquoi le Procureur n'a demandé de condamnation pour personne... mais les juges restent toutefois libres de statuer autrement...

Réponse le 7 mars...

C'est trop simpliste et primaire de reporter la responsabilité du silence sur les victimes et leurs parents.
C'est aussi tellement peu chrétien de juger sans comprendre...

Jettez un œil à ceci, et au 30 et quelques dernières secondes.
https://m.youtube.com/watch?v=9DGIAwm57BY

Déposé le 14/01/2019 à 22h01  
Par ONLR Citer

Faites ce que je ne veux pas faire...sinon je vous cite à comparaître! a écrit le 14/01/2019 à 18h51

Quand ce sont ceux qui ont fait ces erreurs qui les reprochent aux autres pour des affaires les concernant eux-mêmes ...on est chez UBU!

Résumé de l'affaire :
- Dites-vous savez j'ai été violenter?
- Avez-vous portez plainte?
- Non.
- Et vos parents?
- Non plus.
- Et que voulez-vous que je fasse?
- Que vous dénonciez mon agresseur.
- Mais vous êtes adulte et capable de le faire vous-mêmes.
- Ah vous refusez? Alors je vais porter plainte contre vous!
- Pour n'avoir pas fait ce que vous-mêmes n'avez pas voulu faire???

Résultats : deux classements sans suites...

Mais ceux qui n'ont pas voulu faire eux-mêmes ce qu'ils reprochent à d'autres de n'avoir pas fait, voulait "avoir droit à un procès"...qu'à cela ne tienne il existe une procédure de "citation directe" qui oblige à ce qu'il y ait procès même après un classement sans suite ou une relaxe...

Les plaignants ont-ils apporté des éléments nouveaux? NON... c'est pourquoi le Procureur n'a demandé de condamnation pour personne... mais les juges restent toutefois libres de statuer autrement...

Réponse le 7 mars...

Lâche ta bible et lit le code pénal.

La non dénonciation de crime n'est pas soumise à l'action des victimes.

D'autant que barbidule à lui même reconnu avoir été informé et avoir convoqué preynat bien avant que les victimes viennent le rencontrer

Déposé le 14/01/2019 à 21h06  
Par Zig Citer

Faites ce que je ne veux pas faire...sinon je vous cite à comparaître! a écrit le 14/01/2019 à 18h51

Quand ce sont ceux qui ont fait ces erreurs qui les reprochent aux autres pour des affaires les concernant eux-mêmes ...on est chez UBU!

Résumé de l'affaire :
- Dites-vous savez j'ai été violenter?
- Avez-vous portez plainte?
- Non.
- Et vos parents?
- Non plus.
- Et que voulez-vous que je fasse?
- Que vous dénonciez mon agresseur.
- Mais vous êtes adulte et capable de le faire vous-mêmes.
- Ah vous refusez? Alors je vais porter plainte contre vous!
- Pour n'avoir pas fait ce que vous-mêmes n'avez pas voulu faire???

Résultats : deux classements sans suites...

Mais ceux qui n'ont pas voulu faire eux-mêmes ce qu'ils reprochent à d'autres de n'avoir pas fait, voulait "avoir droit à un procès"...qu'à cela ne tienne il existe une procédure de "citation directe" qui oblige à ce qu'il y ait procès même après un classement sans suite ou une relaxe...

Les plaignants ont-ils apporté des éléments nouveaux? NON... c'est pourquoi le Procureur n'a demandé de condamnation pour personne... mais les juges restent toutefois libres de statuer autrement...

Réponse le 7 mars...

Corrections:

Résumé de l'affaire :
- Vous saviez j'ai été VIOLÉ par un prêtre pédophile, aviez-vous pour autant porté plainte?
- Non, et vos parents, tres fidèles cathos parmis les cathos non plus !
- Vous savez ce que j'aurais voulut que vous fassiez ?
- Dénoncer votre agresseur ? Dieu merci il y a prescription.
- Maintenant que je suis adulte et la parole libérée, je vais donc faire ce que vous ne voulez pas faire.
- Ne voulez vous pas plutôt faire une prière avec le coupable et ranger l'affaire au placard ?

Déposé le 14/01/2019 à 21h06  
Par Dieu merci Citer

Faites ce que je ne veux pas faire...sinon je vous cite à comparaître! a écrit le 14/01/2019 à 18h51

Quand ce sont ceux qui ont fait ces erreurs qui les reprochent aux autres pour des affaires les concernant eux-mêmes ...on est chez UBU!

Résumé de l'affaire :
- Dites-vous savez j'ai été violenter?
- Avez-vous portez plainte?
- Non.
- Et vos parents?
- Non plus.
- Et que voulez-vous que je fasse?
- Que vous dénonciez mon agresseur.
- Mais vous êtes adulte et capable de le faire vous-mêmes.
- Ah vous refusez? Alors je vais porter plainte contre vous!
- Pour n'avoir pas fait ce que vous-mêmes n'avez pas voulu faire???

Résultats : deux classements sans suites...

Mais ceux qui n'ont pas voulu faire eux-mêmes ce qu'ils reprochent à d'autres de n'avoir pas fait, voulait "avoir droit à un procès"...qu'à cela ne tienne il existe une procédure de "citation directe" qui oblige à ce qu'il y ait procès même après un classement sans suite ou une relaxe...

Les plaignants ont-ils apporté des éléments nouveaux? NON... c'est pourquoi le Procureur n'a demandé de condamnation pour personne... mais les juges restent toutefois libres de statuer autrement...

Réponse le 7 mars...

Résultats : deux classements sans suites... pour PRESCRIPTION

Déposé le 14/01/2019 à 20h48  
Par nonmaisoh Citer

Je demande a écrit le 10/01/2019 à 12h09

Etes-vous prêt à dénoncer les tendances homosexuelles de certains membres du clergé ?
A lutter contre la pornographie ?
A combattre la franc-maçonnerie ?

'A combattre la franc-maçonnerie ?'

Merci de ne pas oublier les reptiliens !

Déposé le 14/01/2019 à 20h23  
Par CQFD. Citer

Faites ce que je ne veux pas faire...sinon je vous cite à comparaître! a écrit le 14/01/2019 à 18h51

Quand ce sont ceux qui ont fait ces erreurs qui les reprochent aux autres pour des affaires les concernant eux-mêmes ...on est chez UBU!

Résumé de l'affaire :
- Dites-vous savez j'ai été violenter?
- Avez-vous portez plainte?
- Non.
- Et vos parents?
- Non plus.
- Et que voulez-vous que je fasse?
- Que vous dénonciez mon agresseur.
- Mais vous êtes adulte et capable de le faire vous-mêmes.
- Ah vous refusez? Alors je vais porter plainte contre vous!
- Pour n'avoir pas fait ce que vous-mêmes n'avez pas voulu faire???

Résultats : deux classements sans suites...

Mais ceux qui n'ont pas voulu faire eux-mêmes ce qu'ils reprochent à d'autres de n'avoir pas fait, voulait "avoir droit à un procès"...qu'à cela ne tienne il existe une procédure de "citation directe" qui oblige à ce qu'il y ait procès même après un classement sans suite ou une relaxe...

Les plaignants ont-ils apporté des éléments nouveaux? NON... c'est pourquoi le Procureur n'a demandé de condamnation pour personne... mais les juges restent toutefois libres de statuer autrement...

Réponse le 7 mars...

Mickaël vous savez très bien que si les victimes avaient reçu l'écoute qu'ils étaient en droit d'attendre d'un cardinal et la volonté réel de celui ci d'agir envers le père Preynat, on n'en serait pas là.

Barbarin à fait le choix de la procédure judiciaire en se cachant fièrement derrière la prescription, d'ailleurs il n'a entamé une procédure de sanction contre Preynat uniquement lorsque la procédure judiciaire à été lancé.

Déposé le 14/01/2019 à 19h00  
Par La vérité qui fâche... Citer

1991-2014...RAS! a écrit le 13/01/2019 à 21h42

Fait indéniables : de 1991 à 2014 aucune victime et aucun parent de victime n'a dénoncé le Père Preynat...

Si Mgr BARBARIN doit rendre des comptes, combien plus ces gens qui savaient tout depuis le début et n'ont rien dit...

Pourquoi ne sont-ils pas eux aussi sur les bancs des accusés?

Pourquoi les victimes n'ont-elles pas porté plaintes contre les parents des uns et des autres?

Pourquoi les victimes n'ont-elles pas fait elle-mêmes ce qu'elles reprochent à Mgr BARBARIN?

Tout le reste n'est que prétextes et habillages pour justifier la mise en cause d'un homme en particulier en oubliant tous les autres protagonistes à qui on peut reprocher la même "non dénonciation"!

No comment

Déposé le 14/01/2019 à 18h51  
Par Faites ce que je ne veux pas faire...sinon je vous cite à comparaître! Citer

Question? a écrit le 14/01/2019 à 08h46

Mais en quoi les erreurs des uns justifient elles les erreurs des autres?

Quand ce sont ceux qui ont fait ces erreurs qui les reprochent aux autres pour des affaires les concernant eux-mêmes ...on est chez UBU!

Résumé de l'affaire :
- Dites-vous savez j'ai été violenter?
- Avez-vous portez plainte?
- Non.
- Et vos parents?
- Non plus.
- Et que voulez-vous que je fasse?
- Que vous dénonciez mon agresseur.
- Mais vous êtes adulte et capable de le faire vous-mêmes.
- Ah vous refusez? Alors je vais porter plainte contre vous!
- Pour n'avoir pas fait ce que vous-mêmes n'avez pas voulu faire???

Résultats : deux classements sans suites...

Mais ceux qui n'ont pas voulu faire eux-mêmes ce qu'ils reprochent à d'autres de n'avoir pas fait, voulait "avoir droit à un procès"...qu'à cela ne tienne il existe une procédure de "citation directe" qui oblige à ce qu'il y ait procès même après un classement sans suite ou une relaxe...

Les plaignants ont-ils apporté des éléments nouveaux? NON... c'est pourquoi le Procureur n'a demandé de condamnation pour personne... mais les juges restent toutefois libres de statuer autrement...

Réponse le 7 mars...

Déposé le 14/01/2019 à 08h46  
Par Question? Citer

1991-2014...RAS! a écrit le 13/01/2019 à 21h42

Fait indéniables : de 1991 à 2014 aucune victime et aucun parent de victime n'a dénoncé le Père Preynat...

Si Mgr BARBARIN doit rendre des comptes, combien plus ces gens qui savaient tout depuis le début et n'ont rien dit...

Pourquoi ne sont-ils pas eux aussi sur les bancs des accusés?

Pourquoi les victimes n'ont-elles pas porté plaintes contre les parents des uns et des autres?

Pourquoi les victimes n'ont-elles pas fait elle-mêmes ce qu'elles reprochent à Mgr BARBARIN?

Tout le reste n'est que prétextes et habillages pour justifier la mise en cause d'un homme en particulier en oubliant tous les autres protagonistes à qui on peut reprocher la même "non dénonciation"!

Mais en quoi les erreurs des uns justifient elles les erreurs des autres?

Déposé le 13/01/2019 à 21h42  
Par 1991-2014...RAS! Citer

Fait indéniables : de 1991 à 2014 aucune victime et aucun parent de victime n'a dénoncé le Père Preynat...

Si Mgr BARBARIN doit rendre des comptes, combien plus ces gens qui savaient tout depuis le début et n'ont rien dit...

Pourquoi ne sont-ils pas eux aussi sur les bancs des accusés?

Pourquoi les victimes n'ont-elles pas porté plaintes contre les parents des uns et des autres?

Pourquoi les victimes n'ont-elles pas fait elle-mêmes ce qu'elles reprochent à Mgr BARBARIN?

Tout le reste n'est que prétextes et habillages pour justifier la mise en cause d'un homme en particulier en oubliant tous les autres protagonistes à qui on peut reprocher la même "non dénonciation"!

Déposé le 12/01/2019 à 15h20  
Par Dur d'etre vieux pedo. Citer

cqfd rien du tout! a écrit le 12/01/2019 à 13h00

Mgr Barbarin est poursuivi pour non dénonciation de faits vieux de plus de 25 ans que les victimes et leurs parents n’ont pas dénoncé elles mêmes... elles aussi devraient donc être jugées pour avoir fait les premières ce qu’elles reprochent à Mgr Barbarin Mgr Barbarin n’est pas jugé pour avoir nommé le Père Preynat à Montagny... 20 ans après des faits que les victimes et leurs parents n’avaient pas jugé bons de dénoncer elles mêmes ! Par ailleurs depuis 2011 aucune plainte pour pédophilie n’a été déposée contre le Père Preynat... on peut donc conclure que le Père Preynat n’est plus aujourd’hui un pédophilie

Depuis 2011 plus de plainte ?

"ben vous savez, la jeunesse d'aujourd'hui, c'est plus ce que c'était dans le temps, puis je veillit"

Dit le Preynat...

Déposé le 12/01/2019 à 14h14  
Par Rappel indispensable Citer

CQFD. a écrit le 12/01/2019 à 09h26

Pourquoi occultez vous les dates qui vous dérangent?

septembre 2011
Barbarin nomme Preynat curé de la paroisse de sainte clair (montagny)avec la prise en charge du catéchisme par le père Preynat pour les enfants du cycle 3 (entre 8 et 11 ans).

septembre 2013
Barbarin nomme Preynat doyen de ses paroisses

2015
Le diocèse accélère sa communication avant que les journaux et le parquet ne révèlent l'affaire au grand public.

Merci d'avoir rajouter ces dates à la liste.

Déposé le 12/01/2019 à 14h13  
Par Bebert Citer

cqfd rien du tout! a écrit le 12/01/2019 à 13h00

Mgr Barbarin est poursuivi pour non dénonciation de faits vieux de plus de 25 ans que les victimes et leurs parents n’ont pas dénoncé elles mêmes... elles aussi devraient donc être jugées pour avoir fait les premières ce qu’elles reprochent à Mgr Barbarin Mgr Barbarin n’est pas jugé pour avoir nommé le Père Preynat à Montagny... 20 ans après des faits que les victimes et leurs parents n’avaient pas jugé bons de dénoncer elles mêmes ! Par ailleurs depuis 2011 aucune plainte pour pédophilie n’a été déposée contre le Père Preynat... on peut donc conclure que le Père Preynat n’est plus aujourd’hui un pédophilie

T'as raison on se demande pourquoi le diocèse ne renomme pas certaines de ses écoles :
École preynat / barbarin
Afin de leur hommage.

Déposé le 12/01/2019 à 13h00   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par cqfd rien du tout! Citer

Mgr Barbarin est poursuivi pour non dénonciation de faits vieux de plus de 25 ans que les victimes et leurs parents n’ont pas dénoncé elles mêmes... elles aussi devraient donc être jugées pour avoir fait les premières ce qu’elles reprochent à Mgr Barbarin Mgr Barbarin n’est pas jugé pour avoir nommé le Père Preynat à Montagny... 20 ans après des faits que les victimes et leurs parents n’avaient pas jugé bons de dénoncer elles mêmes ! Par ailleurs depuis 2011 aucune plainte pour pédophilie n’a été déposée contre le Père Preynat... on peut donc conclure que le Père Preynat n’est plus aujourd’hui un pédophilie

Déposé le 12/01/2019 à 09h26  
Par CQFD. Citer

Rappel indispensable a écrit le 12/01/2019 à 01h06

Un rappel des faits est nécessaire car trop de sottises ont été dites, notamment sur la non dénonciation rapide des faits par les victimes.



"1991. Le cardinal Decourtray retire au père Preynat sa charge de vicaire de la paroisse Saint-Luc. Mis à l’écart pendant six mois, ce dernier reçoit ensuite différents ministères.

2014. Juillet?: Alexandre Hezez, victime du père Preynat, écrit au cardinal Barbarin. Octobre?: Régine Maire organise une rencontre entre Alexandre et le prêtre. Novembre?: Alexandre est reçu par l’archevêque de Lyon.

2015. Avril?: annonce du retrait de Bernard Preynat. Juin?: Alexandre saisit la justice. Juillet?: enquête préliminaire pour agressions sexuelles sur mineurs. Août?: Bernard Preynat est suspendu.

2016. Janvier?: mise en examen du prêtre. Février?: des membres de La parole libérée portent plainte contre le cardinal Barbarin pour non-dénonciation et omission de porter secours. Août?: classement sans suite. Décembre?: ouverture du procès canonique de Bernard Preynat.

2017. Mai?: citation directe du cardinal et de six autres personnes par dix victimes. Pour des défauts de procédure, report du procès du 7 au 9 janvier 2019.

---------------------------------------------------

Le cardinal Ladaria absent à l’audience

Parmi les sept prévenus, le cardinal Luis Ladaria, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), ne sera pas présent au procès, à Lyon. Le Vatican a en effet invoqué en septembre son immunité de juridiction pour refuser de lui transmettre la citation à comparaître devant la justice française.

Lors d’une perquisition à l’archevêché de Lyon, les enquêteurs avaient pris connaissance d’une lettre du cardinal Ladaria, alors secrétaire de la CDF, conseillant à l’archevêque de Lyon de prendre à l’encontre du père Preynat « les mesures disci-plinaires adéquates tout en évitant le scandale public ».

Pourquoi occultez vous les dates qui vous dérangent?

septembre 2011
Barbarin nomme Preynat curé de la paroisse de sainte clair (montagny)avec la prise en charge du catéchisme par le père Preynat pour les enfants du cycle 3 (entre 8 et 11 ans).

septembre 2013
Barbarin nomme Preynat doyen de ses paroisses

2015
Le diocèse accélère sa communication avant que les journaux et le parquet ne révèlent l'affaire au grand public.

Déposé le 12/01/2019 à 01h06  
Par Rappel indispensable Citer

Un rappel des faits est nécessaire car trop de sottises ont été dites, notamment sur la non dénonciation rapide des faits par les victimes.



"1991. Le cardinal Decourtray retire au père Preynat sa charge de vicaire de la paroisse Saint-Luc. Mis à l’écart pendant six mois, ce dernier reçoit ensuite différents ministères.

2014. Juillet?: Alexandre Hezez, victime du père Preynat, écrit au cardinal Barbarin. Octobre?: Régine Maire organise une rencontre entre Alexandre et le prêtre. Novembre?: Alexandre est reçu par l’archevêque de Lyon.

2015. Avril?: annonce du retrait de Bernard Preynat. Juin?: Alexandre saisit la justice. Juillet?: enquête préliminaire pour agressions sexuelles sur mineurs. Août?: Bernard Preynat est suspendu.

2016. Janvier?: mise en examen du prêtre. Février?: des membres de La parole libérée portent plainte contre le cardinal Barbarin pour non-dénonciation et omission de porter secours. Août?: classement sans suite. Décembre?: ouverture du procès canonique de Bernard Preynat.

2017. Mai?: citation directe du cardinal et de six autres personnes par dix victimes. Pour des défauts de procédure, report du procès du 7 au 9 janvier 2019.

---------------------------------------------------

Le cardinal Ladaria absent à l’audience

Parmi les sept prévenus, le cardinal Luis Ladaria, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), ne sera pas présent au procès, à Lyon. Le Vatican a en effet invoqué en septembre son immunité de juridiction pour refuser de lui transmettre la citation à comparaître devant la justice française.

Lors d’une perquisition à l’archevêché de Lyon, les enquêteurs avaient pris connaissance d’une lettre du cardinal Ladaria, alors secrétaire de la CDF, conseillant à l’archevêque de Lyon de prendre à l’encontre du père Preynat « les mesures disci-plinaires adéquates tout en évitant le scandale public ».

Déposé le 11/01/2019 à 18h37  
Par CQFD. Citer

Quelques-uns ont décidé, à la faveur de ces délits, de s'en prendre à l'Eglise à travers son chef." a écrit le 11/01/2019 à 17h45

Vous avez dit : "Mickaël ce n'est pas parce qu'un vieux croulant dit une connerie que ça n'en est pas une pour autant. L'église est coupable et multirécidiviste en ce qui concerne la pédophile de ses prêtres"


Merci de confirmer par votre post ce qu'a exprimé Me SOULIER lors du Procès dans sa plaidoirie : certains se sont servis de leur propre lâcheté (ils n'ont jamais porté plainte depuis 1991 contre le Père PREYNAT) pour faire le procès de l'Eglise! C'est ce que je répète depuis 3 ans : Mgr BARBARIN est un bouc émissaire et un prétexte pour régler ses comptes avec l'Eglise Catholique et lui faire payer ses engagements et sa parole libre!

Me André Soulier :

"C'est une histoire incroyable qui s'est produite dans notre ville, la primature des Gaules. Quelques-uns ont décidé, à la faveur de ces délits, de s'en prendre à l'Eglise à travers son chef."

Comme l'a dit (voila les faits) l'église est multirécidiviste dans ce domaine.

De plus barbarin savait et n'a rien fait tant qu'aucune plainte n'a été déposé.

Déposé le 11/01/2019 à 17h45  
Par Quelques-uns ont décidé, à la faveur de ces délits, de s'en prendre à l'Eglise à travers son chef." Citer

Voilà les faits a écrit le 11/01/2019 à 15h14

Mickaël ce n'est pas parce qu'un vieux croulant dit une connerie que ça n'en est pas une pour autant.
L'église est coupable et multirécidiviste en ce qui concerne la pédophile de ses prêtres

Vous avez dit : "Mickaël ce n'est pas parce qu'un vieux croulant dit une connerie que ça n'en est pas une pour autant. L'église est coupable et multirécidiviste en ce qui concerne la pédophile de ses prêtres"


Merci de confirmer par votre post ce qu'a exprimé Me SOULIER lors du Procès dans sa plaidoirie : certains se sont servis de leur propre lâcheté (ils n'ont jamais porté plainte depuis 1991 contre le Père PREYNAT) pour faire le procès de l'Eglise! C'est ce que je répète depuis 3 ans : Mgr BARBARIN est un bouc émissaire et un prétexte pour régler ses comptes avec l'Eglise Catholique et lui faire payer ses engagements et sa parole libre!

Me André Soulier :

"C'est une histoire incroyable qui s'est produite dans notre ville, la primature des Gaules. Quelques-uns ont décidé, à la faveur de ces délits, de s'en prendre à l'Eglise à travers son chef."

Déposé le 11/01/2019 à 15h14  
Par Voilà les faits Citer

Merci Eric... Merci Gérard... a écrit le 11/01/2019 à 14h49

A écouter et réécouter...à lire et relire...

Merci Eric!
https://www.youtube.com/watch?v=9Wupf2QNsOA

Merci Gérard! (on est d'accord ...)

"Le cardinal Philippe Barbarin, mis en cause pour ne pas avoir dénoncé des affaires de pédophilie et d'agressions sexuelles dans son diocèse de Lyon, est victime d'un "faux procès", a estimé mercredi le sénateur-maire (PS) de Lyon Gérard Collomb. Philippe Barbarin aurait-il dû démissionner ? "Non. Je pense qu'on lui a fait un faux procès", a répondu Gérard Collomb sur RMC et BFMTV.

"Je comprends évidemment qu'il y ait eu ces victimes de la part de l'Eglise catholique, ça je condamne totalement.

Mais pour connaître Barbarin, ce n'est pas quelqu'un qui cherche à cacher les choses.

Je pense qu'il essaie de mettre de l'ordre dans sa maison.

C'est peut-être pour cela d'ailleurs que le Pape dernièrement l'a défendu avec autant de vigueur", a poursuivi le sénateur-maire de Lyon. Hier, le Pape François a pris fermement la défense de l'archevêque de Lyon, jugeant que sa démission serait "un contresens".

"L'Église à la fois doit demander pardon et promettre que cela ne se fera plus jamais".

Mais "quand on voit par exemple que pour quelques cas de jeunes gens, ce sont les parents qui à l'époque leur ont interdit de porter ces faits sur la place publique, cela montre que c'est un peu plus compliqué", a également déclaré Gérard Collomb.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/05/18/97001-20160518FILWWW00126-gerard-collomb-defend-le-cardinal-barbarin.php

Mickaël ce n'est pas parce qu'un vieux croulant dit une connerie que ça n'en est pas une pour autant.
L'église est coupable et multirécidiviste en ce qui concerne la pédophile de ses prêtres

Déposé le 11/01/2019 à 14h49  
Par Merci Eric... Merci Gérard... Citer

Merci Eric... a écrit le 10/01/2019 à 17h42

Eric ZEMMOUR avait dit ce qui fallait en penser dès le début!

Belle lucidité!

Bravo pour avoir eu une fois de plus le courage de décrire le réel....

C'est d'autant plus louable qu'entre Eric ZEMMOUR et Mgr BARBARIN.
Comme Mgr BARBARIN, Eric ZEMMOUR a lui aussi subi le lynchage... et subi la meute mediatico politique pétitionnaire!

Comme Mgr BARBARIN s'est exprimé contre la Loi TAUBIRA, la PMA Pour Toutes, la GPA, l'idéologie du genre...

Merci Eric!

https://www.youtube.com/watch?v=9Wupf2QNsOA

A écouter et réécouter...à lire et relire...

Merci Eric!
https://www.youtube.com/watch?v=9Wupf2QNsOA

Merci Gérard! (on est d'accord ...)

"Le cardinal Philippe Barbarin, mis en cause pour ne pas avoir dénoncé des affaires de pédophilie et d'agressions sexuelles dans son diocèse de Lyon, est victime d'un "faux procès", a estimé mercredi le sénateur-maire (PS) de Lyon Gérard Collomb. Philippe Barbarin aurait-il dû démissionner ? "Non. Je pense qu'on lui a fait un faux procès", a répondu Gérard Collomb sur RMC et BFMTV.

"Je comprends évidemment qu'il y ait eu ces victimes de la part de l'Eglise catholique, ça je condamne totalement.

Mais pour connaître Barbarin, ce n'est pas quelqu'un qui cherche à cacher les choses.

Je pense qu'il essaie de mettre de l'ordre dans sa maison.

C'est peut-être pour cela d'ailleurs que le Pape dernièrement l'a défendu avec autant de vigueur", a poursuivi le sénateur-maire de Lyon. Hier, le Pape François a pris fermement la défense de l'archevêque de Lyon, jugeant que sa démission serait "un contresens".

"L'Église à la fois doit demander pardon et promettre que cela ne se fera plus jamais".

Mais "quand on voit par exemple que pour quelques cas de jeunes gens, ce sont les parents qui à l'époque leur ont interdit de porter ces faits sur la place publique, cela montre que c'est un peu plus compliqué", a également déclaré Gérard Collomb.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/05/18/97001-20160518FILWWW00126-gerard-collomb-defend-le-cardinal-barbarin.php

Déposé le 10/01/2019 à 18h14  
Par Alfred Citer

Merci Eric... a écrit le 10/01/2019 à 17h42

Eric ZEMMOUR avait dit ce qui fallait en penser dès le début!

Belle lucidité!

Bravo pour avoir eu une fois de plus le courage de décrire le réel....

C'est d'autant plus louable qu'entre Eric ZEMMOUR et Mgr BARBARIN.
Comme Mgr BARBARIN, Eric ZEMMOUR a lui aussi subi le lynchage... et subi la meute mediatico politique pétitionnaire!

Comme Mgr BARBARIN s'est exprimé contre la Loi TAUBIRA, la PMA Pour Toutes, la GPA, l'idéologie du genre...

Merci Eric!

https://www.youtube.com/watch?v=9Wupf2QNsOA

Mickaël on parle de choses très sérieuses.

Zemmour n'a jamais eu raison, il abonde juste dans votre sens c'est tout.

Quand à parler de meute vous oubliez systématiquement que vous en faite parti, celle des extrémistes catholiques intolérant et interagissant plein plus que l'ensemble de personnes diverses et variés à qui vous le reprochez.

Déposé le 10/01/2019 à 17h42  
Par Merci Eric... Citer

L'essentiel a été dit par Me SOULIER... a écrit le 10/01/2019 à 16h37

Me André Soulier : " C'est très important dans une vie d'écouter et d'accompagner le cardinal Barbarin."

"Je ne l'ai jamais entendu tenir un propos déplacé à l'égard de ceux qui ont souffert."
"C'est une histoire incroyable qui s'est produite dans notre ville, la primature des Gaules. Quelques-uns ont décidé, à la faveur de ces délits, de s'en prendre à l'Eglise à travers son chef."

[Me SOULIER a dit l'essentiel...]

Eric ZEMMOUR avait dit ce qui fallait en penser dès le début!

Belle lucidité!

Bravo pour avoir eu une fois de plus le courage de décrire le réel....

C'est d'autant plus louable qu'entre Eric ZEMMOUR et Mgr BARBARIN.
Comme Mgr BARBARIN, Eric ZEMMOUR a lui aussi subi le lynchage... et subi la meute mediatico politique pétitionnaire!

Comme Mgr BARBARIN s'est exprimé contre la Loi TAUBIRA, la PMA Pour Toutes, la GPA, l'idéologie du genre...

Merci Eric!

https://www.youtube.com/watch?v=9Wupf2QNsOA

Déposer un message

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.