Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 28/07/2011 à 10h50
Par Vindry

Monsieur Chadoeuf a été à bon école puisqu’il utilise les mêmes méthodes douteuses que celles de son parti. Entre fichage et subventions, Tarare est bien à mi-distance entre Paris et Marseille !

En tout cas, tout juste 3 ans après sa courte élection, Monsieur Chadoeuf semble déjà plus soucieux de se faire une place rue de Solférino que de se préoccuper de l’avenir de ses administrés. Quitte à soutenir Manuel Valls aux primaires PS, pourtant sur la ligne opposée à celle de Benoit Hamon son précédent mentor !

Les dossiers locaux qui peinent à être finalisés comme La Plata ou le contrat de revitalisation devraient retenir toute son énergie plutôt que la préparation des prochaines échéances électorales.

Sans parler des finances de la ville, qui à force de recrutements de postes de cabinet et de subventions de 500 aux jeunes, vont finir comme la Grêce !

Quand on voit les démissions en cascade au conseil municipal, certains ne s'y sont pas trompés.

A la fin de tout ça, le grand perdant c'est bien le Tararien.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié