Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 24/04/2015 à 14h45
Par Jesus

"La France est le pays en pointe dans l'abolition de la peine de mort...". Non, la France des soit disant "droits de l'homme" n'est pas le pays à l'avant-garde de l'abolition de le peine de mort, loin de là. La France a abolit la peine de mort que très récemment, en 1981, la dernière exécution ayant eu lieu le 10 septembre 1977. L'Australie, en comparaison, qui a aussi 2 ressortissants qui hélas seront prochainement exécuté, a abolit la peine de mort en 1973, alors que cette infâme châtiment fût appliqué pour la dernière fois en 1967 dans ce pays. Un exemple parmi d'autres, qui démontre que la France est loin d'être le pays qu'elle prétend en la matière. J'ajoute que le gouvernement Australien s'est bien plus préoccupé (et occupé) de ses 2 ressortissants qui sont dans le même cas que notre Français. En vain. Il y a donc peu ou pas d’espoir pour ce ressortissant Français. L’Indonésie est un pays sur lequel il est difficile de faire pression, même de la part de l'Australie, grande puissance aussi et qui est un de ses principaux partenaires économiques. Tout ceci est bien triste pour ce ressortissant Français, tout comme les autres condamnées qui passeront bientôt au peloton d’exécution, y compris cette pauvre ressortissante des Philippines, la seule femme à ce tableau de chasse, qui ne mérite vraiment pas un tel traitement de fin de vie. Comme le disait Robert Badinter ce matin, la peine de mort est un meurtre d'état. Les dommages collatéraux sont trop lourds et irréversibles. On ne combat le mal par le mal.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié