Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 23/01/2017 à 11h23
Par Rozalla

c'est fou comment les pathologies qu'on connaît pas chez un proche on tendance à se réveiller furieusement quand on est entre les mains de la police et que personne est là pour voir. quand on connaît les opinions majoritaires chez les forces de "l'ordre".

c'est fou ce que les procureurs ont tendance à mentir et à cacher des faits, comme le syndrome asphyxique, et que la Gendarmerie/Police soit obligée faire tant de mystères dans ce genre de cas. ça devrait pourtant être simple : "on a merdé, nos plus sincères condoléances, nous ferons tout en sorte pour que cela ne se reproduise plus" + des condoléances officielles. Cela témoignerait d'une volonté de vivre-ensemble et d'avancer.
Au lieu de cela, leur mépris s'appuie et s'alimente de pensée et intentions comme les votres pour considérer des gens en situation de minorité comme des étrangers dans leur propre pays, la France que ça vous plaise ou non.

aucune subventions, c'est un mouvement qui s'est fait pour lui et par lui de la part de gens qui ont subit depuis trop longtemps ces morts invraisemblables dans leurs chairs. Un combat mené par les premiers et premières concernés, ça vous étonne ? (vos sous en revanche servent à financer des gens en armes violent qui mutilent (des yeux par exemple), tuent et mettent en danger dans les quartiers et les mouvements sociaux et écologistes principalement.)

Quand la police est structurellement organisée de manière à ce qu'Adama avait au moins 20 fois plus de chance de se faire controler que quelqu'un de plus blanc dans un autre quartier. Quand Adama comme beaucoup d'autres a dû subir les vexations de la police sur une base quotidienne depuis son plus jeune age. Mais ça vous ne pourrez le comprendre que si vous sortez de votre intérêt de classe et de race et prenez conscience que vous faîtes vous même partie d'une communauté qui si elle ne dit pas son nom, se fait ressentir avec des effets tragiques comme ceux-là. et si aussi vous ne cédez pas à la facilité de blâmer les victimes.

Une famille a perdu l'un des siens dans des circonstances tragiques et à ce jour si mal expliquées que la justice a été dépaysée. Ce qui n'aurait pas été possible sans ce mouvement.

On peut pas féliciter et embrasser les flics d'une part quand ils/elles servent et d'autres part les absoudre à tout prix quand ils/elles outrepassent de façon aussi tragiques leurs prérogatives sans se rendre complice avec elle d'une injustice criminelle digne des pires régimes.

Les forces de "l'ordre" sont aussi celles d'un désordre pour tout un tas de gens contre qui votre communauté ou celle à laquelle vous cherchez appartenir se fait.

La justice doit fonctionner pour toutes et tous de la même manière et les policiers et gendarmes bénéficient trop souvent de non-lieux peu élaborés. On peut avoir une meilleur police que ça.

Quant à vos commentaires sur les migrants, ils sont anti-républicains et racistes. Les Traoré habitent à Beaumont depuis de nombreuses années. Leur associer les actes auquel vous faîtes référence sans source c'est de la diffamation.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié