Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 07/11/2017 à 18h17
Par Mes désirs sont des droits...

Pathétique certainement, amusant je ne vois pas quand... mais selon l'adage qu'on "peut rire de tout mais pas avec n'importe qui" je ne ferai pas plus de commentaire!

En effet, "chacun se choisit son maître" mais reste la loi... les relations sado-masochistes entre adultes consentants ne sont pas punies par la loi... mais dans le cas de Bergé, ce n'était pas le cas! Il s'agissait ni plus ni moins que de prostitution déguisée, de tortures et d'humiliation perpétrées sous la menace! (De perdre son emploi, d'être attaqué en diffamation si on osait se plaindre...).

Or on a interdit le lancé de nain au nom de la dignité humaine... Mais pour Bergé...et pour d'autres car Bergé n'est pas le seul tordu de ce genre... il ne faudrait rien dire, rien dénoncé... même quand celui-ci ose se présenter comme "protecteur de la jeunesse" alors qu'il sodomisait à couilles rabattues tous azimuths sans justement la moindre protection!?

Et depuis sa mort on se demande si il ne devrait pas être enterré au Panthéon tant ses obligés et ses complices ne tarissent pas d'éloges!

La mort n'éteint pas tout... Bergé ne croyait pas en Dieu et n'avait pas peur de la mort... en revanche sa réputation lui importait... et il a dû prendre les moyens pour la conserver intacte pour le plus grand nombre... à coup de millions, comme d'habitude! Il a encore des amis, une fondation bien dotée qui peuvent faire pression...

Sa chute en entrainerait tant d'autres...qu'elle est quasiment impossible... surtout sous MACRON...qu'il a soutenu!

Bergé c'est SOS Racisme+SOS Homophobie+TETU+SIDACTION+LGBT Paris+Le Monde, la Vie, Télérama, Courrier International, L'Obs, Mitterrand, Royal, Peillon, Hollande, Valls... etc...etc...

L'affaire Bergé en dit long sur cette "démocrature" qu'est devenue la France.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié