Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 16/11/2017 à 14h20
Par Olivier Perrot

Les lois sur le non cumul des mandats n'ont pas été faites pour qu'un maire ou un adjoint soient plus disponibles dans leur commune, mais pour que les députés et sénateurs soient plus disponibles pour l'Assemblée. Un mandat de maire ou d'adjoint n'est pas un "travail", c'est une fonction, des responsabilités, un engagement, et des emmerdes. Et les futures lois sur le non cumul dans le temps actent et renforcent le fait que la politique ne soit pas un métier. Et c'est tant mieux.
Dès lors, il est parfaitement normal et cohérent de cumuler des emplois privés et des fonctions d'élu local.
Ou alors il faut acter que seuls les retraités ont la possibilité de s'engager localement.
Vous voulez des actifs (aka "société civile") dans les instances, mais dès lors qu'ils entrent dans ces instances, vous voudriez qu'ils deviennent inactifs pour ne plus être que politiques?
Permettez que je sois seul juge de ce dans quoi je souhaite m'impliquer, qu'il s'agisse d'emploi salarié ou non, d'actions politiques bénévoles, d'activités associatives ou autres. Ma fonction de maire adjoint ne m'empêchera pas de faire ce que j'ai envie de faire de MA vie.
Et cela n'empêche que ce matin à 6h je distribuai le journal municipal dans les boîtes au lettres de la commune, que je serai sur le pont ce week-end pour les commémorations du centenaire à St Germain, lundi pour un conseil municipal, le week-end suivant pour célébrer un mariage, et le reste de la semaine quand nécessaire.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié