Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 05/12/2017 à 11h57
Par Sainte Marie Mère de Dieu priez pour nous pauvres pécheurs...

Civitas a voulu qu'on parle d'elle...ils ont réussi.

Civitas est un devenu un Parti politique
http://www.rtl.fr/actu/politique/civitas-qui-se-cache-derriere-l-association-catholique-devenue-un-parti-politique-7783901433

Civitas n'est pas un mouvement catholique, les prêtres en soutane de la Fraternité Saint-Pie X ne sont pas reconnus par l'Eglise Catholique... les intégristes de Civitas sont pour l'instant des schismatiques qui ont suivi Mgr Lefebvre.

Comme dirait l'autre "Pas d'amalgame"!

Cela dit en matière d'oecuménisme comme en matière de dialogue inter-religieux et particulièrement avec l'islam il convient de ne pas faire n'importe quoi.

Si ces personnes priaient le chapelet c'est que la Vierge Marie n'est pas reconnue par les protestants de la même manière que les catholiques

"Dans les Églises de la Réforme, il n'y a pas de mariologie, pas de dévotion mariale : ni culte ni prière à Marie. L'allergie à la doctrine mariale catholique reste vivace. Un catéchisme dit, par exemple : "L'Église évangélique (NDLR : c'est-à-dire protestante) croit tout ce qui est écrit au sujet de Marie dans la Bible, c'est-à-dire que nous ne croyons ni à son Immaculée Conception (sa naissance miraculeuse d'une mère légendaire, Anne), ni à son Assomption, c'est-à-dire à sa montée corporelle au ciel, ni à sa participation à l’œuvre du salut, dont la Bible ne parle pas".

Tout comme Calvin, les réformés s'interdisent de donner à Marie une autre place que la sienne. Selon le pasteur André Dumas, "au nom de leur fidélité au témoignage apostolique, comme au nom du respect et de l'affection qu'elles portent à la Mère du Seigneur, nos Églises s'élèvent avec force contre toute tentative d'exalter Marie, d'établir un parallélisme entre elle et le Christ, comme aussi entre elle et l'Église, en lui conférant des titres qui, à leurs yeux, la défigurent plus qu'ils n'attestent son vrai visage."

http://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/Assomption/Marie-dans-l-aecumenisme

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié