Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 28/12/2017 à 13h15
Par ah bon

Ou comment faire de l'intox, car ce sont les mêmes propos vilipendés par P.Q.
La commune se redresse grâce à cette équipe qui eux au moins se démènent pour sauver notre ville de la catastrophe que tout le monde avait prédit et annoncée avec le dévoiement de nos ex élus à Collomb et Aulas.
Même la CRC l'avait prédit.
De plus, nos élus redressent la commune sans avoir eu recours à l'augmentation d'impôts locaux, qui aurait été facile de mettre en œuvre par d'autres. Alors oui, merci et un grand merci à eux.
Pour les frais en personnel, cela était aussi inévitable quand on connait l'explosion démographique de la ville, aujourd'hui à plus de 27000 habitants et avec un stade qui attirent des milliers de fous furieux les jours de matchs. Ce personnel est nécessaire aux services publics attendus par la population. Et encore tout cela sans augmentation de l'impôt local, et les familles sauront s'en souvenir, nulle inquiétude.
Pour la vente du foncier, elle a lieu pour couvrir les budgets de nouvelles constructions qui arrivent cette année, pour le bien public, comme la nouvelle école sur l'espace Tournesol, et sans recours à l'emprunt, pour ne pas plus endetter la ville.
"C'était un sujet de préoccupation, mais je suis heureuse, oui disons le, heureuse de voir que notre commune s'en sort par le haut....de plus nous sommes passés par une phase de 3 ans de gestionnaires et nous entamons une phase de 3 ans de bâtisseurs"...extrait du conseil municipal du 19 Décembre.
http://www.decines.fr/434-seances-du-conseil-municipal.htm
Pour les 800KE à percevoir, attends plutôt que l'argent entre en caisse pour en apprécier exactement le montant, mais déjà amputer de 500KE à cause de la concession de l'éclairage des accès du stade signée par les anciens maires.
Alors oui à l'info, et NON à l'intox.
Mais on est là, en veilleur de la vérité.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié