Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 10/04/2018 à 16h13
Par diagnostic éclairé

Macron ou pas,il a le mérite de vouloir réformer la SNCF qui va dans le mur et qui s'en prend au plus petits avec sa dette de 55 milliards que seuls les petits contribuables paieront!!
Personne ne dit que seul le statut est responsable de la dette et que les cheminots ont un poil dans la main mais :

1 éviter de laisser perdurer un système de retraite qui coûte 3 milliards d'euros par an par les salariés du privé et le contribuable qui ont un mode calcul de retraite plus défavorable est déjà une question d'équilibre budgétaire de bon sens à adopter et une équité indispensable

2 revoir l'organisation et contrat de travail ,repos compensateurs qui désorganisent et coûte plus que dans les pays voisins pour le même service ( concurrence qui remet en cause un monopole de fait immobile et jamais soucieux d être productif dans le bon sens du terme)

3 changer la façon d'investir dans les infrastructures (le tgv est montré du doigt comme responsable de la dette mais il correspond pourtant à une demande légitime pour les liaisons entre grandes métropoles et permet un chiffre d'affaire important pour la plupart sauf exceptions) et revoir certaines lignes dans les zones ou l'exode rural a désertifié l'usage du train (mettre des cars de substitution moins coûteux plutôt que d'entretenir des voies pour peu d'usagers)
etc...
Soutenir les manifestations c'es encourager l'immobilisme et accepter les dégâts faits et en croissance par la SNCF et du raz le bol de certains usagers pris pour du bétail
...
Quand on a des intérêts divergents comme vous dites que je qualifie de corporatisme r,il reste qu'une chose à regarder: l’intérêt général sans écouter les manipulateurs de tout bord

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié