Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 25/10/2012 à 10h22
Par taticopine

Il y aurait moins de demi-pensionnaires si les enfants accueillis dans les cantines n'étaient QUE les enfants de parents qui travaillent et qui ne peuvent pas, compte tenu de leurs horaires assurer le repas de la famille (comme "dans le temps" quoi). Moi-même mère de famille (mère célibataire), ma fille est de 1974 ; il ne me serait pas venu à l'idée de laisser ma fille déjeuner à l'école, alors que j'avais la possibilité de rentrer à la maison - pour aller plus loin, on ne me l'aurait pas permis. J'ai dans mon entourage une mère de famille qui ne travaille pas : elle vient de donner sa démission "pour se reposer" ! (les chiffres du chômage gonflent ?) qui vit avec sa mère, croyez-moi si vous voulez son fils est accueilli à la garderie le matin, déjeune à la cantine et reste à l'étude du soir (le gosse a 4 ans) ; des journées de 12 heures ! une enquête familiale serait peut-être nécessaire avant l'inscription des enfants, que ce soit à la garderie, à la cantine ou à l'étude du soir !

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié