Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 06/10/2018 à 22h04
Par sakura

voilà quelques petites précisions :

Sur prescription du médecin,un infirmier peut facturer des frais de déplacement (indemnité forfaitaire de déplacement, indemnités kilométriques) en sus de la valeur propre de l'acte et des majorations éventuelles de nuit, de dimanche ou de jour férié.

Si le déplacement au domicile du patient n'est pas prescrit par le médecin,l'infirmier est autorisé à appliquer un dépassement d'honoraires avec tact et mesure. et avertir le patient que ce dépassement n'est pas remboursé par la sécu.

Donc je pose la question suivante à cette start up : pouvez vous nous certifier qu'il n'y, aura pas de dépassement d honoraires lors de ces actes, sachant que pour la majorité de prescription pour ce type d'acte, le médecin demande rarement la visite à domicile d'une infirmière..

On sait par ailleurs, que les infirmières sont débordées , donc j'aimerais savoir au détriment de quel patient, celles ci vont trouver le temps de se déplacer..

En tant qu'auxiliaire de vie, me suis retrouvée à faire des toilettes complètes, à changer les poches d'urine, à désinfecter des escarres, à changer des pansements, car les infirmier(es) et aides soignant(es)t n'étaient pas assez nombreuses pour le nombre de personnes à suivre, donc j'aimerais qu'on m'explique comment ceux et celles ci, vont gérer ce surplus de visites..Précise que tout ces actes que j'ai cité n'ont pas à être effectués par les auxiliaires de vie.

En clair, si on peut se déplacer en laboratoire, faisons le, cela permettra aux infirmier(es) d'aller chez les personnes qui elles ne peuvent pas le faire.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié