Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 23/01/2019 à 17h38
Par Message aux enquêteurs et aux parents de la victime

Ce témoignage

J'espère que les enquêteurs et l'inspection du travail, vont se pencher sur les conditions d'emploi de ce chauffeur de nationalité espagnole.

Pour avoir travaillé dans un groupe de transports de personnes, il y avait plusieurs chauffeurs espagnols.

Des chauffeurs qui ne parlaient pratiquement pas un mot de français et surtout n'avaient pas la même rémunération que les autres chauffeurs Français, payés au smic.

Eux étaient en dessous, car leur contrat était différent.

J'espère aussi, que les enquêteurs vont analyser de près, la carte d'enregistrement des temps de conduite et repos de ce chauffeur, mais aussi de ses collègues et faire le comparatif avec les planning transmis par l'exploitation de l'entreprise.

Je parle de cela car, il n'était pas rare que les temps de repos et de conduite, n'étaient pas respectés par le service d'exploitation.

Les chauffeurs avaient deux choix.

Soit prévenir le service qu'il ne pourra pas prendre son service à l'heure indiquée.
Le risque d'agir comme cela, est grand car dans cette entreprise, c'est marche ou crève...

L'autre choix souvent appliqué, était de se taire et ne pas mettre sa carte d'enregistrement tout de suite à sa prise de service, pour que le temps de repos soit conforme à la loi !

On pourrait parler aussi, d'autres pratiques régulièrement utilisées dans la profession.

Par exemple, sur de longs trajets un chauffeur conduit le bus et l'autre le suit en voiture.

Quand le premier arrive a son quotas de temps de travail, l'autre prend le volant du bus et son collègue continue de conduire, mais la voiture !!

Vous allez me demander, oui mais le chauffeur quand il conduit la voiture est payé ?
Oui mais au black...

Ces pratiques sont connues des autorités.
Le seul soucis qu'elles ont pour y mettre un terme, réside je pense, dans les preuves et le flagrant délit.

Les VTC ont eux-aussi devraient faire l'objet de contrôles de terrain et en entreprises.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié