Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 28/04/2019 à 01h33
Par Chris08

Enfin : les responsables du Sytral (et de nos sous) s'intéressent à ce quart de l'agglomération qui n'est desservi que par des bus irréguliers, empruntant des voies étroites et embouteillées.
C'est un juste retour des choses : la ségrégation spatiale depuis 25 ans, n'a jamais été aussi forte, entre un Est/Sud-Est bien servi et un Ouest/Sud-Ouest qui en est en resté aux bus.
L'Est et le Sud-Est lyonnais ont vu arriver, depuis 25 ans, le métro A vers la Soie, le métro D vers Vénissieux, le tramway 1 vers Villeurbanne, le tramway 2 vers Saint--Priest, le tramway 3 vers Meyzieu, le tramway 4 vers Feyzin, le tramway 5 vers Bron, le tramway 6 vers Moulin à Vent, Mermoz, les hôpitaux...
Quiconque vit ou a vécu (c'est mon cas) dans la partie Ouest de l'agglomération ne peut qu'approuver ce projet.
Et qu'on ne vienne pas dire que cela coûte trop cher par rapport au trafic escompté : nouveaux logements, nouvelles entreprises pourvoyeuses d'emplois, nouveaux commerces, quel quartier nouvellement desservi ne s'est pas développé? Les chiffres auront vite fait de grimper. Le métro exerce un formidable attrait : fiable, régulier, confortable, aux fréquences resserrées, les voyageurs feront vite leur choix, comme l'ont fait les habitants de l'est et du Sud-est, et l'on ne pourra que constater que les chiffres que brandissent les opposants sont sous-estimés. L'attente est immense, à Lyon 5, Francheville, Craponne, Tassin...
Le Sytral doit passer au-dessus des querelles politiciennes, des arguties et chicaneries diverses, et penser à la collectivité qui a un impératif : traiter, en matière de transports "lourds", tous les habitants de façon équitable, ce qui n'est pas le cas actuellement.
Et puis, lorsque les lignes de tramway et de métro se sont développées à l'Est, qui a crié aux projets pharaoniques, au gaspillage des deniers publics ? Ces lignes ont prouvé leur utilité sociale, humaine, économique, il n'y a aucune raison que cela soit différent à l'Ouest.
Ce projet est indispensable à l'équilibre de l'agglomération ; et le prolongement à la Part-Dieu doit être envisagé dès les début, les avis publiés sur le site de concertation sont sans équivoque sur cet aspect.
Le surcoût de travaux sera largement compensé (mais doit-on parler de transports rentables ?) par l'afflux de trafic supplémentaire : quiconque emprunte le métro à Bellecour ou à la Part-Dieu ne peut que constater l'impressionnant flux de voyageurs, qui ne pourront qu'apprécier la liaison Bellecour-Part-Dieu que tous, à Lyon, habitants, élus, médias, responsables économiques, experts ou non, réclament depuis plus de trente ans.
Eventuellement, à défaut d'une liaison directe, pourquoi ne pas envisager de faire passer cette ligne par Saxe-Lafayette carrefour dense, habité, commerçant, avant d'arriver à la Part-Dieu ? Cela donnerait :
Alaï( Francheville)
Libération (Tassin)
Ménival (Lyon 5)
Point-du-Jour (Lyon 5)
Saint-Irénée (Lyon 5)
Bellecour (Lyon 2)
Saxe-Lafayette (Lyon 3)
Part-Dieu (Lyon 3)
Même chose à l'autre bout de la ligne : il doit être envisageable, dans un deuxième temps cette fois, de prolonger cette ligne E au-delà d'Alaï : Craponne, Francheville, sont des terminus tout-à-fait crédibles.
Et il faut souhaiter, même si le Sytral n'est pas vraiment fan des parkings-relais, que soient envisagés des lieux de stationnement de grande capacité afin que, effectivement, le métro dispense de très nombreux voyageurs de venir en ville en voiture.
Le métro E sera rempli des voyageurs qui vivent aux abords de la ligne, mais aussi de ceux qui s'en rapprochent en voiture, et la laissent à une station,non ?

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié