Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 11/06/2019 à 09h46
Par épopée fédérale

En fait, lors de la création de la fédération Lyon-Métropole du Parti Radical (Valoisien) en 2015 et donc avant l'émergence et "le fameux mariage" de fin 2017 avec le Parti Radical de Gauche, les perdants à l'élection du Président, n'ont jamais accepté le verdict démocratique et la liste concurrente perdante formée essentiellement d'élu(e)s n'a eu de cesse de miner la nouvelle équipe élue formée d'hommes et de femmes nouveaux et non élus.
Aidés par le National furieux de voir des élu(e)s membres de leurs instances nationales renvoyés dans leur coin par le verdict des urnes, ces personnes profitèrent de ce mariage tronqué de 2017 pour tirer vengeance en s'adjugeant le renfort du Président National Hénard.
Ce dernier eut même l'audace et l'irrespect des adhérents en nommant comme représentant fédéral lyonnais, maître du jeu et délégué fédéral son complice B. Fialaire relevant de la fédération voisine.C'est une conception bien étrange de la démocratie et du respect de la voix du peuple !
Espérons qu'aux prochaines municipales, les habitants de leurs communes respectives s'en souviendront ( Nancy et Belleville ).
Aujourd'hui, les quelques noms qui sont cités dans les divers commentaires, font partis de cette misérable cohorte de gens glauques.Il faudrait y ajouter ceux et celles (élus ou non) qui ont joué un double jeu pour pouvoir tirer en permanence les marrons du feu.
Seuls celles et ceux (ex cadres du Bureau fédéral) qui ont dénoncé dès le départ cette situation et ce déni de démocratie interne mais qui ne sont retirés du Mouvement, seraient en capacité de rassembler.Mais le voudraient-ils aujourd'hui ?

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié