Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 08/08/2019 à 09h36
Par VincentMag

À lire les commentaires, chacun est le fou d’un autre. A croire que le débat vélo contre voiture de serait presque effacé face à ce grand débat trottinette contre le reste du monde.

Bien entendu qu’il y a des aspects négatifs :
- vitesse élevée
- Comportement des utilisateurs : civisme et non respect de la réglementation (car oui, il y en a une à Lyon, prise par arrête municipal en juin)
- Nombre de trottinette disponible (très nombreuse)
- Composant de la trottinette (écologie)
- Économie : modèle de recharge chez des particuliers

Cependant, pourquoi interdire ? Essayons plutôt, dans une réflexion collective (habitants, usagers, institutions, entreprises de transport, syndicats de transport) de trouver les bons usages et les bonnes décisions.

Je ne vois pas le rapport avec la fainéantise. On peut très bien utiliser une trottinette électrique (en location comme avoir la sienne) et faire de la marche à pied ou du sport. Aucun rapport.

Le comportement des usagers de trottinette et tout aussi intolérable que celui des automobilistes qui roulent à 70 en pleine ville, ou des cyclistes qui grillent les feux rouges.

Il faut des principes claires, selon moi :
- usage uniquement sur les pistes cyclables et zones mixtes (places)
- stationnement uniquement sur des zones dédiées (exemple : Bordeaux)
- usage à partir de 18 ans et titulaire du code de la route
- interdiction d’être à deux

N’oublions pas qu’il y a aussi de nombreux usagers possédant leur propre trottinette. Souvent avec un casque d’ailleurs et respectueux des autres usagers.

La ville est à tout le monde, et tout irait bien avec un minimum de respect et de règles.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié