Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 14/07/2013 à 14h55
Par toujoursdesmots

Unlyonnais vous parlez du grand Noir.
Celui qui s'est brouillé dès 1990 avec le RPR et qui a vu 3 de ses adjoints le lacher au fur et à mesure que le mandat avançait. Si bien qu'à la fin il était complétement isolé et ne constituait plus une menace pour personne.
Celui qui a vu son mandat terni par les affaires "Affaire Botton" mais aussi "Affaire SARROCA", son chef de cabinet inculpé pour CAMBRIOLAGE puis pour FAUSSES FACTURES)
Celui qui s'est mis à dos les forces économiques en faisant table du rase du passé.
Celui qui passait ses vacances à st tropez et qui avait la folie des grandeurs pour sa ville avec toute une liste de projet non finançables aussi irréalistes les uns que les autres pour le Lyon de l'époque.
De la cité internationale à l'aéroport en passant par son programme métro, son projet pour Gerland. Tout ça n'était qu'une vaste opération de communication, de marketing.
Même ses plus proches amis de la majorité n'y croyaient pas.
Le seul projet qui a abouti avec du sang et des larmes c'est la rénovation de l'opéra mais à avec un coût de la construction multiplié 4x.
Un scandale aussi important à l'époque que celui du musée de la confluence.
Mon pauvre un lyonnais, votre Noir il s'est détruit tout seul.
Il n'a vraiment pas eu besoin de l'aide l'opposition pour s'enfoncer.
Alors quand vous nous parlez de Noir, n'oubliez pas les smiley si vous ne voulez pas être pris en ridicule.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié