Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 20/07/2013 à 17h27
Par Trublion

Nos élus pro stades ont tous répondu à coté de la question, au bac ils devraient redoubler. La question était de savoir si cette garantie pouvait être accepter, si le contribuable se devait et pouvait garantir un emprunt à une société privée, parmi les plus riches de France. Si oui,( décision déjà scandaleuse) il fallait avant de prendre la décision finale, évaluer les risques que le contribuable avait, de devoir un jour perdre 40M€. Aucun élu pro stade n’a procédé ainsi.
Comme d’habitude, ils ont vanté le mérite de ce projet privé, clamant ( comme Sturla) qu’il était indispensable aux Décinois, à la région, à la France, que le rayonnement était au bout du chemin, que des emplois seraient créés, et comme le crie encore Sturla, « il faut savoir prendre des risques », je rajouterais surtout avec l’argent des autres. Seules B.Vessilier et R.Poncet, sont restées sur le sujet, en évaluant tous les risques pour conclure qu’elles votaient contre. Le PS ne raisonnent plus depuis longtemps, il se couche devant Collomb en demandant des caresses, le PS lyonnais est un prédateur de l’argent public, et se foot de ses électeurs !
Mercier a déclaré que cette garantie avait été notifiée à l’Europe, mais à la question de Béatrice, « que vous a-t-on répondu ? », là, il a eu l’air outré comme s’il devait attendre une réponse avant de prendre décision. Pour lui comme pour beaucoup d’élus il y a exigence de moyens mais jamais de résultats !

Les pro stades répondent toujours à coté de la question. Quand on leur dit « C’est le site qui est mal choisi » , en argumentant( accès inexistant, coût pour la collectivité, expropriation et coût social élevé, coût écologique, déni de démocratie lors du déroulement du projet..), ils nous répondent que ce projet est indispensable, fera rayonner Lyon, qu’il est structurant, emblématique, qu’il crée des emplois et …autres balivernes. Ce n’est pas le lieu qui crée des emplois, c’est l’activité.
Au Puisoz, ce stade était le bienvenu, contrairement à ce qu’a déclaré l’incorrigible Sturla. Même si leurs balivernes étaient vraies, cela ne valide pas pour autant le choix du site.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié