Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 03/10/2013 à 15h34
Par KKK

Mais .... C'est incroyable !!!

Tu n'as donc pas lu tes propres sources ????

Champion du monde !!!

Mais, qui ridiculises tu au fait ? A part toi même ?

Reprenons :
Tu disais : "Renseignez-vous encore, l'armée française a en son sein près de 20 % de militaires musulmans dont la majorité d'entre eux a refusé de partir en Afghanistan et Mail car contraire à leur principe religieux."

Ton article date de 2001 ! Et le passe cité parle du service militaire dans les années en 1990 ! ! !

Tu es tellement malhonnête (mais est ce que tu t'en rends compte au moins ?) que tu sors du contexte la phrase qui t'arrange, alors que l'ensemble de l'article contredit ta pensée.

Copier/coller du début de l'article :

"Les Beurs dans l’armée ? La question étonne, suscite la prudence ou choque. Rien de particulier à observer ! Chef des ressources humaines de la gendarmerie, le général Henri-Charles Puyou assure que « les jeunes issus de l’immigration sont bien intégrés dans l’armée », et nombre de militaires d’origine maghrébine le confirment. Le capitaine Michel Hadj, aide de camp du chef d’état-major de l’armée de l’air, n’a « jamais senti d’obstacle ». Au contraire, l’armée lui a tout donné. Le soldat Ali Messaoud ne voit pas l’intérêt du sujet puisque, « dans ma section, il y a plus de maghrébins que de femmes ».

Pourtant, l’institution revient de loin. En 1990, lorsque le colonel Yves Biville, chef du Centre d’études sur la sélection du personnel de l’armée de terre (Cespat), remet au ministre de la défense de l’époque, M. Jean-Pierre Chevènement, un rapport sur les Beurs et le service national, ses conclusions sont accablantes. Les « jeunes Français d’origine maghrébine » (JFOM), selon l’expression du rapport, restent confinés dans des postes subalternes. Pour eux, « pas de permis de conduire, pas d’insertion professionnelle, pas de promotion ».

Leur religion n’est pas suffisamment prise en compte, pas plus que les prescriptions alimentaires qui en découlent (lire encadré). Par défiance, « les JFOM commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance, 6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission »."

Du coup, je te cite, et finalement, je trouve ca beau :

"Ahah !!

Tu sais à quel point cela me remplit de joie de te voir m'insulter car c'est l'arme du faible, de la personne qui enrage parce qu'elle a perdue et qui n'a plus aucun argument.

Depuis hier que je te ridiculise à te clouer le bec et explosant toutes tes idioties !

Oui, je suis ton pire cauchemar car je ne lâche pas sur ce site !
Je ne te laisse jamais dire une idiotie en toute impunité !
Non ! Je te cloue le bec et j'y prends un immense plaisir !

Donc je comprends que tu enrages de la sorte !
Tes insultes ne font que me réconforter... j'ai raison !!!!!

Sinon t'as lu mes arguments ?? Imparable hein ?

Tu t'es ridiculisé !!!"

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié