Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

  

Vous souhaitez signaler un commentaire à Lyonmag

Lyonmag vous permet de signaler les commentaires inappropriés. Voici ci-dessous le commentaire que vous souhaitez signaler. Remplissez le formulaire en dessous pour nous avertir.

Déposé le 13/02/2014 à 14h12
Par crétinopole

Avec la métropole on va faire la même erreur au niveau local que celle que l'on fit au niveau national, on va faire du jacobinisme de territoires: tous les pouvoirs concentrés dans quelques mains et sur un seul lieu. Ce militant UDI béat et benêt qui parle de confiance devrait se rappeler quel est le niveau de confiance des citoyens envers les politiques. Je pense que le fait que deux potentats décident tous seuls dans le dos de plus d'un million de citoyens n'est pas une bonne nouvelle pour la démocratie.
Quant aux élus de terrain, les élus locaux, sans pouvoir, sans capacité de s'opposer ou de réorienter des projets venus d'en haut, ils serviront de fusibles ou de défouloir à des citoyens qui verront se multiplier des projets sans aucun lien avec leurs besoins.
Gégé Collomb est un maître en la matière quand on voit que dans le 1er arrondissement sur la rue Romarin il a "revitalisé" le quartier en multipliant les boutiques de créateurs de mode qui restent vides pendant que les habitants attendent toujours des commerces utiles à leur vie quotidienne.
On ne peut attendre que ce genre de décisions venant d'une métropole où les votes des élus se feront non pas en fonction des besoins des habitants mais en fonction des marchandages et des pressions politiques que le suzerain fera peser sur ses vassaux.

C'est en terme d'organisation et de répartition des compétences du jacobinisme territorial, en terme d'exercice du pouvoir, du féodalisme moyen-âgeux.

Quant à l'inventitvité des citoyens, je ne vois pas comment elle pourrait permettre à cette métropole de devenir vertueuse étant donné qu'on ne lui laisse aucun moyen de s'exprimer, et que quand elle s'exprime on l'ignore.

En bref, une contribution yakafokon pleine de bons sentiments, de naïveté centriste et de mauvaise foi.

Quant au commentaire ci-dessus, cela fait longtemps avec les lois de décentralisation que l'esprit jacobin est mort dans ce pays. Et au risque de me contredire, n'oublions pas qu'au temps du jacobinisme triomphant, la France était une des plus grandes puissances industrielles au monde, alors que l'Italie et l'Espagne envoyaient des wagons entiers d'immigrés qui ont participé à la construction de notre beau pays. Si la décentralisation est une avancée démocratique qui a permis de rapprocher les centres de décision des citoyens, la métropole made in Collomb a le tort de concentrer les défauts du jacobinisme et de la décentralisation.
Enfin quand je vois à quel point CCAS et MDR sont surchargés, je ne peux que craindre le fait qu'une fusion des deux s'accompagne de suppressions de postes et donc d'un suivi plus faible des citoyens les plus fragiles. Si nous prenons ce chemin là, la métropole ressemblera à ces Grandes villes brésiliennes (tiens, encore un état fédéral), avec ses ghettos de riches et ses ghettos de pauvres.

Formulaire de signalement de commentaire inapproprié