Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Week-end : 10 restos autour de Lyon

L’été, un petit resto sympa est une bonne occasion de faire une balade agréable. Les bons plans à moins de 30 minutes en voiture du centre de Lyon.

Chez Paul’O
Jean-Louis Manoa, le patron des Planches à Albigny, vient d’ouvrir un nouvel établissement à 20 minutes de Lyon, avec Pierre Molin et Benoit Toussaint. Situé à Vernaison, Chez Paul’O propose une belle terrasse en teck de 500 m2, où on peut manger à l’ombre de grands arbres. Sans oublier un terrain de boules pour se détendre. Alors qu’on pourra bientôt louer des vélos et qu’un parcours Accro-branche doit également ouvrir à proximité.
La déco de chez Paul’O est moderne : parasols en aluminium, chaises grises, nappes blanches... Aux fourneaux, on retrouve Benoît Toussaint, 35 ans, l’ancien patron de “La coquette” à la Croix-Rousse, qui propose une cuisine style guinguette : friture, grenouilles... mais aussi une cuisine plus inventive : thon mi-cuit à la plancha, gambas grillées... Le jour où on est venu déjeuner, on a pris en entrée une très bonne soupe glacée de grenouilles au cresson. Original et très frais. Parfait pour l’été. Mais également une terrine de sandre aux herbes, accompagnée d’asperges vertes. Très fin. Suite avec deux incontournables : la friture d’ablettes qui est excellente. Car les poissons sont frais et suffisamment gros pour ne pas avoir l’impression de ne manger que de la friture. Et les grenouilles fraîches sont très bonnes. Avec un assaisonnement ail et persil réussi.
Pour terminer, l’île flottante aux pralines est légère, mais la sauce anglaise était un peu trop sucrée. Dommage. Pour accompagner ce repas, le serveur nous avait conseillé un rosé du domaine Stéphane Montez, cuvée 2006. Bon, mais corsé. La note est à la hauteur de cet agréable repas : 97,50 euros à deux, y compris le vin.
Chez Paul’O, chemin de la traille. Ile de la Table ronde entre Vernaison et Solaize. Tél. : 04 78 46 06 47.

Chez Bibet
Situé en bord de Saône, près d’Anse, ce restaurant propose différentes spécialités : petite friture, dos de sandre au beurre blanc, gâteau de foie de volaille... Mais surtout d'excellentes grenouilles fraîches préparées selon une recette de la Mère Bibet, qui dirigeait cet établissement dans les années 1920. Et qui, à l'époque déjà, ne faisait que de la grenouille fraîche. La recette reste classique : au beurre uniquement et en persillade. Mais ce restaurant s'approvisionne chez des mareyeurs de la région, le Pêcheur des Dombes et au Homard acadien. L'été, on peut déjeuner sur la grande terrasse ombragée qui peut accueillir jusqu'à 150 personnes. Avec une jolie vue sur la Saône. A la carte : les grenouilles sont à 20 euros les 300 grammes. Mais on peut se laisser tenter par le menu à 29,80 euros, avec en entrée une petite friture, suivie de grenouilles persillées avec, pour conclure, fromage ou dessert. Mieux vaut réserver bien à l'avance. Le cadre est idéal avec la Saône et un jeu de boules à côté pour passer un bon moment après le repas. Mais aussi pour digérer car les repas sont copieux et même un peu gras.
Ouvert tous les jours. Chez Bibet, rue de Saône, 01600 Saint-Bernard. Tél. : 04 74 00 17 58.

Le Thou
Ce restaurant de la Dombes, situé à une trentaine de kilomètres de Lyon, propose des grenouilles fraîches qui sont présentées de façon originale, puisqu'elles sont embrochées sur des joncs, puis cuisinées tout simplement en persillade. Autre spécialité du chef, Stéphane Koning : le chausson de grenouilles et d'escargots au velouté d'ail. A signaler que cet établissement se fournit dans plusieurs poissonneries de la région, comme le Pêcheur des Dombes ou la Criée bressane à Bourg-en-Bresse. Compter 13 euros la petite brochette de 120 grammes, et 20 euros la brochette de 200 grammes. Parmi les autres spécialités à découvrir : la quenelle de volaille à la crème et aux morilles, le bavarois de carpe à l'oseille... Menus de 29 à 54 euros. Cet établissement est situé dans une jolie maison bourgeoise au milieu d’un grand parc près d'un étang de 80 hectares. Avec une vue sur un château du XIVe siècle en briques roses. Les balades sont évidement innombrables.
Fermé les lundi et mardi. Le Thou, 01330 Bouligneux. Tél. : 04 74 98 15 25. www.lethou.com

Le Plat
Située au cœur des monts du Lyonnais, à Yzeron, la ferme-auberge Le Plat est dirigée par Pascal Loulmet, un éleveur de canards mulards. Des canards très rustiques qui vivent en plein air et qui sont nourris uniquement avec des céréales issues de l'agriculture biologique. Bien sûr, Pascal Loulmet propose à la carte de son auberge de nombreuses spécialités à base de canard : foie gras au torchon, tournedos de magret grillé, confits, terrines et rillettes... Et en dessert : des crumbles aux orties ou aux fruits de la passion, des crèmes brûlées parfumées à la fleur de lavande... Compter entre 15 et 26 euros le menu. L'été, on peut manger dans la cour intérieure, ombragée par une tonnelle. Quelques belles tables rondes en mosaïque et fer forgé, des murs en pierre, des volets bleus... Un petit air de Provence à 30 minutes de Lyon. Avec en plus à l'extérieur de la ferme, une vue panoramique sur les coteaux du Lyonnais et la vallée du Rhône. Pascal Loulmet propose d’ailleurs des balades à dos d'âne avec plusieurs circuits : Py Froid, le bois de la Lienne... Compter de 18 à 78 euros la balade. Auberge ouverte tous les week-ends. Vente également sur place des produits de la ferme.
Le Plat, 69510 Yzeron. Tél. : 04 78 81 03 02. www.fermeleplat.com

Les Granges
Lucie Duport et son compagnon Cédric Charpin ont repris la ferme des Granges pour la transformer en auberge de campagne à Legny. Située à 30 minutes de Lyon, dans le Beaujolais, à l'entrée de la forêt de la Flachère, cette ferme est au cœur d'un domaine entièrement réaménagé avec des sentiers botaniques, des petits étangs... Idéal pour faire une balade sympa. Le jeune couple n'a pas repris l'exploitation agricole, mais propose quand même des produits de terroir qui viennent des différentes exploitations environnantes. A la carte : poulet à la crème, canard aux olives, pintade forestière, civet de porcelet, omelette campagnarde... Et desserts maison, notamment les pruneaux du beaujolais, la tarte à la praline et frangipane... Compter de 10 à 22 euros le menu. A signaler la grande terrasse aménagée sous des platanes centenaires. La ferme propose quelques chambres et dortoirs. Compter 40 euros la nuit. Restaurant fermé le lundi.
La ferme des Granges, lieu dit la terre des Granges, 69620 Legny. Tél. : 04 74 71 68 53.

Là-haut sur la colline
A 15 minutes du centre de Lyon, Là-haut sur la colline est installé au sommet du mont Cindre, à Saint-Cyr au Mont d’Or. Un restaurant parfait pour l’été. Avec une cuisine familiale et qui change très régulièrement : tartare de saumon aux pomelos, souris d'agneau confite au vinaigre balsamique, flan de légumes, salade de pommes de terre et harengs marinés... Les produits sont de qualité et c’est excellent. Mais le grand plus de ce restaurant, ce sont sa belle terrasse et son grand jardin avec une balançoire pour les enfants. Ainsi qu’une déco originale. En prime, on a droit quand on se balade dans les environs à une superbe vue sur Lyon. Notamment depuis la terrasse de son voisin, le restaurant l’Ermitage où on peut aussi aller boire une coupe de champagne.
81, Route du Mont Cindre, 69450 Saint-Cyr-Au-Mont-D'Or. Tél. : 04 78 47 25 17.

La bicyclette bleue
Un étonnant restaurant à Joyeux, à 30 minutes de Lyon, où on sert des spécialités régionales. A la carte, on trouve par exemple en entrée une terrine de gibier maison gelée de raisin de la tonnelle, une salade “Bicyclette Bleue” avec notamment de la carpe fumée ou un velouté de champignons des bois. Et en plat de résistance, on reste dans le terroir. Avec les inévitables grenouilles fraîches en persillade, le poulet fermier aux morilles ou le poisson des étangs.... A tester : la carpe farcie entière en croûte de sel pour 4 qu’il faut commander 48 heures à l’avance. Compter un peu plus de 30 euros le déjeuner à la carte, alors que les menus vont de 19,50 à 35,50 euros. La terrasse est agréable et simple avec des tables et des chaises bistrot, mais le cadre est superbe. Tonnelle très rafraîchissante, jeu de boules, champ fleuri... Bref, détente et nature. En plus, on peut louer des vélos pour découvrir la Dombes. 4,50 euros pour une heure et 12,50 euros la demi-journée. Il y a même des tandems à 20 euros l’après-midi. Idéal pour les couples. A noter que des concerts sont aussi organisés l’été. Avec, par exemple, du gospel le 17 juillet, du flamenco le 31 ou du jazz le 28 août.
La Bicyclette Bleue à Joyeux dans l’Ain. Ouvert tous les jours en juillet-août. Tél.: 04 74 98 21 48 www.labicyclettebleue.fr

Le Crusoé à Albigny
Parmi les fameuses guinguettes du bord de Saône entre Vaise et Trévoux, on peut citer Le Crusoé, situé sur l’île Roy à Collonges au Mont d’Or. Pour accéder au restaurant, il faut prendre une barque. Quand on a garé sa voiture sur la rive droite, un passeur vous amène sur cette île de 1000 m2 où on découvre un cadre très agréable : grands arbres, bancs de bois, vieille charrette, terrain de boules... Idéal pour un déjeuner ou un dîner en famille. La carte change chaque jour, suivant le marché. Mais on trouve toujours les traditionnelles grenouilles, fritures... Une cuisine simple mais sympathique. Et le soir, l’ambiance est festive avec des bals, de l’accordéon. Détente assurée.
Le Crusoë à Collonges au Mont d'Or, Ile Roy. Tél. : 04 78 22 11 69. www.lecrusoe.com



Tags : test | bibet | crusoé |

Commentaires 6

Déposé le 29/08/2015 à 11h04  
Par monique Citer

plus de friture chez PAULO à l'île de la table ronde. Dommage. Monique

Déposé le 20/01/2012 à 22h55  
Par catherine Citer

muriel a écrit le 08/12/2011 à 01h30

restaurant paul’o a éviter pour cause : très chère et qualité vraiment médiocre !!!

vraiment nul !!!

Déposé le 20/01/2012 à 22h54  
Par catherine Citer

décu et bien trop cher….

Déposé le 20/01/2012 à 22h54  
Par catherine Citer

ce restaurant ne vaut pas le détour, par contre le restaurant l’ile a coté est plutot agréable!!!

Déposé le 20/01/2012 à 22h52  
Par catherine Citer

je suis d’accord avec muriel un désastre…
accueil inexistant,
cuisine fade,
par contre les prix !!!!
n’importe quoi, aucune raison d’y aller!!!

Déposé le 08/12/2011 à 01h30  
Par muriel Citer

restaurant paul’o a éviter pour cause : très chère et qualité vraiment médiocre !!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.