Près de Lyon : elle se plaint de violences physiques et sexuelles, le mari évoque une bousculade

Près de Lyon : elle se plaint de violences physiques et sexuelles, le mari évoque une bousculade
Photo d'illustration - LyonMag

C'est le cas d'un ménage brisé qui a été pris en charge par les enquêteurs.

Via le portail de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes, une habitante de Bron dénonçait les agissements de son conjoint, mais refusait dans un premier temps de porter plainte.
Finalement convoquée au commissariat ce mardi, la victime acceptait d'entamer une procédure à l'encontre de son bourreau, qu'elle accuse de violences psychologiques, physiques et sexuelles. Leurs enfants âgés de 9 et 10 ans ont confirmé les agressions, et un certificat médical d'une ITT de 6 jours était fourni aux policiers.

L'homme, âgé d'une quarantaine d'années, était interpellé et placé en garde à vue. Lors de son audition, il niait les faits, évoquant une simple bousculade selon lui.

Présenté au parquet jeudi, il a été placé sous contrôle judiciaire et sera jugé à la fin du mois d'octobre.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nounours 69 le 23/05/2021 à 20:32

Puissant devant une femme, mais jamais devant un homme... Et encore moins devant un juge oublie pas ton paquet de mouchoir.

Signaler Répondre

avatar
Sic Transit Gloria Mundi le 22/05/2021 à 15:50
Tantine a écrit le 22/05/2021 à 15h34

La honte n’est pas française. C’est comme le Courage !!

Quel rapport avec la France ?
La violence faite aux femmes n'a pas de frontières pour autant qu'on le sache
A mois que vous ayez une sorte de révélation à nous faire, dans ce cas éclairez nous

Signaler Répondre

avatar
Tantine le 22/05/2021 à 15:34
Incompréhensible a écrit le 22/05/2021 à 13h01

Quel plaisir de frapper plus faible que soit ? Quel plaisir tout court peut-on éprouver à agresser ? J’avoue ne pas comprendre comment ils peuvent se regarder dans un miroir sans vomir de honte

La honte n’est pas française. C’est comme le Courage !!

Signaler Répondre

avatar
Incompréhensible le 22/05/2021 à 13:01
Calahann a écrit le 21/05/2021 à 22h36

L'idéal serait d'éloigner tous ces hommes véreux, dégeux et complètement inutiles pour la société.
Pour ce permettre d'avoir une force évidente face aux femmes, ils s'en orgueil d'avoir des poings et des pieds puissants.
En revanche, une fois en GAV,ils pleurent forcément comme des enfants de bas âge !

Quel plaisir de frapper plus faible que soit ? Quel plaisir tout court peut-on éprouver à agresser ? J’avoue ne pas comprendre comment ils peuvent se regarder dans un miroir sans vomir de honte

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 21/05/2021 à 22:36
Insupportable a écrit le 21/05/2021 à 17h54

Les violences conjugales sont insupportables , la paroles des femmes c’est libérée et je suis très heureuse de voir les lignes bouger, je serai satisfaite lorsque tombera le tabou des violences que subissent également les hommes ils sont 82 000 à se taire à subir à avoir honte, et ce n’est pas normal, la honte la peur doit changer de camps femmes hommes personne ne doit subir la violence.
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/violences-conjugales-le-tabou-des-hommes-victimes_2115020.html

L'idéal serait d'éloigner tous ces hommes véreux, dégeux et complètement inutiles pour la société.
Pour ce permettre d'avoir une force évidente face aux femmes, ils s'en orgueil d'avoir des poings et des pieds puissants.
En revanche, une fois en GAV,ils pleurent forcément comme des enfants de bas âge !

Signaler Répondre

avatar
Urgence cours de théâtres ! le 21/05/2021 à 19:38

Lui, c’est minimum une pièce complète en 3 actes ! GD

Signaler Répondre

avatar
Insupportable le 21/05/2021 à 17:54

Les violences conjugales sont insupportables , la paroles des femmes c’est libérée et je suis très heureuse de voir les lignes bouger, je serai satisfaite lorsque tombera le tabou des violences que subissent également les hommes ils sont 82 000 à se taire à subir à avoir honte, et ce n’est pas normal, la honte la peur doit changer de camps femmes hommes personne ne doit subir la violence.
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/violences-conjugales-le-tabou-des-hommes-victimes_2115020.html

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.