Une information judiciaire ouverte pour homicide involontaire après l'incendie à Sathonay-Camp

Une information judiciaire ouverte pour homicide involontaire après l'incendie à Sathonay-Camp

Dimanche soir, le feu a pris dans une chambre d'une maison de retraite entraînant le décès par asphyxie, le lendemain, du pensionnaire de 92 ans évacué préalablement dans un état grave.C'est le matelas du lit de la victime qui se serait lentement consumé pour une cause qui reste à déterminer.
Les deux aides-soignantes, présentes le soir des faits, ont été entendues dans le cadre d'une garde à vue, avant d'être relâchées.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.