Le complexe chimique Arkema de Pierre-Bénite plongé dans le noir pendant deux heures samedi soir

Le complexe chimique Arkema de Pierre-Bénite plongé dans le noir pendant deux heures samedi soir

Une coupure d'électricité a entraîné l'arrêt complet des installations, sans problème de sécurité, selon un communiqué de l'entreprise.Les installations ont pu ensuite redémarrer.
Toujours selon le communiqué d'Arkema : "Une analyse interne est en cours pour déterminer l'origine de cette coupure électrique".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.